Le Courtier de l'Ombre

Mass Effect Saga

shadowbrokerDate de sortie :
7 septembre 2010 sur Xbox 360 et PC

Synopsis :
Grâce à d'importantes informations qui vous seront transmises, retrouvez votre ancienne coéquipière Liara T'soni pour une nouvelle aventure dans les bas fonds de Nos Astra à la poursuite de l'entité connue sous le nom de Courtier de l'Ombre. Cette fois ci, vous devrez faire face à des adversaires pret à tout pour vous tenir à l'écart de votre but. Vos amis devrons plus que jamais être à vos cotés.

- Retrouvez votre ancienne coéquipière du premier Mass Effect et aidez là à affronter ses démons.
- Partez à la poursuite de l'entité la plus énigmatique et la plus secrète de l'univers Mass Effect, l'insaisissable Courtier de l'ombre.
- Menez une enquête minutieuse vous menant dans tout Nos Astra...

Note Metacritic : 86/100

Note Gamalive : 10/10 

 

Review complète  

Une fois n'est pas coutume, le DLC démarre via un mail de Cerberus, qui annonce à Shepard qu'ils ont remonté une piste jusqu'au Courtier de l'Ombre. Direction Illium pour rapporter ces informations à Liara.

Première surprise pour les joueurs VF: la voix de Liara a changé ! En effet, ce n'est pas Laura Blanc qui a doublé Liara dans ce DLC mais Caroline Klaus (doubleuse officielle de Katie Holmes entre autre). Ce changement est assez perturbant au départ mais on s'y fait assez rapidement. Pour ma part, je trouve que la voix de Caroline Klaus va plutôt bien à Liara : son timbre est plus posé et mature, ce qui la rend beaucoup moins niaise et enfantine.

Liara nous rappelle ce qu'on avait déjà appris dans le comic Mass Effect : Rédemption : c'est elle qui a remis le corps de Shepard à Cerberus pour le projet Lazare. Dans sa quête du corps de Shepard, elle a été aidé par un Drell nommé Feron, un agent qui jouait un double jeu avec Cerberus et le Courtier de l'Ombre, mais qui au final s'est sacrifié pour elle.

Or Shepard arrive une information de Cerberus : Feron n'est pas mort mais est détenu par le Courtier de l'Ombre depuis tout ce temps. Liara est réellement perturbée par cette information : elle pensait Feron mort, et préparait sa vengeance depuis 2 ans... Et apprend qu'il est finalement en vie ! Elle a besoin de temps pour assimiler la nouvelle et préparer un plan d'action. Elle prend congés en expliquant qu'elle doit mettre ses idées au clair chez elle, et propose de la rejoindre plus tard.

Direction la station de taxi pour se rendre chez Liara. Sur place, on découvre des officiers du SSC en pleine d'investiguer : l'appartement de Liara vient d'être attaqué. Sans les barrières cinétiques de protection, la vitre blindée aurait cédée et Liara serait probablement morte. Par ailleurs, il n'y a pas de trace de corps ni de sang, donc Liara est toujours en vie, mais introuvable. Avant d'en apprendre plus par l'officier, une Spectre Asari nommée Tela Vasir fait son entrée : elle prend la direction de l'investigation et vire le SSC. Le Spectre semble heureuse de nous trouver sur place. Elle pense que Liara a été victime des agents du Courtier de l'Ombre car elle se rapprochait trop de lui. Vasir nous apprend que Liara a passé 4 minutes dans son appartement entre l'attaque et sa fuite ; elle pense que Liara a laissé un message à Shepard. Il faut alors passer au peigne fin l'appartement de Liara pour trouver un indice. L'appartement est un véritable plaisir pour les yeux !

Finalement, Shepard trouve une preuve indiquant la prochaine destination : la vidéo d'un Galarien qui demande à Liara de le retrouver au Dragon Tarde Center. Tela Vasir nous y escorte, et y'a pas à dire, deux Spectres dans un même véhicule, c'est la classe! Cependant, à peine arrivé, le bâtiment explose : les agents du Coutier de l'Ombre ont fait exploser 3 étages et massacrer des dizaines d'innocents rien que pour élimer Liara. Tela Vasir saute dans la navette et annonce à Shepard qu'elle va les prendre à revers à partir du toit du bâtiment. Pendant ce temps, Shepard progressera à partir du RDC.

Shepard, Garrus et Tali progressent pas à pas entre les cadavres et les agents du Courtier de l'Ombre. Ils débouchent finalement sur Baria Frontiers, là où travaille le Galarien qui avait donné rendez-vous à Liara. Mais Shepard arrive trop tard : le malheureux se fait exécuter par un agent du Courtier de l'Ombre. Shepard pénètre finalement dans le bureau pour voir Vasir assassiner cet agent du Courtier de l'Ombre. Cette dernière annonce qu'elle est arrivé trop tard, quelques secondes de moins et elle l'aurait sauvé. Très pragmatique, Vasir demande ensuite si Shepard a trouvé le corps de Liara en chemin.

« Vous parlez de ce corps là ? » répond Liara qui émerge de l'ombre et tenant Vasir en joue. Il n'en faut pas plus pour comprendre la vérité : Vasir travaille en réalité pour le Courtier de l'Ombre. C'est elle qui a tenté d'éliminer Liara à son appartement, puis elle a fait amie-amie avec Shepard pour que cette dernière l'aide à trouver les informations de Liara. C'est elle aussi qui a orchestré l'explosion du Dragon Trade Center, elle espérait à la fois tuer Liara et parvenir au Galarien et ses informations avant Shepard. Cette dernière a d'ailleurs récupéré le disque de données sur le cadavre, et profite de ce moment pour s'enfuir : elle détruit la vitre et projette les débris de verres sur eux, Liara les protège grâce à sa couverture biotique. Alors que Vasir tente de fuir, Shepard se jette sur elle et elles atterrissent 4 étages plus bas. Vasir se réceptionne gracieusement grâce à ses pouvoirs biotiques alors que Shepard s'écrase durement au sol (alors que ma Shep est une porte-étendard, mais il faudra attendre l'ultime DLC Citadelle pour voir Shepard utiliser la biotique dans une cinématique -_-). Mais bref, alors que Shepard se relève péniblement, Liara part à la poursuite de Vasir sans même jeter un regard pour le Commandant. Les données de l'emplacement du Courtier de l'Ombre priment plus que tout pour l'Asari. Shepard nettoie donc la zone avant d'emboîter le pas à Liara.

Vasir s'enfuit en navette, Shepard et Liara jettent leur dévolu sur le véhicule le plus proche pour la suivre : un taxi. A partir de ce moment, Liara devevenant une coéquipière à part entière, et je laisse Tali sur la touche pour m'envoler avec l'Asari et le Turien.

Et c'est parti pour le moment le plus fun et innovant de ce DLC : la course-poursuite en taxi. Cette mission est vraiment jouissive : la conduite est nerveuse, il faut éviter les obstacles en tout genre, et les dialogues entre Liara et Shepard sont hilarants, notamment les allusions implicites à la conduite rude de Shepard du Mako. Shepard s'amuse comme une folle, et nous aussi ! Finalement, Vasir perd à son propre jeu et est percutée par une voiture. Elle se crash sur le toit d'un immeuble. Blessée, elle parvient néanmoins à s'extraire avec difficultés du véhicule et à s'enfuir, mais mandate des renforts pour ralentir Shepard.

L'équipe canon de Bioware (Shepard, Garrus, Liara) atterrit sur le même bâtiment et se lance à la poursuite du Spectre renégat. L'exploration des alentours nous apprendra que l'immeuble n'est autre que Azure, un hôtel proposant des prestations asari plutôt... exotiques. Liara nous révèle dans un dialogue assez hilarant qu'Azure est également le nom donné à une partie intime des Asari.

Le commando finit par retrouver la voiture de Vasir, et remontent sa trace grâce à ses traces de sang. Vasir, se sachant prise au piège, tente le tout pour le tout contre Shepard. Elle prend une jeune humaine en otage, et menace de la tuer si Shepard et ses coéquipiers ne lâchent pas leurs armes.

Ma Shepard admet que c'est bien vu d'utiliser un otage, car tous les moyens sont bons pour les Spectres pour parvenir à leur but. Mais Vasir a oublié un détail : Shepard aussi est un Spectre ! Elle tire sur Vasir à travers l'otage, cette dernière est blessée mais vivra.

Il s'ensuit un combat dantesque contre Vasir. C'est un véritable plaisir d'affronter la Spectre biotique : le combat est assez difficile et parfaitement rythmé, une boss de fin comme on les aime !

Finalement, Vasir est vaincue. Shepard l'accuse d'être un Spectre renégat tout comme Saren, mais Vasir rejette avec dégoût cette comparaison. Agonissant, elle explique que le Courtier de l'Ombre lui a toujours donné des renseignements en béton, et ces tuyaux lui a permis de sauver de nombreuses vies. En contre-partie, elle ne pose pas de questions quand il lui demande d'éliminer quelqu'un. Shepard réplique que le Conseil n'aurait jamais accepté une telle collaboration : Vasir demande avec justesse pourquoi maintenant Shepard leur envoie des fleurs alors qu'elle bosse avec des terroristes. Vasir a vu les rapports : Cerberus enlève des enfants et les enferme dans des camps de la mort pour biotiques, élimine les membres de l'Alliance qui dérangent... Shepard n'a pas le droit de la juger.

Tela Vasir décède sur cette tirade. Personnellement, ce discours plein de vérité a raisonné en moi et m'a vraiment fait m'interroger sur la situation de Shepard. Mais pas le temps de trop réfléchir : Liara récupère les données indiquant l'emplacement du vaisseau du Courtier de l'Ombre. Le plan est simple : entrer, récupérer Feron et repartir. Et tuer tout ce qui se met en travers de leur chemin. J'ai rarement vu l'Asari si déterminée, et j'aime vraiment cette nouvelle Liara plus mature et plus sombre.

Direction la planète Halagaz. La base est réellement hallucinante : elle se situe au cœur d'un tumulus géant, l'atmosphère est empreinte d'électricité ce qui permet d'alimenter les générateurs. Le vaisseau est bien gardé, mais le trio finit par se frayer un chemin en marchant sur les corps des agents du Courtier de l'Ombre. Le dernier affrontement avec les gardes est culte, avec des dialogues toujours hilarants entre Liara et Shepard

Une fois à l'intérieur, on localise Feron qui est pris au piège dans une prison de stase. Si on tente de le libérer, l'instrument de torture va le faire griller : il faut désactiver le piège depuis le siège du Courtier de l'Ombre. Bien que mal en point, Feron est sincèrement ému de réaliser que Liara est venu le chercher.

Après quelques affrontement avec les gardes, on arrive au siège du Courtier de l'Ombre. On découvre enfin le visage de cet imposant personnage : c'est un Yagh ! Il déclare que Shepard et Liara ne sont qu'un contre-temps, qu'il reprendra son train-train habituel dès le lendemain. Il se permet de les toiser car il sait tout d'elles et elles ne savent rien de lui. Par ailleurs, chaque coéquipier aura droit à une remarque unique qui prouve que le Courtier est vraiment bien renseigné. Liara tente un coup de poker et tente de l'analyser : c'est un Yagh, une race primitive consignée sur leur planète parce que le peuple a massacré l'émissaire du Conseil 60 ans auparavant. L'actuel vaisseau a plus de 60 ans, elle en déduit que le Yagh a tué le précédent Courtier de l'Ombre pour prendre sa place. Il a sûrement été arraché à sa planète d'origine par un chasseur de prime pour l'ancien Courtier de l'Ombre qui voulait étudier cette race ou pour en faire son animal de compagnie.

Ses mots font mouche et le Courtier se met en rage ! Le combat final contre lui est véritablement épique, entre explosion, corps à corps et bitoique ! Finalement, Shepard et Liara viennent à bout des défenses du Courtier de l'Ombre.

A peine le temps de se remettre de cet affrontement dantesque que les agents du Courtier le contactent de toute la galaxie pour vérifier son statut. Après un instant d'hésitation, Liara prend la décision de se faire passer pour le Courtier et leur répond qu'il n'y a rien à signaler. Elle est ainsi devenue le nouveau Courtier de l'Ombre.

La pression est énorme et Liara finit par fondre en larme : après 2 ans de recherches actives, sa mission est terminée. Elle pensait Feron et Shepard morts, et pourtant les deux sont en vie, avec elle sur cette base. Liara explique ensuite que le potentiel des informations détenues par le Courtier, et ce que cela va lui apporter désormais.

Shepard peut ensuite explorer le repaire du Courtier, qui contient effectivement un lot d'informations innombrables : caméras de surveillance, dossiers personnels sur ces coéquipiers, retranscriptions de conversations téléphoniques ou de messagerie instantanée... On apprend de nombreuses choses sur nos compagnons si on prend le temps de creuser, c'est une véritable mine d'or. La base indique également des emplacements de minerais, très pratique pour ceux qui ont la flemme d'envoyer des sondes sur toutes les planètes de la galaxie pour trouver de l'élément zéro.

Feron se trouve dans l'arrière bureau, et malgré son faible état, il discute gracieusement avec nous. On apprend qu'il se sent totalement redevable à Liara, qu'il ne la mérite pas comme amie. L'ellipsis lui a permit de tenir pendant ces deux années de captivité, cela lui permettait de s'évader de la prison dans laquelle il était.

 

Quand on revient voir Liara, cette dernière nous avoue être débordée par l'ampleur de sa nouvelle fonction. Le Courtier de l'Ombre s'intéressait de très prêts aux Prothéens, et pensait qu'ils n'avaient pas encore révélé tous leurs secrets et cherchait un moyen de survivre à l'invasion des Moissoneurs (on découvre dans Mass Effect 3 qu'il s'agit du Creuset).

Elle s'inquiète pour Feron, qui est encore très fragile, et qui a développé une reconnaissance presque malsaine envers elle. Elle a de l'affection pour lui, mais ne veut pas en profiter.

Shepard l'invite ensuite à la rejoindre sur le Normandy. Elle accepte avec plaisir,, et offrira en cadeau l'ancien dog-tag du Commandant.

Si Liara est heureuse de retrouver le Normandy et l'équipage, cela n'est que temporaire. Elle veut savoir comment va Shepard, et ne veut pas d'une vérité toute faite. Ma Shepard est frustrée, fatiguée de se battre contre Cerberus, contre l'attitude du Conseil, contre ses amis qui n'ont plus confiance en elle -Kaidan sur Horizon-...

Mais en bonne amie, Liara tente de lui remonter le moral, et c'est sur une note d'espoir que s'achève ce DLC. Pour ceux qui ont romancé Liara dans Mass Effect 1, sa visite sera également l'occasion de reprendre votre histoire là où vous l'aviez laissé.

 

Critique : 

Ce DLC est sans aucun doute le meilleur DLC de Mass Effect 2, et le second meilleur DLC de la trilogie après Citadelle. S'il vous faut n'acheter qu'un seul DLC pour ME2, c'est celui-ci.

Tout d'abord, c'est un plaisir de retrouver l'Asari, qui a bien mûrie depuis Mass Effect 1. Elle a traversé beaucoup d'épreuves depuis votre dernière rencontre, et cette maturité lui va bien. Le DLC offre du fan-service, nous fait rire et rêver, à travers des dialogues hilarants et de belles cinématiques.

Le scénario est intelligent et bien ficelé, le rythme bien dosé, entre exploration, combat, course-poursuite.... Et il nous offre en prime les deux boss les plus jubilatoires à affronter : Tela Vasir et le Courtier. La mise en scène est parfaitement illustrée avec la musique, mélodique et entraînante.

Enfin, on apprécie de pouvoir retourner sur le vaisseau du Courtier une fois la mission terminée. Ce lieu regorge d'informations, et vous pourrez passer des heures à passer toutes les informations au crible.

Ce DLC est explosif et jouissif : ruez-vous dessus !

Par Natsumi