Meet the Tempest

Mass Effect Saga

 

 

Tous les joueurs de Mass Effect se souviennent du Normandy comme étant quasiment aussi mythique que Shepard lui(elle)-même, son chez soi loin de chez soi lors des long voyages dans les confins de l'espace. Base militaire où vous planifiez votre prochaine mission, lieu de détente, où vous passez du temps avec vos compagnons et apprenez à mieux les connaitres, centre de commande, où vous prenez vos décisions concernant la progression de votre personnage, il remplit diverses fonctions. Dans Mass Effect Andromeda, place au Tempest, un vaisseau qui remplira les même fonctions que le Normandy, mais avec ses propres fonctionnalitées et innovations. Jetons un oeil à ce que nos pourrons attendre du Tempest lors de notre quête d'un nouvel habitat dans Andromède.

 

 

Zones d'intérêt:  

 

Les journalistes de Game Informer, durant un séjour dans les studios de Bioware à Montreal, ont eu un aperçu limité de ce que sera le Tempest. S'ils n'ont pas eu accès à chaque recoins du vaisseau, ils ont pu en revanche voir des éléments principaux comme le pont, le hangar ou les quartiers du Pathfinder. Dans cette nouvelle aventure, pas d'ascenseurs longs et ennuyeux comme dans Mass Effect, et pas d'écrans de chargement comme dans Mass Effect 2 et 3: tout le vaisseau sera accessible de manière fluide!

Le pont est un endroit plus ordinaire que dans les précédents jeux; il sera toujours possible de passer voir le pilote, un Galarien dans cette aventure, mais la fonction principale est la navigation, se faisant non plus via la carte galactique au milieu du vaisseau: votre personnage se tient sur le pont, et regarde les étoiles en face de lui pendant que vous sélectionnez votre destination.

Après un corridor de forme elliptique, on arrive au mess. Cette zone est proche d'un atrium, zone dégagée avec des fenêtres offrant une belle vue, et des grands escalier permettants de rejoindre une zone de confort où l'on peut s'assoir. Cette zone, via une interface holographique, permettra à Ryder de modifier la distribution de ses points de compétence, ce qui correspond à la nouvelle fonctionnalité de pouvoir changer ses habilités entre les missions.

Plus loin derrière se trouve le hangar, où le Nomad est garé (le nouveau Mako, véhicule terrestre à roues de cet épisode). Il sera possible de l'admirer depuis les étages, avec les modifications visuelles que le joueur aura apporté au véhicule, telles que la peinture.

Les quartiers du Pathfinder correspondent à l'espace personnel de Ryder. Le joueur aura la possibilité de customiser le décor, et il évoluera en fonction de l'avancée dans le jeu, via des éléments venant s'ajouter après tel ou tel évènement important, ou des souvenirs récupérés pendant les missions, comme un caillou par exemple.

 

 

L'apparence:  

 

Le Tempest est plus petit que le Normandy, il est plus lisse et est construit pour la reconnaissance, ce qui a un impact sur la manière dont il est dessiné. Les différences ne seront pas forcément flagrantes lorsque le vaisseau évoluera dans l'espace, mais elles seront bien visibles une fois le vaisseau posé sur la terre ferme.

"L"apparence que je voulais pour le Tempest est ce vaisseau extrêmement équilibré en porte à faux", explique le directeur artistique Joel MacMillan.

"Nous avont donc ce fuselage très long, très fin, mais le train d'atterissage est situé à l'arrière. J'aime beaucoup la vision de cette forme posée à flan de falaise, comme s'il était en équilibre, avec le nez dépassance au dessus du vide."

Contrairement au Normandy, le Tempest n'est pas forcément un vaisseau unique en son genre. Comme il s'agit du vaisseau de reconnaissance de l'arche humaine Hyperion, on peut vraissemblablement imaginer que les arches des autres races auront des vaisseaux similaires à disposition. Mais cela ne devrait pas rendre le vaisseau moins cool aux yeux des joueurs: "L'idée est qu'ily a d'autres vaisseaux dehors", dit le Directeur du projet Mac Walters. "Nous n'avons pas tendance à voir les autres vaisseaux. Nous voulions que le Tempest soit unique et spécial pour le joueur".

 

 

 

Ou vous voulez, quand vous voulez: 


Adieu ô insupportable écran de chargement lors des déplacements au sein du vaisseau. C'est ce que Bioware semble nous promettre pour Andromeda afin de nous faciliter l'immersion dans le jeu. Ce petit changement pourtant anodin affectera pourtant bien d'autres points.

Entre autre, ce que vous apercevrez par les hublots dépendra de l'endroit ou vous vous trouvez, plusieurs corps célestes seront visibles lorsque vous serez en vol.

Dans les précédents Mass Effect, on ne va pas se le cacher, les rares moments ou l'on voyait le vide intersidérale niveau activité c'était pas la joie. Le studio se reproche d'avoir choisi une solution de facilité, de leur point de vue il était difficile de s'imaginer comme une partie du monde Mass Effect. Pour le prochain opus les alentours ont été très nettement amélioré pour paraître plus convaincant.

« Quand vous regardez à l'extérieur du Tempest, vous devez voir l'espace tel qu'il est » Mac Walter a ajouté : « Si vous stationnez près d'une planète, elle emplira la baie d'observation du Tempest ».

Par la suite, si l'envie vous prend de visiter l'endroit, cela se fera avec le minimum d'interruption possible. Choisir sa destination, y aller, larguer le Nomad, commencer l'exploration le tout avec un processus aussi fluide que possible.

« Avant quand vous vouliez allez dans un autre système, il fallait quitter le système solaire et ainsi de suite pour revenir dans la galaxie avant de repartir dans un autre système etc..., » commente Harold Chaput, Directeur Technique de MEA. « Cela casser le rythme du jeu. Maintenant c'est beaucoup plus agréable de bouger sur le Tempest, atterrir sur une planète, vous balader, entrer dans un bâtiment. On a voulu cassé l'habituel pour permettre au joueur une meilleur exploration, cela nous donne un coup de main pour faire un environnement plus riche et complet ».


Une chose qui ne sera pas disponible ? 

Faire joujou avec le Tempest (mon cœur d'enfant tout mou se brise, je ne pourrai pas faire de looping en basse orbite). L'équipe de développement a longtemps débattu sur le sujet pour savoir si oui ou non ce serait possible au final « Pas dans ce jeu ». Si vous essayez de trop en faire, chaque point du jeu en souffrira. Bioware a bossé un prototype de vol et c'était plutôt convaincant mais pas assez pour l'intégrer à Andromeda. 

 

 

 

The Crew (avec un accent bien Français): 


Aussi cool que se balader sur un vaisseau puisse paraître, il y a un point bien au dessus de ça, les personnages qui nous accompagnent. Et on sait à quel point Bioware aiment nous les préparer aux petits oignons.

Comme dans les derniers opus, vous trouverez vos compagnons dans le Tempest, ou ils éliront (comme dans les derniers opus) domicile dans une partie du vaisseau. En revanche cela ne les empêchera pas de se déplacer dans le vaisseau. Ils s'en tiendront à ce qui les entourent, pour autant cela ne les empêchera de faire différentes activités dans l'endroit ou ils se trouvent. Ce système s'appliquera également aux membres du vaisseau afin de donner un environnement plus vivant que le Normandy ou chacun tenait son poste 24h/24 7j/7.

« Il y aura bien évidemment des limitations à ce qu'ils pourront faire, vous ne les verrez pas déambuler partout dans le vaisseau comme vous, » indique Jessica Hara Campbell, Lead Space sur MEA. « Mais cela ne les empêchera se s'activer et d’interagir avec le Tempest. C'est un petit équipage et chacun à son boulot. Ils ont besoin d'être vivant. Certaines de leurs actions pourront attirer votre attention... ou alors certains feront du calibrage (de gros canons ! Enfin de machins énormes... Non mais vous m'avez compris!)


Le Tempest remplira plusieurs rôles. Celui de base pour se ressourcer, aux interactions avec vos coéquipiers, mais également comme un portail pour voyager au sein de la galaxie Andromède. Trouver le bon équilibre est un sacré challenge, mais Bioware a bien regardé ce qui avait fonctionné ou pas sur la Trilogie Shepard. « Mass Effect 1 a fait un bon boulot en utilisant le Normandy avec parcimonie pour les cas d'urgence (réunions avec le conseil, largage d'urgence du Mako sur Ilos), ainsi que Mass Effect 3 ou le Normandy faisait plus vivant avec ses PNJ qui se déplaçaient.


« Le Tempest est un mix de tout ça et même plus. Hey ! On est une équipe, allons finir ce boulot et on comptera fleurette après la mission, avec beaucoup d'autres interactions », finit Mac Walters.


Le Normandy est très cher au cœur des fans de Mass Effect. Mais de ce que nous avons vu le Tempest offre tout ce que le vaisseau de Shepard avait, avec plus d'innovations et « to have a good ride » ! conclut Game Informer!


Source : Game Informer