Oméga - Soundtrack

Mass Effect Saga

Les avis sont très différents sur le controversé DLC Oméga. Cependant, deux points mettent les fans d'accord : la beauté et le soin apporté par les développeurs aux environnements, et l'inexistence de la musique qui est abandonnée absente dans cet opus. Une absence dont souffre cruellement ce DLC, car malgré un excellent doublage, certaines scènes restent plate et souffrent de l'absence d'une musique épique ou sombre, qui plonge directement le joueur dans l'ambiance.

Histoire de confirmer le premier avis, Je vous propose tout de même de réécouter à froid la musique extraite du jeu par JIDE0. Au total, 14 titres permettent de mettre en musique les 3 heures de jouabilité du DLC. Pour écouter l'intégralité des thèmes d'Omega, cliquez ici


Si l'écoute est très rapide, j'ai sélectionné pour les plus paresseux d'entre vous les 4 quelques pistes qui valent le détour (si vous n'avez pas encore joué au DLC, ne lisez pas les commentaires de chaque pistes pour éviter les spoils):

 

People of Omega

Pour moi la seule musique qui illustre véritablement l'ambiance d'Oméga. Un orchestre lourd, une rythmique sombre, mais pourtant une sorte d'épisme dans le tout.

 

Adjutant Encounter

Musique la plus longue du DLC avec le dernier affrontement à l'Afterlife, on sent que cette piste a eu droit à un traitement de faveur; En effet, elle illustrait la rencontre avec les adjutants, nouvelles races de créatures moissonnées. La piste réussie à plonger le joueur dans une ambiance angoissante ou prègne un sentiment d'urgence. Une réussite qui met bien en valeur l'expérience de jeu.

 

Reactor Override

De loin ma préférée, mais beaucoup trop courte... C'est la fameuse petite musique au piano qui arrache le coeur si l'on joue en full pragmatisme et que l'on désactive les champs de force au prix des milliers de civils sur la station. Le genre de musique qui nous fait nous remettre en question et nous demander si l'on a fait le bon choix.

 

Noble Sacrifice


Objectivement cette piste n'a rien de remarquable, mais c'est quand même la musique sur laquelle se sacrifie Nyreen, donc elle m'a marquée malgré tout.


Conclusion  :  

Cette écoute à froid ne fait que souligner encore plus la pauvreté de la musique... Si l'on sent que les compositeurs ont tenter d'être fidèle à l'ambiance sombre, sale et poussiéreuse de la station, c'est malgré tout un échec. Oui la musique est sombre, teintée d'effets électroniques sombres et stressants.  Cependant, le "thème principal" est répété et repris à l'excès, et certaines pistes sont même des samples de thèmes déjà existants (Meeting Aria est sample de la piste Mars sur l'OST officiel de ME3).

Bref, le DLC Omega est desservi par une bande originale qui fait plus objet de BMG (BackGround Music), que de véritable OST. Dommage...