Guide Stratégique Multijoueur : Introduction aux geth.

Mass Effect Saga

 

Guide Multijoueur Mass Effect 3 

 

 

Introduction aux Geths 

 

Bien les bleus-bites ! Si vous êtes ici, c’est qu’aucun d’entre vous n’a encore été envoyé sur le terrain ! Je suis ici pour faire de vous des tueurs ! Des machines de guerre capables de renvoyer dans leur trou les pires abominations de la galaxie ! Mais pour l’instant vous n’êtes rien ! Des bouchées apéro pour moissonneurs !

Rodriguez ! Calmez vos ardeurs ! Vous ne tiendriez pas trois secondes face à un bête zombi, alors rangez votre avenger ! De toute façon, il ne vous servira à rien si vous oubliez de remonter le système de refroidissement !

Comme viens de l’illustrer votre collègue, vous êtes des nourrissons à peine sortis du ventre de vos mères,  alors nous allons commencer par les bases avec un ennemi bien connu de nos services : les Geths !

 

Comme vous le savez tous, les Geths sont des putains de machines, les règles d’engagement traditionnelles n’ont aucune prise sur eux. Pas de pression psychologique, pas de faim ni de fatigue : jamais vous ne surprendrez un Geth en train de pisser ! Mettez vous bien ça dans la tête, vous serrez mort de fatigue avant eux !

En revanche, ces foutus grille-pains sont nettement moins solides que vous, malgré les apparences. Enfin, sans leur bouclier… Et oui, la première force des Geths leur vient de leur bouclier cinétique très résistant. De manière générale donc, les capacités technologiques telles que la surcharge ou le drain de bouclier sont particulièrement efficaces contre eux. D’autant plus à cause de leur nature synthétique. Et c’est d'ailleurs cette nature qui donne aux  Geths leurs atouts les plus redoutables… Tout d’abord, ils possèdent une précision hors du commun grâce à des systèmes d’acquisition avancés. Donnez un fusil à un Geth et il vous bottera le cul aussi loin que le limites physiques de son arme le lui permettent.

Chaque fantassin Geth est aussi pourvu d’ordinateur de calcul avancé analysant vos moindres gestes, ce qui leur permet une réactivité quasi instantanée. Il n’est donc pas rare de voir des soldats Geths esquiver des missiles ou des techno-projectiles d’incinération. Dans l’absolu, il vous est donc conseillé d’utiliser vos capacités instantanées, comme surcharge, encore une fois, ou à large rayon d’impact. D’autre par, les Geths possèdent des unités diversifiées, des « plateformes » répondant aux divers besoins du champ de bataille. Chacune d’entre elle est particulièrement redoutable dans son domaine, aussi veillez à bien identifier leur rôle !

 

Tout d’abord, le pilier central de leur force est composé par un nombre conséquent de soldats. Ces plateformes standards sont peu puissantes et fragiles, mais compensent ces défauts par une précision et une cadence de tir redoutables. De manière générale, ces unités resteront à distance ou s’approcheront de vos positions en progressant prudemment de couvert en couvert. Au corps à corps, les Geths frappent fort et peuvent facilement vous sonner, mais leurs mouvements sont larges et lents. Dans l’idéal, si vous devez combattre au contact, soyez les premiers à frapper : leur système de gestion d’avarie les rend lents à réagir aux coups lourds.

 

En deuxième ligne viennent les Geths lance-roquettes. Plus frêles encore que les soldats, ils possèdent néanmoins un bouclier qui les protégera des tirs de sniper bien placés. Les soldats lance-roquettes compensent leur faible constitution par une puissance de feu révoltante alliée à une cadence de tir simplement indécente. En effet, le lance-roquettes Geths possède une cadence de refroidissement hallucinante, leur permettant de tirer très régulièrement et faisant de ces gaufriers sur pattes une nuisance particulièrement désagréable. Notez à ce propos que  les explosions engendrées par les roquettes pourront gêner les tireurs d’élite de votre commando, car elles émettent des vibrations.

 

Souvent déployés en parallèle des lance-roquettes, les chasseurs Geths vous donneront encore davantage de fil à retordre. Pour commencer, ils prennent un malin plaisir à vous contourner. Cette mauvaise habitude cumulée à leur camouflage optique donne un cocktail plutôt mortel. Les chasseurs vous surprendront toujours de dos et sont en capacité de décimer un commando à une vitesse effrayante avec leurs fusils à pompe à plasma. Ces armes surpuissantes possèdent une force de choc qui sonnera les soldats les plus résistants, alors n’espérez pas y échapper, bande de crevettes ! Point important : le camouflage optique des chasseurs dépend de leur bouclier. Détruisez le et ces foutus engins redeviendront visibles. Conclusion ? Contre les chasseurs, ouvrez vos yeux et ne les laissez surtout pas approcher ! Méfiez vous d’eux, car ils foncent au contact sans jamais reculer ! Je le répète encore, les Geths sont des putains de machines qui ne connaissent pas la peur !

 

Dans la catégorie des unités de contact, je vous présente  les pyromanes. Ces plateformes sont solides, possédant à la fois un bouclier et un blindage. Les capacités tech seront donc vos meilleurs atouts face à eux. Les pyromanes Geths ne représentent aucune menace à longue ou moyenne distance. En revanche, ils sont redoutables à courte portée, leurs lance-flammes peuvent réduire vos boucliers et votre armure en cendre en un claquement de doigt. Ne les sous estimez surtout pas ! Les pyromanes doivent être vos cibles prioritaires, mais méfiez vous, car ce sont des adversaires agiles, capable d’esquiver une grande variété d’attaques.

 

Voici pour vous une plateforme arrivée récemment sur les champs de bataille : le bombardier Geth. Ces plateformes sont bien plus compactes que les Geths classiques. Par conséquent, je vous conseille de bien observer autour de vous, car les bombardiers s’approchent de vous sans bruit, sans faire de vague. Une fois à portée, les bombardiers prendront un peu d’altitude et largueront plusieurs grenades à plasma à vos pieds. Une fois ceci fait, il leur faut un peu de temps pour régénérer l’énergie de leurs grenades et les larguer à nouveau. Pendant ce labs de temps, les bombardiers vous attaqueront à coups de décharge semblables à celle de nos drones. Comme beaucoup d’unités Geths, il est conseillé de les neutraliser rapidement. Ils sont peu meurtriers mais capable de désorganiser votre commando très facilement. Faites attention, car malgré leur apparence les bombardiers sont à la fois agiles et solides, disposant d’un bouclier et d’une armure.

 

Enfin, je vous présente la pire menace que vous pourrez croiser face aux Geths : le Prime.

Le Geth Prime est une plateforme de guerre lourde. Ces colosses de plus de deux mètres possèdent un lourd blindage renforcé par un bouclier conséquent. Ils sont donc très difficiles à démonter : votre commando devra mobiliser une très grande partie de sa puissance de feu. Les armes à forte cadence de tir et les capacités technologiques restent encore les meilleurs moyens des les mettre en échec d’après la plupart de nos rapports. Combiné à cette grande solidité, les Geths Primes possèdent une puissance de feu conséquente. Equipés d’un canon à plasma lourd, ils combinent puissance et précision, forçant les membres de votre équipe à rester à couvert pour échapper à ses tirs. En plus de son armement personnel, la plateforme Prime est capable de générer des drones d’attaque qui vous bombarderont d’incinérations techno, ou encore des tourelles. Ces tourelles sont d’ailleurs à repérer rapidement ? Si elles sont peu puissantes, elles seront souvent déployées derrière vos lignes et pourront vous canarder sans être gênées par vos couverts possibles. Inutile de vous préciser qu’à cause de ces atouts, les Geths Prime seront vos cibles prioritaires si jamais vous deviez croiser leur chemin.

 

Pour résumer, les Geths sont spécialisés à l’extrême. Il vous faudra donc identifier chaque plateforme rapidement pour évaluer au plus vite les menaces prioritaires. Les capacités tech sont une force non négligeable face à eux, n’hésitez pas à en abuser !

Sur ce les bleus, je vous laisse, votre exercice de terrain vous attend ! Rodriguez ! Pensez à remettre le canon de votre avenger à l’endroit avant de commencer !

 

 

Redac : Ellhann  -  Correction : Aërynn