Guide Stratégique Multijoueur : Déesse Enflammée

Mass Effect Saga

 

Guide Multijoueur Mass Effect 3 

 

 

Déesse Enflammé : Thessia 

 

 

Déesse Enflammé : Thessia 

  

Difficulté stratégique :  

Cerberus : Cauchemardesque

Geth : Difficile

Moissoneur : Difficile

Recolteurs : Mortel

 

        Votre séjour sur la magnifique planète des Asaris risque de vous laisser un goût amer, car si vous espériez des vacances tranquilles… Vous allez tomber de haut ! Déesse enflammée est l’une des map du multijoueur les plus difficiles, et c’est peu dire. A tel point qu’en partie publique, il peut vous arrivez que certains joueurs quittent la partie à l’instant même où ils constatent qu’ils jouent sur cette map.

 

Petit tour du champ de bataille pour commencer. La map est assez difficile à décrire car complexe et très ouverte, chaque zone communiquant avec les autres. Vous serez droppés sur une sorte de grande terrasse longeant le bâtiment. Vous constaterez bien vite que les quelques bacs  à plantes alentour constituent des couverts plutôt précaires… Surplombant cette terrasse, vous pouvez apercevoir une plateforme abritée par des barrières de verres à moitié détruites. Vous pouvez y accéder par un large trou dans un mur,  ou par une échelle face à la zone de drop. Cette plateforme constitue le point le plus haut de la map et communique avec chacune des zones de celle-ci. Une seconde échelle permet d’accéder à l’intérieur du bâtiment. Encore une fois, méfiez-vous des échelles et notez les bien dans un coin de votre tête car vos adversaires en feront un usage massif. Cette plateforme surplombant à la fois l’intérieur et l’extérieur de la map est également accessible de l’intérieur par un large escalier. Si cette zone peut paraitre idéale pour balayer tout le champ de la map, elle possède de nombreux désavantages qui vous convaincront rapidement de ne pas trop y stationner. En effet, c’est tout d’abord le centre de la map. Vous l’aurez compris, de nombreux accès y mènent et votre commando risquerait d’être très vite débordé. Ensuite, c’est une zone très largement ouverte, possédant très peu de couverts, et si vous pouvez espérer arroser vos ennemis grâce à un large champ de vision, sachez qu’il en sera de même pour vous ! Vous serez visible pour une large majorité de vos adversaires.  Conclusion : cette zone est plutôt à éviter.

Tournons-nous plutôt vers la pièce située au fond de cette plateforme. Cette pièce est accessible depuis la plateforme via une verrière éventrée ou par le grand escalier que je présentais tout à l’heure. Cette pièce est le seul lieu de la map à être à peu près fermé  et accessible via deux passages seulement. C’est donc ici que votre commando sera le plus à même de soutenir les assauts des vagues dénuées d’objectifs. Autres avantages de ce lieu : la pièce abrite une caisse de munitions et assez de couverts efficaces pour votre équipe entière. Continuons le tour du champ de bataille : via cette pièce vous pouvez accéder au grand escalier que j’ai déjà mentionné. C’est un lieu important car une grande partie de vos ennemis empruntera cet accès pour venir à votre rencontre, notamment les cibles larges comme les atlas, brutes et autres prétoriens. Vous trouverez au bas de cet escalier une grosse réserve de munitions pouvant servir de couvert de fortune (oui je sais, niveau réalisme c’est limite de se mettre à couvert derrière une réserve de munitions…). Ensuite, vous débouchez dans une très large pièce assez impressionnante aux allures de temple. Deux grands piliers et une statue ancrés dans des bacs à plantes présenteront de larges couverts. A l'instar de la plateforme qui la surplombe, cette zone possède de multiples accès qui la rendent difficile à défendre. Si vous devez la traverser, passez autant que possible à couvert du large bureau derrière la statue au fond de la pièce. A l’opposé de l’escalier vous pourrez apercevoir deux accès séparés par un mur, au pied duquel vous trouverez une caisse de munitions. Par le passage de gauche, vous déboucherez sur l’une des échelles puis sur la terrasse sur laquelle vous avez été droppé en début de partie. Le passage de droite vous mènera dans une petite pièce communiquant avec tous les accès cités précédemment. C’est un lieu difficile à défendre et ouvert à tous les tirs. Comme je le disais, votre lieu de rendez-vous idéal se situe dans la pièce située au fond de la plateforme centrale. Les deux accès donnent un bon champ de vision sur les différents points de passage adverses, vous permettant de gérer plus facilement les vagues. Malgré tout, il est déconseillé de faire appel à des classes de snipers. Méfiez-vous des classes de corps à corps ennemies, car elles utiliseront les passages les plus susceptibles de vous surprendre. C’est un lieu facilement défendable pour gérer les vagues classiques si vous ne vous laissez pas déborder. Si c’est le cas, la fuite sera compliquée. Gardez à l’esprit que c’est quasiment le seul lieu de la map ou vous serez plus ou moins à l’abri des tirs.

Pour ce qui est des objectifs, c’est là que Déesse enflammée montre tout son potentiel cauchemardesque. Les points, qu’ils soient à tenir ou à prendre, seront systématiquement au milieu d’un large découvert. Le drone fera toujours passer son escorte dans les zones les plus ardues et les plus ouvertes. Bref, les objectifs seront à la fois un vrai challenge et un enfer pour la plupart des commandos. Seul l’objectif d’assassinat sera relativement simple à gérer. N’oubliez pas cependant l’ouverture de la map, car si vous voulez rusher sur votre cible, vous risquer de vous trouver avec tous ses petits copains qui vous allumeront depuis les quatre coins du champ de bataille.

De manière générale, Déesse enflammée sera un vrai défi pour votre équipe. Les conseils habituels du multijoueur sont donc encore plus valables ! Restez proche les uns des autres, au cas où l’un des membres soit au tapis. N’hésitez pas à utiliser vos consommables pour enrayer une situation critique. Abattez vos cibles le plus vite possible et procédez par ordre. Bien que la stratégie présentée ici soit plutôt efficace sur les vagues dénuées d’objectif, la géographie de la map la rend difficile à gérer quelle que soit la stratégie mise en place. C’est l’une des seules map où un commando totalement mobile rencontrera de grandes difficultés.

 

Pour ce qui est des autres petits conseils relatifs à Déesse Enflammée : 

-          Redoutez les ingénieurs Cerberus ! Je sais que je le dis à chaque fois ... Mais là c'est différent ! Gérez-les comme des menaces de premier ordre, avant même n’importe quel fantôme ou atlas. En effet, à cause des larges ouvertures dans la map, les tourelles deviennent réellement redoutables ! Les ingénieurs feront preuve de génie pour les placer aux pires endroits pour vous pourrir, en particulier la plateforme donnant sur le temple intérieur. Les ingénieurs placeront leurs tourelles juste à l’endroit où la rambarde est éventrée… Une tourelle placée là deviendra votre pire cauchemar.

 

-           Où que vous alliez, souvenez-vous que vous n’êtes jamais totalement à couvert, déplacez-vous avec prudence. Toute compétence permettant de régénérer les boucliers est un bon apport pour la survie du commando. La compétence du Volus est particulièrement utile.

 

-          La zone statique qui vous est proposée dans ce guide est le seul endroit bloquant vraiment les lignes de vue. Malheureusement, si vous n’y prenez pas garde, vous pourriez être pris en tenaille par les deux accès. Si cela arrive, fuyez aussi vite que possible en forçant le passage, votre survie en dépendra.

 

-          Les accès principaux sont souvent largement empruntés par les unités adverses les plus coriaces (atlas, prétoriens, exterminateur….). Il sera parfois rentable d’attendre qu’ils s’entassent dans un passage étroit (l’escalier par exemple) pour faire un carnage avec un seul et unique missile. Pensez à viser les pieds de votre cible.

  

 
Redac : Ellhann  -  Correction : Aërynn