Garrus Vakarian

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
Garrus Vakarian

Garrus Vakarian

Auteur : Soran
Catégorie : Personnages - Codex
Date de création : Jeudi 11 Octobre 2012 à 11h33
Dernière modification : Samedi 27 Octobre 2012 à 21h45
Nombre de consultations : 16808
Tags associés : Turiens Contemporaine Mass Effect 1 Mass Effect 2 Mass Effect 3 Dextro-aminé Organique Concilien Militaire Amicaux Militaire Militaire Personnages Autres oeuvres

Garrus Vakarian est un Turien, officier du SSC, puis justicier et pour finir conseiller anti-moissonneur pour la Hiérarchie turienne. Il affectionne la justice immédiate et envie les Spectres et leur pouvoir d'action quasi sans limite. Courtois avec le Commandant Shepard, calme et rassurant avec les opprimés/victimes, mais sans pitié en combat.

Né sur Palaven, d'un père officier du SSC, et d'une mère dont on ne connaît que peu de chose. Il a une sœur plus jeune que lui.

Garrus est doublé par « Brandon Keener » en version original et par « Gilles Morvan » en version française.


Mass Effect 1

Garrus est alors un officier du SSC en charge de l'enquête sur Saren Arterius. Enquête qui fut abandonné sur ordre de l'Exécuteur Chellik, faute de preuves. Garrus ne voulant s'arrêter là, décida de continuer son enquête en solo, quelques en soit les conséquences sur son poste.
Lors de ces investigations, il fera la rencontre du Docteur Michel qui officie dans les secteurs, ainsi que du Commandant Shepard qui pourra lui proposer de rejoindre son commando en fonction des choix précédemment fait par le protagoniste.
A noté, que si l'on recrute Wrex avant Garrus, l'événement de la clinique n'aura pas lieu et Vakarian viendra proposer son aide directement au Commandant Shepard qui pourra accepter comme décliner l'offre du Turien.

Par la suite, le protagoniste pourra discuter avec Garrus à l'étage de la salle des machines et stockage, à côté du M35 Mako. Impressionné par le Normandy SR1, il dit même que c'est une preuve que les différentes races peuvent travailler dans un but commun. Il est particulièrement curieux des nouvelles possibilités tactiques offerte par le système furtif du vaisseau en combat.
Il est surpris par l'attitude de Wrex, pensant que les Krogans n'étaient tous que des sauvages ne pensant qu'à combattre. Ashley est suspicieuse de Garrus, bien qu'il soit un officier du SSC, et trouve qu'il essaye d'être aimable avec le reste de l'équipage et apprécie la chance qu'il a d'être à bord du Normandy.

On ne connaît pas grand chose sur le passé de Garrus, mis à part qu'il ait grandi sur Palaven -il dit, Virmire lui rappelle sa maison, et si on lui parle sur la surface de Thérum, il dira « Je pensais qu'il faisait chaud sur Palaven. ». Et que son père était un grand inspecteur du SSC, qui « Faisait les choses bien ou ne les faisait pas ». Shepard est surpris d'entendre que le Turien aurait peut être candidat au poste de Spectre, si son père n'avait pas bloqué sa candidature. Il affirme que ce n'était qu'un parmi des milliers de militaires turiens et aurait reçu un entraînement spécial. Garrus ne semble pas être déçu d'avoir perdu sa chance, mais est curieux de voir comment les Spectre font leur travaille.

Harkin décrit Garrus comme une tête brûlée qui « pense qu'il peut changer le monde », il dit qu'il est toujours entrain de discuteur avec l'Exécuteur. Pallin lui même respecte Garrus comme un enquêteur, mais clame qu'en tant qu'officier du SSC il devrait avoir plus de considération pour la loi, il imagine Garrus faire le mauvais choix pour une cause juste. Le principal problème de Garrus au SSC est l'abondance de restrictions et de paperasse. Il croit quelques soit la manière, il faut juste le faire. Il est possible de débattre avec lui sur ce point à bord du Normandy. Il est particulièrement frustré de voir un suspect être libéré à cause de la paperasse. Garrus suggère qu'il serait préférable de tuer Saren plutôt que de l'arrêter, au risque que le renégat soit gracié ou protégé par le Conseil pour éviter un scandale. Shepard peut exprimer son opinion sur la proposition.

Il est possible que Garrus remercie Shepard de l'avoir accepté à bord du Normandy et de faire parti de l'équipe. Il dit qu'il a beaucoup appris et qu'il ne veut pas que ces leçons ne soient pas mis en applications. En fonction de ce que Shepard lui aura dit et des missions, Garrus tentera de postuler de nouveau au poste de Spectre, qu'il est rejoint de nouveau le SSC ou non.

Mission personnel :

Garrus a une mission bien à lui pour traquer un criminel qui lui échappa. Quand on lui demande s'il a des anecdotes ou des affaires qui l'ont marqué, il fera mention d'un cas particulier, d'un docteur galarien, Docteur Saleon, qui s'échappa de la Citadelle avec des otages car les autorités refusèrent de tirer sur le vaisseau, bien qu'il affirma que s'il s'échappait, les otages finiraient comme sujets de test. C'est à partir de là qu'il commença à perdre foi dans les capacités du SSC.

Shepard peut accepter de traquer Saleon comme une mission. Si Shepard ne prend pas Garrus comme membre du commando pour l'assignation, il regrettera d'avoir raté l'opportunité d'arrêter le Dr. Saleon.


Mass Effect : Homeworlds

On en apprend un peu plus sur le passé de Garrus. Son père lui appris que ce n'est pas en s'arrêtant à chaque difficulté qu'il avancera plus tard dans la vie. Qu'à la suite d'un échange de tir, dont on ne sait pas grand chose, sa mère a été touché et décida de ne pas réaliser son rêve d'étudier loin de chez lui. Il réalisa que son père avait raison, et qu'il le supportait dans ces décisions, et que Garrus n'était que le fils d'un officier.

Par la suite il suivit les traces de son père et rejoignit le SSC, travaillant dur. Il se disputa avec son père à cause de la libération d'un suspect dans une affaire de drogue du nom de Kishpaugh et sur le fait que la méthode utilisé par Garrus était trop expéditive et basé sur des suppositions. Et que les règles et la paperasse du SSC le bloque derrière un bureau plutôt alors que la criminalité ne fait que d'augmenter. C'est alors que son père annonce à Garrus qu'il n'est peut être pas fait pour ce job et qu'il faut faire les choses bien ou ne pas les faire du tout.

Après la Bataille de la Citadelle, Garrus est déçu de voir à quel vitesse le publique tourna la page sur la menace de Sovereign et des Geth (Hérétiques) comme si cette tragédie ne c'était jamais déroulée. Frustré par la paperasse du SSC, Garrus démissionna de son poste d'officier et s'en alla régler son compte à un dealer (Kishpaugh) de son propre chef. Le criminel lui révéla que son produit venait d'Oméga.

Dès ces premiers pas sur la station Oméga, Garrus sauva un couple d'humain âgé d'un Vortcha, qui le remercia et le désigna comme étant un « ange descendu du ciel». Dans le bar, Afterlife, Garrus fait alors la rencontre de Sidonis, et les deux acceptes de former une équipe pour combattre le crime sur Oméga. Garrus assume alors le surnom de « Archangel » et repend au travers de toute la station ce qu'il décide de faire. En peu de temps son équipe s’agrandit jusqu'à douze membre, l'incluant, Sidonis, un Galarien expert en explosif -dont il est persuadé d'avoir appartenu au GSI-, un Butarien expert en technologie et de divers mercenaires aux parcours tout aussi différents. La seule règle était de ne faire aucune perte parmi les civiles, tout en faisant la guerre à la criminalité sur Oméga. Et même quand les gangs s'unissent contre l'équipe de Garrus, ceux-ci parviennent à les toucher encore plus fort qu'avant et à se faire plus d'argent. Certains voulaient alors se retirer et finir leur vie paisiblement, mais Garrus les poussa à rester, d'investir leur argent dans leur lutte pour atteindre d'autre parti d'Oméga encore inaccessible. Il les poussa jusqu'à leur limite dans son but de purger Oméga de sa criminalité.

A un moment, Sidonis est capturé par les Soleils bleus et forcé d'écarté Garrus de la cachette de son équipe en l'envoyant vers un soit disant dépôt d'arme des Berserkers dans le district Kenzo. Une fois sur place, Garrus ne trouva aucune trace de l'opération et retourna à sa cachette pour voir le reste de son équipe se faire éliminer. Sans savoir pourquoi, il pensa à son père, et de ces discussions avec lui, que c'était une erreur d'ignorer ce que son père avait essayé de lui apprendre, qu'il faut être fort pour faire les bon choix même quand c'est difficile.

Alors qu'il était résigné à son sort que les gangs lui réservait, Garrus contacta son père et s'excusa au près de lui. Son père réalisa la situation dans laquelle son fils se trouvait, lui disant d'oublier cela et de terminer son « entraînement sur cible » et de revenir sur Palaven. Au travers de la masse de mercenaire il en repéra un particulièrement, avec un emblème familier sur l'armure d'un individu tout particulier, et annonça à son père qu'il allait revenir à la maison, car « les chances de retour était devenu meilleur. ».


Mass Effect 2

Dans les premiers dossiers de recrutement pour le commando du Commandant Shepard, figure un franc-tireur, tacticien de génie connu sous le pseudonyme d’Archangel, dont on dispose de peu d'information. Mis à part qu'il sévit sur Oméga. Apparemment, Archangel a développé une réputation comme étant une menace pour l'empire du crime sur Oméga. Avec son équipe, il causa de gros soucis aux différents groupes mercenaires (voir Mass Effect : Homeworlds -Garrus-) de la station.
Alors que les trois principaux groupes de mercenaires se sont alliés à la suite de la perte de son équipe. Garrus est seul contre une armée de mercenaires et de leurs méchas. Shepard arrive pour l'aider, sous savoir qu'il va aider son ancien coéquipier turien, après avoir fait semblant d'être un mercenaire freelance.
Après plusieurs vagues d'ennemies, commençant par les freelances, puis les forces d'Eclipse et de leurs méchas, qui passèrent tous par le pont. Les Berserkers usèrent d'une tout autre méthode. Un groupe pour faire diversion par le pont, alors qu'un autre passe par le sous-sol. Garrus resta à faire son tir sur cible sur le pont, alors que Shepard s'en alla sceller les portes. Et pour finir, il ne resta plus que les Soleils Bleus qui attaquèrent avec un hélico d'attaque de type A-61 Mantis. Garrus resta au sol après avoir subit de plein fouet l'attaque du véhicule.

Une fois la mission terminée et de retour sur le Normandy SR-2, le Dr. Chakwas soigna Garrus. A la suite, il retrouva le Commandant Shepard dans la salle de communication pour le remercier, laissant voir qu'un quart de son visage sur le côté droit à souffert, couvert de bandage cicatrisant. Jacob Taylor mentionne que de la cybernétique à été utilisé pour le garder en vie. Au niveau de son armure, un petit morceau a cassé au niveau du col, et de nombreux impacts sur le reste. En fonction du sexe de Shepard, les options de dialogues varient.

Il est alors clair, que durant les deux dernières années, Garrus a perdu sa raison de vivre. Pourtant, après la Bataille de la Citadelle, et de la défaite de Sovereign, il est retourné sur la Citadelle, pour tenter de commencer l'entraînement pour devenir Spectre, ou rejoindre le SSC, en fonction des conversations fait avec lui lors de Mass Effect (premier du nom). Le dégoût croissant de Garrus pour la paperasse, et le fait que le Conseil dise que les Moissonneurs ne sont que des rumeurs, le frustra au plus haut point. Mais après avoir entendu que Shepard était mort et le Normandy SR-1 détruit, c'était trop pour Garrus. Il quitta sa formation, ou son poste au SSC et se dirigea alors sur Oméga, pour faire la différence là bas.

Après avoir recruté Garrus, il se trouvera dans la pièce du canon principal du Normandy SR-2. Il proposera alors une amélioration, le canon Thanix.

Mission de loyauté :

Au fil de l'histoire, Shepard aura la possibilité d'en savoir plus sur Garrus et son passage sur Omega. Il expliquera alors plus en détails les événements précédant leurs retrouvailles. Et que le Turien a retrouvé le traître de son équipe, Sidonis. Une personne du nom de Fade l'a aidé à changer d'identité. Après quelques mercenaires et méchas, on découvre que Fade est un ancien collègue de Garrus, Harkin. Pris au piège entre Garrus et Shepard, il ne lui resta plus qu'une option, coopérer. Il organisa alors un rendez-vous avec Sidonis, prétextant un souci dans son changement d'identité. Garrus tentera de tirer dans le pied de Harkin, mais si Shepard intervient, il lui donnera simplement un coup de boule.
Une fois au lieu de rendez-vous, Garrus se positionna avec son fusil de précision et Shepard approcha de Sidonis. Pour Garrus, le plan est simple, tuer Sidonis, mais il est possible de le sauver. Si Shepard décide qu'il doit mourir, celui-ci comprendra de lui même et tournera le dos à Garrus pour faire quelques pas et se faire tuer. Si par contre, Shepard décide de le sauver, il restera entre les deux Turiens, lui faisant cracher la vérité. Il avouera alors qu'il s'en veut, qu'il n'arrive plus à dormir la nuit. Si Shepard sauve Sidonis, Emily Wong le préviendra qu'il a été se rendre pour le meurtre de 10 personnes, mais que le SSC ne peut rien retenir contre lui car il n'y a aucun gouvernement sur Oméga.

Romance :

Dans Mass Effect 2, il est alors possible de romancer Garrus pour un protagoniste féminin. L'option est alors possible, une fois la Mission de loyauté accomplie. Il parlera alors de la préparation des Turiens à bord des vaisseaux avant leurs missions, comme quoi, pour relâcher la pression, ils faisaient du full contact sur un ring avec des paris. Il raconta qu'une fois, il était sur le ring face à une éclaireuse, le combat dura si longtemps qu'il se finit en match nul. Garrus parla de son allonge et de la souplesse de son adversaire. Les deux se départagèrent dans les quartiers de la Turienne, et reparla de son allonge et de la souplesse de la femelle. A la suite, Shepard en touchera un mot à Garrus la dessus, lui proposant de faire de même. Il n'est pas très à l'aise à l'idée. Mais au fur et à mesure il se fait à l'idée.
Quand Mordin Solus remarque l'attraction de Shepard envers Garrus, le Commandant peut alors demander des conseils au Galarien à propos des Turiens. C'est là que Mordin la préviendra des frottements et la conseillera de ne pas « avaler » de tissus turiens. Il lui proposera de revenir plus tard pour d'autres recommandations et traitement si besoin.

Courtier de l'ombre -DLC- :

Après avoir terminé le DLC, Shepard pourra inviter Liara à bord du Normandy pour une petite visite. Si les bons dialogues sont choisit, elle demandera à Shepard contre quoi elle se bat et si c'est une chance de donner la paix à Garrus. Le Commandant pourra répondre que Garrus a été blessé, aussi bien physiquement que mentalement, et qu'elle veut lui offrir quelque chose de mieux. Elle notera qu'elle n'avait jamais imaginé trouver la joie dans les bras d'un Turien. Liara fera la remarque que c'est anormal pour un humain d'être attiré par un alien, excepter l’obsession pour les Asari, elle termina par leur souhaiter bonne chance pour la suite.

 

Mass Effect 3 :

Après que Shepard se soit rendu à l'Alliance après avoir détruit les Récolteurs, Garrus retourna chez lui, sur Palaven. Là bas, il se réconcilia avec son père, et lui raconta tout ce qu'il savait sur la menace des Moissonneurs. A sa surprise, celui-ci ne se moqua pas de lui, et au contraire, en parlant à un de ces amis, le Primarque Fedorian. Après plusieurs efforts, Garrus obtenu gain de cause et fut nommé en charge d'une équipe de prévention contre les Moissonneurs. Avec le peu de temps dont il disposait, il ne pu faire tout ce qu'il voulait, mais cela a permis de réduire les pertes lors du début du conflit.

Le Commandant Shepard ne retrouve son ami turien, que lorsqu'il s'en va chercher le Primarque turien, grand chef de la hiérarchie militaire turienne. Le conflit fait alors rage sur Ménaé, une lune avec un intérêt stratégique important pour la défense de Palaven.

Une fois dans l'effectif du commando, Garrus pourra être rencontré dans la salle du canon principal (comme dans Mass Effect 2) encore et toujours à calibrer l'arme. En fonction des événements de l'histoire, il pourra soit avoir des conversations via com-link avec des membres de l'équipage, ou alors aller à leur rencontre. Comme par exemple après la mission sur Tuchanka, où Garrus discute avec Joker sur des blagues militaires de leur race respectives envers celle de l'autre. Ou lors de sa discussion avec James, au mess, là ils discutent pour savoir qui à fait la chose la plus impressionnante. Pour ceux qui ont le DLC, Surgi des cendres, des dialogues entre Javik et Garrus sont alors disponible sur les grandes guerres du cycle actuel et du cycle précédent.

Plus tard dans le jeu, Garrus invitera Shepard à le rencontrer au quai D24 de la Citadelle. De là, Garrus l'invitera à partager un moment de détente, quelques chose qu'il a toujours voulu faire. Les deux se retrouvent alors sur les toits du Présidium pour une petite partie de tir sur cible. Après quelques tirs, deux solutions se présentent à Shepard, réussir son tir, ou le louper. Si il rate son tir, alors Garrus prononcera « Je suis Garrus Vakarian, et c'est maintenant mon endroit préféré sur la Citadelle. » en référence à Shepard et ces promotions dans les boutiques lors de Mass Effect 2.

Après la dernière mission sur Thessia, si Shepard a décidé de saboter le remède contre le génophage sur Tuchanka, Garrus prendra note de la façon dont la Dalatrass Linron avait choisi de prendre parti avec Shepard, malgré le remède et se me demande comment elle a réussi cela. A ce stade, Shepard peut soit s'expliquer ou éviter de se remettre en cause. Si le commandant décide de s'expliquer, Garrus complimentera Shepard pour jouer des deux côtés et lui demandera de lui rappeler de ne jamais jouer au poker avec Shepard. Par ailleurs, si Wrex a survécu aux événements sur Virmire, Garrus voudra savoir pourquoi il a attaqué Shepard à la Citadelle. De révéler le sabotage du remède, fait que Garrus assure à Shepard qu'il aurait fait la même chose pour sauver Palaven dans les mêmes circonstances désespérées. Si Mordin était présent, Garrus demander si il était d'accord avec le plan de Shepard; Shepard ne répond pas.

Si Shepard décide d'activer le Creuset durant la Bataille pour la Terre, Garrus, avec Joker, Cortez, et tout les autres survivants du Commando, pourront être vu entrain de montrer leur respect au Commandant Shepard, mettant en place, le nom du Commandant au dessus de celui d'Anderson sur le mémorial à bord du Normandy.

Romance :

Garrus est une des options de romance disponible de Mass Effect 3, à condition qu'il ait été celle de Mass Effect 2.
Lors de leur retrouvaille sur Ménaé, rien ne laisse transparaître sur leur relation, se n'est que de retour à bord du Normandy, à la batterie principale que Garrus demande à Shepard où ils en sont et si elle a encore des sentiments pour lui. Il plaisantera sur le fait qu'elle avait une attirance pour les hommes à cicatrices et qu'il a pris le temps de se renseigner sur les humains. Shepard aura alors le choix soit de conclure leur relation ici, ou alors de la continuer en embrassant la cicatrice et de lui avouer qu'elle lui manquait.
Au cours du jeu, Shepard pourra offrir un soutien affectif et moral pour Garrus, qui s'inquiète de sa famille sur Palaven et que le Primarque lui demande son avis sur la menace moissonneur, ce dont il n'a pas l'habitude. Garrus aidera aussi Shepard à relâcher la pression de la guerre qui commence à de trop pour elle.

Lors du passage sur les toits du Présidium, Garrus demandera à Shepard si elle est prête à devenir une « Turienne ». Si elle poursuit, elle lui avouera que la seule chose qui lui permit de supporter son départ de la Terre, était de savoir qu'il n'était pas sur Terre. Après cela, les deux s'embrassent. A la suite de leur échange de tir, si Shepard rate son tir, au lieu que Garrus lance sa réplique du « point préféré sur la Citadelle », il réconfortera Shepard en lui disant qu'elle est bonne à d'autres choses.

Avant de vous rendre à la base de l'Homme trouble, Garrus rencontre Shepard dans ses quartiers et propose de lui tenir compagnie. Après que Shepard se réveille d'un autre rêve et admet qu'elle est inquiète, et qu'elle n'en a pas fait assez, Garrus la rassure sur le fait qu'ils auraient pu mourir à tout moment avant, mais ils sont encore en vie aujourd'hui et ont fait face à d'autres risques dangereux avant.

Après avoir attaqué la base de Cerberus, Shepard peut trouver Tali et Garrus parler à la batterie principale. Quand elle remercie les deux pour la croire depuis le début, Garrus lui répondra qu'elle a été une source d'incitation.

De retour sur Terre, Garrus plaisante sur sa retraite avec Shepard à "un endroit chaud et tropical» et sur sa volonté de savoir à quoi ressemblera un bébé turio-humain, si Shepard peut opter pour dire que l'adoption est probablement une meilleure option en raison de leur biologie incompatibles, ou qu'elles ne ferait probablement pas de très bons parents de toute façon, à laquelle Garrus demande si Shepard a peur que "la collection fusil de papa pourrait effrayer junior." Shepard en plaisantant s'inquiète du fait qu'elle pourrait aimer la situation, et que d'avoir deux tueurs experts dans la famille était plus que suffisant. Garrus dit alors que si tout va mal, de se retrouver au bar dans le ciel. Avant de partir, Garrus lui donne un ordre de revenir en vie avant qu'ils ne s'embrassent. Si le commandant décide de réconforter Garrus, Shepard dit que si elle meurt, et il le fait pas, elle sera toujours là pour veiller sur lui, et il ne sera jamais seul.

Pendant la charge du Canal, Garrus peut être blessé par l'explosion d'un véhicule, avec un autre équipier. Shepard appelle alors le Normandy et porte Garrus jusqu'au vaisseau, où elle ordonne à l'équipage de le prendre et de partir. Garrus refuse de quitter Shepard, mais elle insiste sur le fait de ne pas la contredire et qu'elle l'aime toujours, tenant son visage. Après un bref silence, Garrus dira qu'il l'aime aussi, juste avant qu'elle sprints pour le Canal et du départ du Normandy.

Si Shepard choisit de contrôler les Moissonneurs ou fusionner la vie organique et synthétique, on verra Garrus plaçant le nom de Shepard sur le mur commémoratif, ou, si Shepard a choisi pour détruire les Moissonneurs et le score EMS est élevé, il sourira et s'abstiendra de placer la plaque.

Si ni Garrus, ni Tali'Zorah sont romancé dans Mass Effect 3, ils entrent dans une relation amoureuse avec l'autre et Shepard peut les surprendre s'embrassant dans la batterie principale. Pris en flagrant délit, ils font tous deux une excuse hâtive que l'une des mandibules Garrus c'est peut-être accroché sur le casque de Tali, et que Tali lui a demandé de vérifier son casque. Shepard peut leur dire qu'il est heureux pour eux deux, et les deux remercies le Commandant. Garrus dit qu'il aide en sachant qu'il pourra revenir, à laquelle Tali répond que la relation est une aventure et qu'elle ne le veut que pour son corps. Garrus répond en disant: «Vous êtes si méchante ... et je suis d'accord avec ça."

 

 

Fiches similaires

Extra

Accueil > Codex > Personnages - Codex > Garrus Vakarian