Mass Effect : Redemption

Mass Effect Saga

Mass Effect : Redemption est une série de quatre comics sortis entre janvier et avril 2010. L'intrigue se déroule après les événements de l'introduction de Mass Effect 2 : l'attaque du Normandy et la mort de Shepard. Il met en scène Liara T'Soni à la recherche du corps du Commandant sur la station Oméga.

On retrouve Mac Walters, lead writer de la saga Mass Effect, au scénario, épaulé de John Jackson Miller. Au pinceau, on retrouve avec plaisir Omar Francia, avec la contribution de Daryl Mandryk pour les magnifiques couvertures. Enfin, l'équipe est complétée de Michael Atiyeh à la colorisation et Micheal Heisler au lettrage.

En France, le comic sort le 13 mars 2013 chez l'éditeur Panini Comics. 

 

Résumé : Redemtion
 

L'intrigue se déroule sur Oméga, un mois après la destruction du Normandy dans l'introduction de Mass Effect 2, alors que le Commandant Shepard est porté disparu.

Il met en scène Liara, qui se rend sur la station afin de retrouver un informateur Drell qui a des informations cruciales sur Shepard. Le Drell, nommé Feron, révèle à Liara que le corps de Shepard a été retrouvé dans une capsule de stase. Liara refuse de le croire avant d'avoir vu le corps de Shepard par elle-même. Avant qu'ils ne se séparent, ils sont font attaquer par les mercenaires des Soleils Bleus, et le chef Krogan leur dit que le Courtier de l'Ombre tient à savoir pourquoi Liara recherche une personne décédée. Un sniper en couverture abat alors tous les mercenaires et Liara et Feron en profitent pour s'enfuir.

Ils tombent sur Miranda Lawson et des soldats de Cerberus, qui leur explique qu'ils ont le même objectif : trouver Shepard, et qu'ils veulent travailler avec Liara. Feron prévient Liara que Cerberus est une organisation pro-humaine dangereuse, mais Liara insiste pour les suivre si cela peut l'aider à retrouver Shepard.

Miranda amène Liara jusqu'à un terminal pour discuter avec l'Homme Trouble. Il lui explique que les Récolteurs veulent le corps de Shepard et qu'ils ont engagé le Courtier de l'Ombre pour le retrouver. L'Homme Trouble veut que Liara découvre pourquoi les Récolteurs veulent le corps, et le récupérer avant eux. Il pense que seule une personne avec une motivation personnelle peut accomplir cette tâche. Liara ne fait pas confiance à Cerberus, mais elle le fera pour Shepard.

Parallèlement, on découvre un Général Récolteur en plein discussion avec le Courtier de l'Ombre, se plaignant du délai supplémentaire pour acquérir le corps de Shepard. Le Courtier de l'Ombre lui rappelle qu'il est le seul à pouvoir mettre la main sur Shepard, et qu'il arrive toujours à ses fins.

Miranda suggère à Liara d'aller enquêter sur les Soleils Bleus, et insiste sur le fait qu'elle a besoin de Feron pour trouver Shepard. Liara comprend immédiatement que Feron est un agent du Courtier de l'Ombre et l'accuse de l'avoir vendue aux Soleils Bleus. Feron admet avoir travaillé pour le Courtier de l'Ombre dans le passé. Il suggère qu'elle trouve le corps par elle-même, et Liara proteste en lui infligeant une stase biotique. Elle l'a payé, il doit l'aider à trouver le corps pour se racheter.

Le duo se rend à l'Au-delà pour rencontre la Reine d'Oméga : Aria T'Loak, qui sait tout ce qui se passe sur sa station. Anto, le garde du corps d'Aria, accepte de les laisser la rencontrer. Aria leur refuse la moindre information jusqu'à ce que Liara mentionne les Récolteurs. Aria n'avait pas eu vent de leur implication et les déteste depuis les événements de Mass Effect : Incursion. Elle leur dévoile le lieu de la transaction, dans une ancienne mine dans les niveaux inférieurs de Oméga.

Sur place, Liara et Feron découvre un groupe de mercenaires des Soleils Bleus gardant une capsule contenant le corps de Shepard. Parmi eux se trouve Tazzik, un Galarien réputé pour être le meilleur homme du Courtier de l'Ombre.

Liara veut intervenir de manière frontale mais Feron la convainc que c'est trop risqué et élabore un plan : il va utiliser les tourelles de défense pour abattre les gardes et Liara en profitera pour récupérer la capsule. Malheureusement, Feron ne maîtrise pas l'arme et rate sa cible. Tazzik lance une grenade sur Liara avant de monter à bord du vaisseau. Feron se jette sur elle pour la protéger de l'explosion. Liara se relève et voit avec haine le vaisseau quitter Omega, le corps de Shepard à l'intérieur.

Liara s'approche de Feron, pouvoirs biotiques prêt, et l'accuse de toujours travailler avec le Courtier de l'Ombre et d'avoir aidé Tazzik à fuir avec Shepard. Feron le nie mais explique que c'est toujours le cas aux yeux du Coutier de l'Ombre et qu'ils peuvent utiliser cela à leur avantage. Il propose de suivre Tazzik avec son propre vaisseau, Liara accepte.

Parallèlement, Miranda voit le vaisseau de Tazzik s'échapper, et demande à l'Homme Trouble la permission d'intervenir. Ce dernier lui demande d'attendre car ils ne connaissent pas la raison des Récolteurs, et la rassure en lui disant qu'il a d'autres ressources.

Feron et Liara poursuivent Tazzik par delà un relai cosmodésique menant à la planète Alingon, repère des opérations du Courtier de l'Ombre.

Feron, connu des gardes du bâtiment, fait passer Liara pour sa prisonnière et obtient le droit à l'accès malgré le fait qu'il soit absent des registres d'entrée de la base. Une fois à l'intérieure, Feron fait un détour par une salle pour tenter de récupérer des données sur le Courtier de l'Ombre. Liara s'entretient avec lui via un halo pendant que Feron copie l'intégralité des informations via un terminal. Une fois fait, Liara détruit la pièce et le halo du Courtier de l'Ombre avec ses pouvoirs biotiques. Feron a découvert la localisation du corps, mais avant d'y aller, il veut lui révéler pour qui il travaille vraiment : Cerberus.

Il explique comment au départ, il a rejoint le Courtier de l'Ombre pour se faire de l'argent. Cerberus a tenté de l'engager en tant qu'agent double, croyant que de l'argent suffirait à lui faire trahir son patron. Insulté d'une telle proposition, Feron a refusé leur offre jusqu'à l'implication des Récolteurs. L'idée que le Courtier de l'Ombre puisse traiter avec une telle espèce le rebutait. Il est donc de lui-même aller contacter l'Homme Trouble pour lui offrir ses services. Liara était son ticket d'entrée dans l'affaire. Pour prouver sa bonne foi, Feron donne à Liara l'intégralité des données cruciales sur le Courtier de l'Ombre. Liara se montre compatissante envers lui, et admet qu'il l'a aidé et lui a sauvé la vie.

Plus tard, ils trouvent la localisation de Tazzik qui rassure le client Récolteur sur le contenu de la capsule : c'est bien Shepard à l'intérieur, malgré le mauvais état du corps. Liara veut attaquer frontalement mais Feron la retient. Il essaye alors d'embrouiller la transaction en disant qu'il est envoyé par le Courtier de l'Ombre car il y a des soucis avec le paiement. Alors que Tazzik commence à douter, l'Augure prend possession du corps du Récolteur pour discuter directement avec le Courtier de l'Ombre qui lui assure que Feron est un menteur. L'Augure lui répond : "vous prétendez être partout à la fois... je le suis déjà".

Le Récolteur révèle que Feron ment et Liara attaque immédiatement le groupe grâce à ses pouvoirs biotiques. Feron s'occupe de Tazzik alors qu'elle tue le Récolteur. Malheureusement, Feron se fait maîtriser par Tazzik. Il lui dit de le laisser et de partir avec le corps de Shepard tant qu'il est est encore temps. Elle s'exécute.

On la retrouve plus tard auprès de Miranda Lawson dans les quartiers de Cerberus. L'humaine la félicite de ses efforts. Elle lui explique que vu l'état du corps, il ne sera peut-être pas possible de restaurer Shepard comme prévu initialement. Liara ne comprend pas le projet Lazare qui vise à ressusciter Shepard. Elle laisse cependant le corps à Cerberus car ne peut laisser le Commandant s'en aller pour de bon.

Liara demande ensuite à Miranda ce que Cerberus compte faire pour Feron. Miranda lui répond qu'il connaissait les risques de la mission et que Cerberus n'ira pas à son secours.

A présent, Liara a un autre ami à aider et s'est fait un nouvel ennemi.

 

Critique : 

Mass Effect : Redemption sert de préquel au DLC le plus apprécié des fans de la saga : le Courtier de l'Ombre. Il jette les prémices de l'histoire en expliquant la quête de Liara pour retrouver le corps de Shepard, sa rencontre et le développement de son amitié avec Feron, et la manière dont Cerberus a mis la main sur le corps pour démarrer le projet Lazarus. On retrouve avec plaisir des personnages bien familiers comme Liara, Feron, Miranda Lawson, l'Homme Trouble, Aria T'Loak... Tous liés inextricablement par Shepard.

La qualité scénaristique est au rendez-vous, et le lecteur se laisse facilement prendre dans l'histoire. Tout comme Liara, on ne sait pas trop à qui accorder sa confiance, surtout pas à Feron qui cache bien son rôle et ses véritables intentions. C'est un personnage mystérieux et intéressant, ainsi que le premier Drell a apparaître dans Mass Effect.

Egalement, il est très appréciable que bien que l'histoire tourne autour de Shepard, le scénariste a toujours fait attention aux dialogues pour qu'à aucun moment le genre du Commandant ne soit dévoilé, laissant la possibilité aux lecteurs d'identifier Shepard comme un homme et une femme. Cela est d'ailleurs souligné lorsque Tazzik assure que c'est bien le corps du Commandant dans la capsule "difficile de dire si c'est un homme ou une femme vu l'état du corps".

Au niveau graphique, la qualité est là, comme toujours avec Omar Francia. Cependant je dois avouer que le visage de Liara est assez inégal tout au long du comic. Sur certaines planches, on reconnaît bien les traits propre de la jeune Asari, sur d'autres planches, elle pourrait passer pour une Asari quelconque avec des traits beaucoup plus dur. Autre détail pour les puristes : le sang des Turiens est rouge et non bleu comme dans les jeux vidéos.

En conclusion, Mass Effect : Redemption est le comic le plus abouti de la saga Mass Effect avec Mass Effect : Invasion. C'est avec plaisir que l'on retrouve des protagonistes familiers et que l'on découvre le préquel du DLC le Courtier de l'Ombre.

 

Par Natsumi