La Citadelle

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
La Citadelle

La Citadelle

Auteur : Layla Archer
Catégorie : Galaxie - Codex
Date de création : Vendredi 21 Septembre 2012 à 20h04
Dernière modification : Samedi 22 Septembre 2012 à 21h22
Nombre de consultations : 2677
Tags associés : Humains Asaris Galariens Turiens Elcors Drells Volus Hanaris Prothéens Moissonneurs Autres espèces Mass Effect 1 Mass Effect 2 Mass Effect 3 Romans Autres oeuvres Espace concilien Station spatiale

Localisation : Voie Lactée/Nébuleuse du Serpent/Système Veuve

 

Description

Attribuée à nos précurseurs les Prothéens, cette immense station spatiale sert de capitale politique aux races conciliennes. Bien que la Citadelle soit équipée de noyaux d'élément zéro, la gravité à bord de la station est générée par la force centrifuge de la rotation. La pesanteur artificielle, simulée par la rotation, est de 1,02 g dans les Secteurs et de 0,3 g dans l'Anneau du Présidium.

 

Informations

  • Rotation : 3.5 minutes par révolution
  • Gravité rotationnelle dans les Secteurs : 1,02 g
  • Gravité rotationnelle dans le Présidium : 0,3 g
  • Longueur totale (déployée) : 44,7 km
  • Diamètre (déployée) : 12,8 km
  • Longueur des Secteurs : 43.6 km
  • Largeur des Secteurs : 330 m
  • Diamètre de l'anneau du Présidium : 7.2 km
  • Largeur de l'anneau du Présidium : 553 m
  • Hauteur de la tour du Présidium : 1 047 m
  • Epaisseur du blindage externe : 13 m
  • Masse totale : 7,11 milliards de tonnes

 

COLONIES :

Races : Asari, Galarien, Volus, Turien, Elcor, Hanari, Drell, Humain (actuelle) / Butarien, Krogan, Quarien, Prothéen, plusieurs centaines de races inconnues voir davantage (passé)

Date de fondation : construite par les Moissonneurs il y a des milliards d'années / Découverte par les Asaris en 580 av EC

Population : 13,2 millions (Veilleurs non compris)

 

Histoire

Découverte Moderne :

Les Asaris furent la première race contemporaine à découvrir la Citadelle, peu de temps après avoir appris à utiliser les relais cosmodésiques. Elles sont rejointent peu de temps après par les Galariens et encore un peu plus tard, par les Volus. Les autres races, découverte par les Asaris ou découvrant la Citadelle indépendamment se voient offrir une ambassade à la Citadelle, passant sous la juridiction du Conseil de la Citadelle, composée des Asaris, des Galariens, des Turiens et depuis peu, des Humains.

Stratégiquement située à la jonction d'un grand nombre de relais cosmodésiques menant à divers endroits de la galaxie, la Citadelle est rapidement devenue un véritable carrefour commerciale. La station fut choisie pour abriter le Conseil de la Citadelle, renforcant ainsi son importance dans la communauté galactique. La Citadelle est considérée comme le coeur politique, économique et culturelle de l'espace concilien, le nom officieux du territoire située sous la juridiction du Conseil.

Même après des millénaires d'occupations, la Citadelle possède encore de nombreux secrets. Son âge exact est inconnu de même que la nature des matériaux qui la compose. L'emplacement du noyau gravitationnel de la Citadelle ainsi que de son système de commande et de régulation prinicpal sont inconnus. Le mystère le plus visible et peut être le plus intriguant de la Citadelle sont ses "gardiens", les Veilleurs. Ces étranges créatures muettes maintiennent la station en état de marche et malgré le fait qu'on en croise partout sur la Citadelle, on ne sait que très peu de chose sur eux.

Héritage :

Contrairement à ce que pense la communauté galactique, la Citadelle ne fut pas construite par les prothéens, ils sont juste la dernière race à y avoir vécu avant l'arrivée des Asaris. Cette station ainsi que les relais cosmodésique sont l'oeuvre des Moissonneurs, construite dans le but de faciliter leur génocide galactique cyclique. Les Moissonneurs sont également la raison à la présence des Veilleurs sur la Citadelle, afin que les autres races la découvrant ne puissent en prendre le contrôle totale et aussi et surtout, pour les empêcher de connaître sa véritable fonction. La station est en réalité un immense relais cosmodésique en sommeil menant à l'Abîme et fut conçue comme un piège élaboré afin que les Moissonneurs puissent directement détruire le coeur de la civilisation galactique et son gouvernement en une seule attaque aussi inattendue que dévastatrice.

D'après Vigil, les derniers prothéens ont utilisé le Canal pour se rendre sur la Citadelle et tenter de briser le Cycle. Ils réussirent, mais il était malheureusement trop tard pour les prothéens. Comme le Canal ne fonctionne que dans un seul sens, Vigil craint que les scientifiques prothéens, incapable de trouver de la nourriture et de l'eau sur la Citadelle, moururent lentement de faim ou de soif. En raison de l'intervention prothéenne, les Moissonneurs sont forcés de rejoindre la Voie Lactée sans utiliser les relais cosmodésiques, en utilisant la propulsion SLM.

Durant les visions du Commandant Shepard, provoquées par les balises d'Eden Prime et de Virmire, on peut voir des flash très bref de la Citadelle (à savoir : l'anneau du Présidium et les Secteurs), probablement dans le cadre d'une mise en garde des prothéens concernant la véritable nature de la station. Toutefois, cette partie de la vision semble être trop fragmentée pour être intégralement restituée, ni Liara T'Soni, ni Shiala en font mention.

En 2183, le Spectre renégat Saren, appuyé par une armée Geth et par Sovereign, un Cuirassé Moissonneur, attaqua la Citadelle dans le but de permettre au Moissonneur de prendre manuellement le contrôle de la station afin d'activer son relais cosmodésique vers l'Abîme pour faire déferler les autres Moissonneurs dans la galaxie. Grâce à Shepard et la flotte de l'Alliance, la tentative se solde par la mort de Saren et la destruction de Sovereign, mais même si la galaxie est sauvée, la Citadelle a grandement souffert du combat.

Creuset et Catalyseur :

Au plus fort de l'invasion Moissonneur de 2186, les espèces de la galaxie s'unirent pour construire le Creuset, une superarme antique ayant la capacité de mettre un terme à la menace Moissonneur une bonne fois pour toute. Le dernier et plus important composant du Creuset est le Catalyseur qui se révéla être d'une part l'IA "directrice" des Moissonneurs se trouvant dans la Citadelle et d'autre part, la Citadelle elle-même. Pendant ce temps, les Moissonneurs, mis au courant de l'intention de Shepard via l'Homme Trouble, déplacèrent la Citadelle en orbite au dessus de la Terre pour la protéger et empêcher l'activation du Creuset. Durant la Bataille de la Terre, le Commandant Shepard parvient à rejoindre la Citadelle et faire ouvrir ses Secteurs afin que le Creuset puisse s'arrimer à l'anneau du Présidium. L'IA commandant les Moissonneurs propose trois choix à Shepard : Détruire les Moissonneurs ainsi que toutes les formes de vie synthétique de la galaxie, contrôler les Moissonneurs à sa place ou fusionner la vie organique et la vie synthétique.  Une fois le choix décidé, le Creuset transmet son énergie dans la Citadelle, qui à ses Secteurs déployés au maximum, afin de l'amplifier et de la diffuser à travers toute la galaxie via les relais cosmodésique.

Si Shepard choisit de détruire les Moissonneurs, l'énergie du Creuset endommage gravement les relais cosmodésique ainsi que la Citadelle, mais ils sont finalement reconstruit par les survivants. Si Shepard choisit de fusionner la vie organique et la vie synthétique, les relais cosmodésique et la Citadelle sont gravement endommagés, mais ils sont reconstruit avec l'aide des Moissonneurs. Les cinq Secteurs étant en grande partie intact dans ces deux cas de figure, il est probable que quelques résidents de la Citadelle survécurent et furent secouruent par la suite. Si Shepard choisit de contrôler les Moissonneurs, la Citadelle reste intact, mais les relais sont gravement endomagés. Par la suite, Shepard, devenu le nouveau Catalyseur, ordonne aux Moissonneurs de reconstruire les relais.

 

Disposition

La Citadelle est une construction massive dont la forme lorsqu'elle est entièrement déployée, est similaire à un pentagramme. Il se compose d'un anneau centrale de 7.2 km de diamètre et de cinq "bras" en saillie de 43.6 km de long pour 330 m de large chacun. La station est capable de se refermer sur elle même, par l'intermédiaire de la convergence de ses cinq bras, formant un cylindre impénétrable. Cependant, la Citadelle se referme uniquement en temps d'urgence. Sinon, elle conserve une apparence "semi-ouverte" où les bras sont déployés, mais pas complétement, faisant garder à la Citadelle une apparence globalement cylindrique. L'anneau centrale et les bras sont nommés respectivement le Présidium et les Secteurs. Les spatioports se situent sur le Présidium car il est le centre de rotation de la Citadelle, ce qui facilitent l'amarrage des vaisseaux sur la station.

Présidium :

Le Présidium est un complexe massif respirant le calme, le confort et le luxe. Composé de nombreux parcs et contenant les bureaux des différentes branches du gouvernement concilien, ainsi que les ambassades de toutes les races représentées sur la Citadelle, il y a aussi des bars, des restaurants, des commerces ainsi que des installations de loisirs aux services de ses habitants aisées représentant l'élite culturelle et politique de la galaxie. Le Présidium est contrôlée par une Intelligence Virtuelle nommée Avina qui sert en plus de guide dans l'ensemble de la Citadelle. Contrairement aux Secteurs, le Présidium possède un cycle jour/nuit artificielle contrôlé par Avina. S'étendant sur une durée de 20 heures, ce cycle se manifeste par une variation de la luminosité et du plafond holographique représentant tantôt un ciel bleu nuageux, tantôt un ciel noir étoilée avec des transitions correspondant à l'aurore et au crépuscule.

Comme le Présidium est clos, les bureaux et les résidences donnent souvent sur l'anneau et il n'est pas rare de voir une résidence d'ambassadeur sans enceinte extérieure. Ce n'est pas un vecteur d'insécurité pour autant : grâce à la présence permanente du SSC et aux systèmes de surveillance du Présidium, les criminels potentiels sont rapidement identifiés et appréhendés.

L'anneau abrite également les principaux spatioports de la Citadelle, car le fait de se trouver sur l'axe de rotation favorise l'amarrage des vaisseaux. De plus, la faible gravité maintenue dans le Présidium facilite la manipulation des marchandises. Des centaines de vaisseaux transitent quotidiennement par la Citadelle. Chaque espèce qui possède une ambassade dans la station possède également un quai sur les docks.

Dans Mass Effect 3, le Présidium peut être visité et de nombreuses zones peuvent être explorer :

-Le Quai B24 (Quai du Normandy)

-La Zone de Réfugiés dans les Docks

-Le Bar du Purgatory

-Les Ambassades du Présidium

-L'Hopital Mémorial de Huerta

-Les Terrasses du Présidium

-Le Laboratiore du Dr Bryson

La Tour du Présidium :

La Tour au centre du Présidium, d'une hauteur de 1047 m, abrite la Chambre du Conseil de la Citadelle ainsi que la salle de gestion du trafic, gérant l'ensemble des vaisseaux allant et sortant de la Citadelle sur plusieurs milliers de kilomètres. Comme elle constitue l'axe de rotation de la station, elle n'est quasiment pas sujette à la force centripète. La gravité y est par conséquent moitié moins importante que celle de l'anneau du Présidium et des Secteurs.

Un quai consulaire se trouve également au pied de la Tour afin d'accueillir les vaisseaux diplomatiques et ceux des Spectres, ou de permettre l'évacuation du gouvernement en cas d'urgence. La Chambre du Conseil elle-même n'est pas ouverte au publique et l'accés est uniquement autorisé aux fonctionnaires et à ceux disposant d'une autorisation spéciale. La Chambre du Conseil est richement décorée avec des cerisiers et des fontaines ainsi que de nombreux escaliers menant à la plate-forme où le Conseil se réunit.

A la base de la Tour du Présidium, se trouve une salle secrète où se trouve le Catalyseur, l'IA commandant les Moissonneurs. C'est dans cette salle que Shepard choisit la façon d'employer le Creuset, relier par un faisceau d'énergie juste au dessus de lui et de l'activer.

Secteurs :

Les "bras" de la Citadelle, connuent sous le nom de Secteurs, constituent les secteurs résidentiels et commerciaux de la station. Densément peuplés grâce a des millions de logements et commerces extrêmement cosmopolites, appartenant à des représentants de toutes les races de l'espace concilien, les Secteurs ressemblent à des villes humaines très dense comme Singapour ou Hong Kong. De nombreux gratte-ciels émergent de la superstruture pour atteindre le vide spatial. Bien entendu, les tours sont pressurisées car l'atmosphère respirable s'élève à environ 7 mètres du sol. L'atmosphère est maintenue en place à l'aide de champs gravitationnels et d'une « membrane » de soufre hexafluorure, un gaz dense et incolore. De nouvelles constructions sont sans cesse ajoutées, qui doivent respecter un lourd cahier des charges afin de ne pas compromettre le bon fonctionnement de la station. De temps à autre, des Veilleurs se rendent dans une zone des Secteurs et déplacent ou modifient l'architecture sans raison apparente. Les résidents ont appris à vivre avec ces intrusions permanentes.

La vue depuis les Secteurs est spectaculaire : à l'arrière-plan, des étoiles à perte de vue, la nébuleuse du Serpent et la Veuve, une géante bleue toute proche ; au premier plan, les lumières des bâtiments et des véhicules des autres Secteurs. Contrairement au Présidium, les Secteur ne sont pas régient par un cycle jour/nuit, ce qui fait que l'activité commerciale cessent rarement. Les temps de travail et de repos des résidents s'étalent donc en fonction des besoins personnels et/ou professionnels. Barla Von affirme que les Secteurs sont le véritable coeur culturel de la Citadelle et donc, de l'espace concilien. Les Secteurs sont sous la surveillance du Service de Sécurité de la Citadelle (SSC) dont les bureaux et l'académie se trouve également dans les Secteurs. L'Etoile Noire et l'Electron Libre, deux nightclubs très populaires dans la Citadelle se trouvent également dans les Secteurs.

Fondations :

Les Fondations sont situées sur la face inférieure des Secteurs, entre les superstructures habitées et l'impénétrable coque extérieure. Officiellement, seuls les Veilleurs sont autorisés à pénétrer dans cette zone où sont regroupés systèmes de survie et centrales électriques. Mais les Fondations sont depuis bien longtemps les taudis de la Citadelle, repaire des criminels, des minorités, des marginaux et des parias. Tous ne viennent pas là de leur propre gré : plus d'un rêve est venu se briser contre les murailles de la Citadelle.

Les Fondations abritent également des usines de recyclage où sont fabriquées des pâtes nutritives organiques gratuites mais sans saveur. Les résidents les plus pauvres doivent pourtant s'en accommoder, à grand renfort de sauces et d'épices, car les produits d'importation sont un luxe réservé aux plus riches.

Défenses :

Etant donné qu'il s'agit d'un lieu d'importance galactique, la Citadelle possède plusieurs niveax de défense. La première est la Nébuleuse du Serpent elle-même. En effet la composition de la Nébuleuse est telle, qu'il est difficile d'y naviguer, empêchant ainsi de lancer une attaque concertée.

Un autre élément de défense est la Flotte de la Citadelle. Il s'agit d'une immense flotte composée majoritairement de vaisseaux turiens, mais aussi de vaisseaux provenant d'autres races conciliennes. La Flotte de la Citadelle, dirigée par le Destiny Ascension, un colossal Cuirassé Asari, patrouille constamment dans l'espace autour de la station. Toutefois, si un ennemi parvient à briser cette ligne de défense, la position de la Citadelle à une intesection avec plusieurs relais cosmodésiques permet l'arrivée de renfort de tous l'espace conciliens en quelques minutes.

Si un ennemi se montre trop proche, la Citadelle peut refermer ses bras, formant un cylindre hermétique de près de 48 km de longueur. La coque de la station est suffisamment résistante pour que, même avec les armes les plus puissantes disponibles, il faudrait plusieurs jours d'un bombardement intensif sans fin pour endommager la station au point d'y faire une brèche.

La Citadelle possède également sa propre force de sécurité, le SSC. Ses 200 000 agents patrouillant dans la station, faisant office de police, de douanes ou de force militaire de défense en cas d'invasion. La Citadelle possède également de nombreuses tourelles, assez puissante pour détruire des vaisseaux de débarquement.

 

Habitants Uniques

Rats des Conduits :

Les Rats des Conduits sont le surnom donné au enfant sans-abris de la Citadelle, vivant et se déplaçant dans les conduits de ventilation de la station. Ils meurent souvent à cause de chute, de lacération à cause des pâles de ventilateur, de la faim, d'asphyxie ou en raison d'une exposition au vide spatiale. Souvent, les corps ne sont jamais retrouvés. Thane Krios a souvent eut recours aux Rats des Conduits dont Mouse, pour avoir des informations sur ses cibles se trouvant sur la Citadelle.

Veilleurs :

Les Veilleurs sont une mystérieuse race insectoïde créer artificiellement ne se trouvant que dans la Citadelle. On en trouve partout dans la station et sont parfaitement inoffensif. Ils sont soupçonnés d'avoir été créer par les prothéens pour agir en tant que "Gardiens" de la Citadelle, bien qu'en réalité, ils sont une création des Moissonneurs.

Fiches similaires

Extra

Accueil > Codex > Galaxie - Codex > La Citadelle