Navette de Débarquement UT-47 Kodiak

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
Navette de Débarquement UT-47 Kodiak

Navette de Débarquement UT-47 Kodiak

Auteur : Neil & Liirha
Catégorie : Technologies - Codex
Date de création : Mardi 22 Janvier 2013 à 06h40
Dernière modification : Dimanche 16 Fevrier 2014 à 13h06
Nombre de consultations : 1806
Tags associés : Humains Mass Effect 2 Mass Effect 3 Autres oeuvres Aérospatial Véhicules

La navette de débarquement UT-47 Kodiak est un aéronef de transport de personnel capable tant de vols planétaires que de vols SLM limités. En 2186, cette navette est largement utilisée par les forces de l'Alliance, Cerberus et d'autres gouvernements à travers la galaxie.

 

Spécifications 

Surnommé le "cafard de combat" par les marines de l'Alliance en raison de sa résistance et de son apparence, le Kodiak est un véhicule interplanétaire manoeuvré par un pilote et un co-pilote. Il peut transporter jusqu'à 14 personnes, pilotes inclus dans sa configuration la plus légère. En configuration lourde, l'espace cargo est plus restreint pour permettre d'intégrer des équipements supplémentaires complets dont une IV, limitant la capacité d'emport à seulement 12 personnes. Appareil anti-gravité par excellence, le Kodiak utilise un noyau d'élément zéro lui permettant de voler en contrant l'effet de la gravité sur sa masse. Ses petits propulseurs ne servent qu'au contrôle directionnel. En d'autres termes, si le générateur de champ cosmodésique tombe en panne, le Kodiak se transforme en "cercueil à trois millions de crédits". Cette navette non armée a renoncée à tout équipement offensif au profit de ses équipements défensifs, préférant user de l'espace disponible pour s'octroyer un système de masquage furtif, des contremesures électroniques et un robuste bouclier cinétique.

Le Kodiak a en outre été testé dans l'acide sulfurique et les conditions extrêmes de Vénus, dans le vide de l'espace, à de hautes pressions et à des températures allant du zéro absolu à près de 900° Celsius.

En raison de la taille massive, deux fois plus grand que la version précédente, le Normandy SR-2 ne peut se poser sur la surface de la plupart des planètes car il n'aurait pas assez de puissance pour s'extirper de la gravité planétaire. Pour palier à ce problème, le vaisseau peut transporter au moins deux Kodiaks pour les trajets espace-surface. De plus, leurs petites tailles leur permettent d'accéder à des zones inaccessible pour le Normandy, le tout avec une discrétion beaucoup plus importante.

  

Histoire 

Mass Effect 2 : 

Le Normandy SR-2 possède une navette Kodiak dans son hangar. Le commandant Shepard et son équipe l'utilisent pour se rendre sur les missions au sol tout au long de leur combat contre les Récolteurs.

Lors de la mission dans la prison butarienne sur Aratoht commanditée par l'Amiral Hackett pour libérer le Dr. Amanda Kenson, le commandant Shepard volera un Kodiak dans le hangar du complexe pour les faire évacuer tout deux. La navette volée est noire et rouge et arbore un logo butarien. Plusieurs autres Kodiaks sont ensuite utilisées par le personnel du Projet pour évacuer l'astéroïde alors en route pour percuter le Relais Alpha.

Mass Effect: Paragon Lost : 

En 2183, l'Alliance déploya quatre Kodiaks pour faire cesser l'attaque des Berzerkers sur le colonie de Fehl Prime. Les appareils utilisés diffèrent des navettes communément utilisées par les forces de l'Alliance. Leurs courbes sont plus longues avec moins d'angles droits excepté pour les quatre propulseurs mobiles et l'on peut noter deux ailerons montés sur la coque dorsale à l'arrière. Les propulseurs ventraux ont été enlevés, ce modèle utilisant ses propulseurs mobiles inclinés verticalement pour effectuer leurs approches vers le sol. L'avant de ces Kodiaks présentent également deux paires de phares.

L'on peut noter également la présence de canons électromagnétiques montés sur les côtés et pouvant tourner sur 360°, permettant au pilote de tirer sur des cibles situées à l'arrière de l'engin. Les portes d'accès semblent être disposées à l'avant et à l'arrière de l'appareil, disposition inhabituelle et différente des Kodiaks standards dont les portes sont latérales. Ce modèle de Kodiak est assez grand pour transporter une douzaine de soldats et des casiers pour leur équipement.

Ce modèle est très maniable et capable de déployer une lourde puissance de feu. Cependant, il semble suffisamment vulnérable pour qu'un seul missile tiré par un lance-missiles ML-77 puisse percer sa coque et l'abattre, si ce n'est la détruire purement et simplement. Ce qui contraste fortement avec la version disponible à bord du Normandy SR-2 en 2186, capable de résister à plusieurs impacts de roquettes sans subir de dommages importants comme lors du sauvetage de l'Amiral Koris sur Rannoch.

Mass Effect 3 : 

En 2186, une variante du Kodiak, connue sous la désignation UT-47A ou Kodiak modèle A, peut être vu en action à divers endroits et en divers situations. Le Normandy SR-2, sous les couleurs de l'Alliance, dispose de deux de ces navettes dans son hangar. L'armée de l'Alliance utilisa plusieurs de ces navettes pour évacuer les civils lors de l'invasion de la Terre par les Moissonneurs. Ces véhicules sont peints en bleu et blanc et arborent le logo de l'Alliance. Le modèle A se différencie de son prédécesseur par la présence de deux canons électromagnétiques montés sur les propulseurs avant. Ces canons peuvent être utilisés en appui offensif contre des véhicules ennemis ou des bâtiments. Il dispose également d'un noyau d'élément zéro amélioré et d'un système furtif avancé dérivé de la technologie équipant le Normandy. L'UT-47A a été testé à des pressions de 1000 atmosphères et est donc en théorie, capable de résister aux pressions d'une plongée en eau profonde. Toutefois, ses capacités dans ce domaine n'ont pas encore été testées sur le terrain.

Mass Effect 3: Citadelle : 

Le SSC dispose de plusieurs navettes Kodiak. Durant une tentative d'assassinat à l'encontre du Commandant Shepard, une de ces navettes est piratée par des membres du groupe mercenaire CAT6 et utilisé pour tendre une ambuscade à Shepard. Cette navette est ensuite détruite par Urdnot Wrex qui se jeta littérallement sur l'appareil pour tuer ses occupants ou par James Vega qui l'abat avec un lance-missile Cobra.

Fiches similaires

Extra

Accueil > Codex > Technologies - Codex > Navette de Débarquement UT-47 Kodiak