M35 Mako

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
M35 Mako

M35 Mako

Auteur : Layla Archer
Catégorie : Technologies - Codex
Date de création : Samedi 08 Septembre 2012 à 14h42
Dernière modification : Dimanche 21 Octobre 2012 à 17h29
Nombre de consultations : 1317
Tags associés : Humains Mass Effect 1 Mass Effect 3 Autres oeuvres Véhicules Militaire

Le véhicule de combat d'infanterie M35 Mako a été conçu pour les frégates de l'Alliance interstellaire. Il est conçu pour remplir le rôle de déploiement rapide de son prédécesseur, le M29 Grizzly, avec plus d'efficacité. Bien que l'intérieur est étroit, un M35 est assez petit pour être transporté dans la soute et facilement déployé sur n'importe quel monde.

Avec son canon à accélération de masse de 155 mm sur tourelle et sa mitrailleuse coaxiale, le Mako peut fournir un appui offensif significatif et une grande mobilité aux équipes au sol. Depuis que les marines de l'Alliance interstellaire peuvent être appelés pour combattre sur n'importe quel monde avec quantité d'environnements différents, le Mako a son intérieur hermétiquement clos et est respectueux de l'environnement en utilisant des piles à combustible hydrogène-oxygène.

La carrosserie du véhicule est assez robuste pour résister à des grandes chutes, à des températures extrêmes et aux terrains très accidentés. La suspension du Mako ainsi que son système de propulsion permettent au véhicule de s'adapter à différents terrains, ainsi que de donner une grande manœuvrabilité a l'engin grâce à des roues indépendamment réversible (à l'instar des chars d'assaut des XXème et XXIème siècles).

Pour un déploiement sur des planétoïdes à faible gravité, il est équipé de micro-propulseurs et d'un petit noyau d'élément zéro, qui peut être utilisé pour augmenter la masse du véhicule et ainsi fournir une meilleure traction. Bien que n'étant pas assez grand pour réduire à néant la masse du véhicule, le noyau d'ézo est suffisamment puissant pour réduire la masse du Mako afin d'être largué au sol depuis une frégate en vol en toute sécurité (une manœuvre nécessitant normalement un terrain dégagé d'au moins 100 m au minimum). Cela permet à la frégate de déployer l'appareil, tout en limitant l'exposition du vaisseau à l'artillerie anti-aérienne. Lorsque le noyau ézo est utilisé conjointement avec les micro-propulseurs, il donne au Mako la capacité de "sauter" et d'ainsi l'aider à se sortir d'un terrain difficile ou d'éviter des obstacles naturels tels que des crevasses par exemple.

La carrosserie du Mako est couverte de systèmes de détection laser, qui préviennent l'équipage de la présence d'ennemis avec des munitions à guidage laser. Le géoradar permet la détection de mines anti-véhicules et d'autres anomalies à la surface ou en sous-sol. Ceux-ci sont portés à l'attention de l'équipage par le système informatique du véhicule et affichés sur le tableau de bord.

Plusieurs véhicules de soutien au combat possédant le châssis de base du Mako ont été fabriqués pour les garnisons de l'Alliance interstellaire. Il s'agit notamment de drones de reconnaissance, de plateformes de défense anti-aérienne mobiles ou encore de l'ambulance militaire M38 surnommée "Moby" car elle est peinte en blanc lors des opérations de maintien de la paix. Les marines à bords des vaisseaux utilisent exclusivement le modèle de base pour sa souplesse tactique et son armement lourd.

Le SSV Normandy transportait un Mako qui été utilisé en tant que véhicule terrestre. Le commandant Shepard utilisa le véhicule d'innombrables fois dans sa mission pour stopper Saren. Notamment, l'équipe de Shepard utilisa le Mako sur Ilos pour voyager à travers le Canal. Le Mako a été téléporté instantanément sur la Citadelle où il détruisit deux soldats geth en les écrasant avant de finalement s'immobiliser sur le côté. Il a été renversé et gravement endommagé à l'atterrissage, ce qui contraignit l'équipe de Shepard de l'abandonner et de poursuivre le combat à pied.

Peu de temps après la bataille, le Mako fut réparé ou remplacé. Quand un croiseur récolteur détruisit le SSV Normandy dans une attaque surprise, l'épave s'écrasa sur la surface d'Alchéra. Le Mako peut être trouvé très faiblement endommagé sur le site du crash, déclenchant un flashback et démontrant la résistance du véhicule.

Fiches similaires

Extra