L'Antre De Choras

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
L'Antre De Choras

L'Antre De Choras

Auteur : Layla Archer
Catégorie : Organisations - Codex
Date de création : Dimanche 03 Fevrier 2013 à 04h02
Dernière modification : Dimanche 16 Fevrier 2014 à 12h57
Nombre de consultations : 1882
Tags associés : Humains Asaris Galariens Turiens Krogans Contemporaine Mass Effect 1 Mass Effect 2 Romans Autres organisations

L'Antre de Choras est un nightclub de la Citadelle, situé dans la Zone Inférieure d'un Secteur non identifié de la Citadelle, à proximité des Halls Inférieurs. Sa disposition se compose en une grande salle circulaire avec une colonne au centre qui s'élargit à la base afin de former plusieurs pistes de pole-dance où dansent des strip-teaseuses asari. Cette piste de danse en hauteur est entourée à sa base par un bar. Enfin, des alcôves privées sont disposées tout autour. On y trouve également une autre salle faisant office de salle de stockage ainsi qu'un petit entrepôt et finalement le bureau du gérant.

Le club a généralement une nombreuse clientèle et la musique qu'il diffuse est qualifiée d'entraînante. On y trouve des strip-teaseuses asari qui danse sur la piste centrale surélevant la salle ainsi que dans les alcôves où elles effectuent des danses privées. Le Commandant Shepard à la possibilité d'assister à une séance de danse de l'une d'entre elles dans ces alcôves. Par rapport à l’Électron Libre, l'Antre de Choras est qualifié "d'animé, mais mortel".

Quand Shepard arrive sur la Citadelle en 2183, l'Antre de Choras appartient à un patron de la pègre local nommé Fist.

 

Histoire 

Mass Effect: Revelation : 

L'Antre de Choras apparaît pour la première fois dans Mass Effect: Revelation. Le Lieutenant Anderson, déprimé après avoir découvert que son divorce avait été finalisé durant son absence, se rendit à l'Antre pour noyer son chagrin dans l'alcool. Un barman volus, Maawda, lui offrit une boisson asari nommée "Elasa" pour lui remonter le moral, mais après avoir été insulté par deux Turiens, Anderson jugea que sa journée était assez négative comme ça pour y rajouter une bagarre de bar et quitta l'établissement sans rien dire.

Mass Effect : 

En 2183, Shepard se rendit dans l'Antre de Choras à la recherche d'Harkin, un officier du SSC en disgrâce qui pourrait donner au Commandant le lieu où se trouve Garrus. Lorsque l'équipe revient plus tard afin d'avoir des informations sur la Quarienne qui possède la preuve que Shepard à besoin pour incriminer Saren de la part de Fist, le club était fermé et les hommes de mains de Fist à l'intérieur attaqua l'équipe du Commandant. Après que Fist fut "éloigné" des affaires, soit en le laissant fuit, soit en le tuant (selon la décision de Shepard) ou que Wrex le tue s'il est présent dans l'équipe, l'Antre de Choras reprit son activité presque comme si de rien n'était, montrant que les changements de propriétaires étaient fréquents.

Comme le prouva Jenna, une indicatrice du SSC qui travaille comme serveuse dans l'Antre, le nightclub était un endroit idéal pour avoir des informations sur les différents trafics illégaux à la Citadelle, les clients habitués de l'établissement n'étant pas des plus fréquentables. Une exception a ce jugement est le général turien à la retraite Septimus Oraka, un homme honorable qui se trouve à l'Antre de Choras pour essayer d'oublier Sha'ira, la Favorite, dont il est amoureux, dans l'alcool.

Mass Effect 2 : 

Dans Mass Effect 2, il est révélé que l'Antre de Choras n'a jamais rouvert suite à la Bataille de la Citadelle. L'Étoile Noire, le nightclub qui se trouve dans le Secteur Zakéra, lui est très similaire tout en étant "honnête" aux yeux de la loi.

Fiches similaires

Extra

Accueil > Codex > Organisations - Codex > L'Antre De Choras