Interview - Ann Lemay sur la création de Nyreen

Mass Effect Saga

Ann Lemay, scénariste sur Mass Effect 3, s'est confiée récemment au site d'EA pour la chronique hebdomadaire #PlayAs1. Elle revient sur le sujet de la diversité dans les jeux vidéos au travers de l'exemple de la création d'un personnage féminin fort pour le jeu : Nyreen Kandros, la première Turienne a apparaître dans la trilogie . 

Oméga 


Le sujet de la diversité dans les jeux est un sujet qui revient souvent parmi les joueurs et les développeurs. Nous en arrivons même à cette question : « Pourquoi est-ce un problème de créer divers personnages ? ».


Lorsque j’ai débuté chez Bioware en été 2011,  beaucoup de travail de haute qualité avait déjà été fait sur la narration du DLC Oméga. On m’a remis les documents du story-concept (les premiers jets concernant le scénario, NDT) et on m’a demandé ce que j’en pensais. Ce qui sortait du lot était le personnage de Nyreen. Initialement c’était une Asari, chef des Serres (gang de mercenaire local), sans aucune relation particulière avec Aria. Malgré tout, avec l’annonce d’un DLC centré sur le personnage d’Aria et donc s’appuyant fortement sur un scénario plus pragmatique, il m’apparut logique que nous pouvions introduire un personnage plus fort, avec un penchant certain pour la conciliation, s’opposant à Aria, si nous faisions de Nyreen une Turienne. Cela voulait aussi dire que nous n’aurions plus seulement un seul personnage fort avec Aria, mais bien deux femmes fortes avec Nyreen.


Lorsque j’ai soumis ma suggestion à Eric Chartrand, notre lead designer à Montréal, il hocha la tête pensivement et me répondit qu’il demanderait en fonction de la disponibilité du temps et du budget pour un character design (conception graphique, représentation du personnage, NDT) entièrement nouveau. La proposition impliquait la création d’un nouveau modèle et de sa structure : une entreprise coûteuse, mais c’était la seule façon d’introduire un personnage aussi important dans l’univers de Mass Effect. La question fit son chemin auprès du management, et une semaine plus tard à peine, Nyreen Kandros était totalement approuvée.  J’ai commencé à travailler sur son background et son histoire avec la collaboration d’Eric et de Neil Pollner, pendant que nos concept artists (ceux qui s'occupent des représentations originales d'idées pour différents objets, NDT) commençaient à travailler sur des croquis de Nyreen.


De toutes mes années passées dans l’industrie du jeu-vidéo, ce processus de requête a été le plus simple et agréable par lequel je suis passée, particulièrement pour la création d’un personnage féminin important. Il y avait déjà du sacré travail sur les fondations effectuées au préalable par un tas de gens à Bioware, quand il s’agissait de la création d’une femelle Turienne. Avec le budget mis de côté pour Nyreen, tout le monde impliqué dans sa création  -depuis son concept  jusqu’à sa modélisation et sa naissance dans le jeu-, se lança au travail avec enthousiasme et dévouement. En faisant cela, nous sommes arrivés avec un DLC qui, si le joueur a choisi de jouer avec la FemShep, dispose d’un triumvirat de personnages féminins intéressants, divers et puissants. Cela n’a jamais été un problème.


La création de Nyreen Kandros fut une expérience incroyablement positive, juste comme cela aurait dû être. Pas seulement pour moi en tant que femme, mais pour chaque personne de l’équipe qui travailla sur elle et l’amena à la vie, ainsi que pour les fans qui l'ont découverte.


Le fait de créer des personnages féminins différents et intéressants - ou n’importe quel personnage qui n’est pas à la fois masculin et blanc - ne devrait pas être un problème. Si nous pouvons dépasser la résistance de tels personnages dans nos jeux, qu’ils soient non jouables ou qu’ils en soient les protagonistes principaux, je crois sincèrement que nous obtiendrions  des récits bien plus riches et une audience plus large, et l’industrie obtiendrait un terrain de jeu plus vaste et plus intéressant.

Tout le monde y trouverait son compte.

Traduction par LordZee