Paragon Lost - Interview des compositeurs

Mass Effect Saga

A quelques jours de la sortie du film d'animation Mass Effect : Paragon Lost, MTV Multiplayer a rencontré David Kates et Joshua Mosley, les compositeurs de l'OST du film.

David Kates un habitué de la franchise, car il a déjà travaillé sur les OST de Mass Effect 1 et Mass Effect 2. Son compère Joshua Mosley, qui s'est faut connaître par son travail sur Splosion Man, arrive tout nouvellement sur la saga.

Les deux hommes ont des visions claires des musiques de l'univers de Mass Effect, et ont répondu à quelques questions pour MTV Multiplayer, au sujet de leurs travaux pour le film d'animation.

 

David Kates et Joshua Mosley



MTV : Pourriez-vous présenter votre parcours musical à nos lecteurs ?

Mosley: J'ai grandi dans une famille très musicale. Ma mère est toujours une chanteuse de jazz et est professeur de chant. Mon grand-père maternel était un contrebassiste et un arrangeur professionnel qui a joué avec des artistes comme Tony Bennett, Louis Armstrong et Peggy Lee.  Des influences musicales très fortes pour un gosse comme moi. J'ai commencé à jouer du piano très jeune et je me suis mis à la trompette à l'âge de 12 ans. A 18 ans, je suis tombé amoureux de l'écriture et de la production de musiques pour le cinéma. Je me suis associé avec un ami, et ensemble nous avons à avoir des clients pour des projets de composition. Après une année de succès, je suis allé étudier auprès de Hummie Mann au programme Pacific Northwest Film Scoring à Seattle, Washington.

Kates: J'ai grandi dans l'étude du piano classique, puis j'ai commencé à m'intéresser au jazz et j'ai intégré des groupes à Philadelphie, où j'ai grandi. À l'adolescence, je me suis tourné vers le rock progressif avec des groupes comme Genesis, Yes, KingCrimson, Gentle Giant... et je suis tombé amoureux de leur musique. Quand je suis arrivé à Los Angeles dans les années 80 j'ai fait le tour des clubs comme clavieriste, en même temps de j'étudiais la musique de film à l'UCLA. J'ai étudié la composition et l'orchestration avec de grands mentors. J'ai beaucoup de chance de faire ce que je fais.


MTV : Selon vous, qu'est-ce qui décrit le paysage musical de Mass Effect ?

Mosley: La musique de Mass Effect est une belle danse entre les mondes électroniques et symphoniques. Le paysage musical de Mass Effect: Paragon Lost va certainement être familier en ce qui concerne les textures électroniques des pistes des jeux Mass Effect que nous aimons tous. Il y a aussi un lourd poids symphonique, avec des instruments qui se prêtent bien pour élargir et améliorer le paysage cinématographique de l'univers de Mass Effect.

Kates: Quand Jack [Wall], Sam [Hulick], Jimmy [Hinson] et moi avons bavardé sur notre approche de la musique de Mass Effect 2, nous savions que nous voulions lui donner un côté rétro-électronique, en incorporant des éléments orchestraux. Nous avons écouté et étudié la bande originale de Blade Runner, ainsi que des albums de Tangerine Dream et même Les Planètes de Holst. J'ai également été très influencé par la bande originale de Wendy Carlos Vangelis pour Tron, car j'avais moi-même déjà écrit un arrangement orchestral « Tron Suite » pour les Video Games Live. Dans Mass Effect 2, la piste « Garrus » est entièrement basée sur le langage musical de la bande originale de Wendy.


MTV : Etait-ce important pour Vega d'avoir son propre thème, de la même manière qu'il y a un morceau que nous associons à Shepard ?

Mosley: Tout à fait. Dès que nous avons lu le script, nous avons tous deux convenu que nous voulions parler de la lutte interne de Vega et de son humanité. Je pense que le thème de Vega permet d'illustrer cela tout au long du film.

Kates: Sans aucun doute ! Un de nos objectifs avec ce film était de savoir qui Vega, en particulier parce qu'il est un peu incompris en raison de son rôle dans Mass Effect 3. Joshua et moi avons créé un thème, et diverses variations de ce thème pour faire ressortir les nuances de la personnalité de James Vega. Dans Mass Effect : Paragon Lost, nous apprenons quel grand personnage il est, avec toute sa complexité, sa loyauté, ses tourments et ses émotions. Nous espérons que notre musique contribue à cela.


MTV : La musique de Mass Effect est très cinématographique. Dans quelle mesure avez-vous souhaité différencier la bande originale de Mass Effect : Paragon Lost (ou bien correspondre aux jeux) ?

Mosley: La musique pour les jeux Mass Effect était très cinématographique. Il ne s'agissait pas vraiment de différencier la musique de Mass Effect : Paragon Lost, mais d'aller plus loin dans le cinématique et le thématique. Je pense qu'il s'intégrera bien dans la collection des OST des jeux précédents.

Kates: La beauté de composer pour un film, c'est que vous avez la possibilité de développer la musique tout au long de l'histoire. C'est l'une des limites, ou du moins un défi, de la composition pour un jeu. Notre matériel thématique croît et raconte une histoire. Lorsque c'est bien fait, je pense que cela va automatiquement se différencier des jeux. Je pense aussi que Joshua, le dernier membre de la famille des compositeurs de Mass Effect, a apporté quelques idées novatrices très intéressantes sur la manière de percevoir l'univers. Cela m'a beaucoup influencé, ainsi que mon écriture pour cet OST.


MTV: Vous explorez un chapitre « perdu » (lost) dans l'histoire de Mass Effect. Est-ce que cela vous a donné une marge de manoeuvre pour la manière dont vous vouliez que ça sonne?

Mosley: Oui, certainement. Bien que Mass Effect : Paragon Lost se déroule dans le même univers de Mass Effect, c'est une branche entièrement nouvelle de l'histoire que tout le monde connaît. Ainsi, lors de l'écriture de « Paragon Lost Theme », je l'ai abordé sous l'angle psychologique de la perte – une histoire perdue, de proches perdus, de l'humanité perdue et d'un peuple perdu. Il y a quelques grands moments d'émotions. Vous aurez également un aperçu du combat interne, la rédemption et le courage de Vega.

Kates: Je ne pense pas que l'élément « chapitre perdu » a été une motivation déterminante pour nous. Dans un monde parfait, nous espérons qu'il y ait une continuité entre notre approche de l'animé et des jeux, même si certains vont devoir ajuster leurs cerveaux pour adhérer au fait que l'on raconte une histoire de Mass Effect sous la forme de l'animé ; il faut sentir que c'est une partie d'une histoire en continuation et en développement.


MTV : Quel genre d'instrumentation les fans peuvent attendre dans Mass Effect : Paragon Lost ? Un mélange orchestral/synthé, ou autre chose ?

Mosley: Les fans peuvent s'attendre à une partie familière avec des sonorités électroniques des années 80, ainsi que des pistes très orchestrales. Nous avons beaucoup explorés les tonalités symphoniques. Elles se mélangent bien.

Kates: Il y a un mélange formidable de synthés rétros et d'orchestre symphonique, et Joshua  et moi avons franchi un cap avec certaines de nos propres « manigances » musicales.


MTV : Sur quoi d'autre travaillez-vous actuellement ?

Mosley: J'ai récemment fini de travailler sur deux publicités nationales pour Avon et le New York Stock Exchange. Je suis actuellement en pourparlers sur quelques grands projets dont je ne suis pas encore en mesure de vous parler,  et je vais commencer à travailler sur un nouveau long métrage en janvier 2013.

Kates: Je mets la touche finale à une opérette que j'ai composé au cours de la dernière année, basé sur le personnage biblique Miriam. Le sujet traite des commérages et des dommages qui arrivent à nos relations quand nos paroles blessent ceux que l'on aime. C'est une histoire d'amitié qui tourne au vinaigre, et même si nous pouvons demander pardon, ça ne veut pas toujours dire qu'il sera accepté. Il y aura un spectacle à la fin janvier, et nous venons juste de commencer les répétitions.

Pour écouter des extraits de l'OST, c'est par ici