N7 Memories - souvenirs de Karrie

Mass Effect Saga

Aujourd'hui, c'est le N7 Day 2013. J'ai découvert Mass Effect il y a quasiment deux ans jour pour jour. Et je ne le regrette absolument pas. Je vous partage aujourd'hui, un peu rougissante et balbutiante, quelques souvenirs personnels de Mass Effect. 

Longtemps, Mass Effect n’a été qu’un des énièmes jeux de ma bibliothèques Steam que j’avais achetés en solde et que je m’obstinais à ne pas toucher, trop occupée que j’étais à rejouer à Baldur’s Gate jusqu’à la nausée.

Mais ça n’était pas destiné à durer. Mass Effect est un jeu BioWare. Et depuis des années, l’évocation de ce studio suffit à faire monter des larmes d’émotion dans mes petits yeux de gameuse, alors que je me rappelle des moments géniaux que j’ai passé avec l’héroïne de Baldur’s Gate – que j’avais faite rousse – les deux personnages de Neverwinter Nights 1 (dont une rousse), Revan – brune – dans KotOR, ou même le Garde des Ombres dans Dragon Age: Origins. Bref, de grands moments de gaming.

Donc, un soir de 2011 – oui, 2011 – j’ai fini par installer la bête et me suis forcée à dépasser Eden Prime, toute allergique des TPS et FPS que j’étais à l’époque. Parce que c’était du BioWare. J’allais forcément au moins un peu aimer.

L’arrivée à la Citadelle a scellé mon sort : j’étais condamnée à enchaîner Mass Effect 1 et Mass Effect 2 non seulement avec Jane, ma première Shepard, un paragon de justice et de vertu, mais avec plein d’autres Shepards, en particulier la rousse – parce que les rousses sont cools – Lexane, paragade au grand cœur et Garrusmancer. Parce que Garrus m’a piétiné l’âme assez rapidement.

Je ne vais pas vous faire le détail de mes nombreuses parties de Mass Effect. Vous en connaissez toutes les scènes, vous avez ressenti les mêmes émotions, on a tous chialé comme des gamins – ou presque – et on connaît tous les memes et délires associés à notre saga vidéoludique tant chérie. J’ai une affection particulière pour « Je dois y aller », les calibrations de Garrus, le conduit d’urgence de Tali, les échanges métaphysiques de Wrex et Shepard (« Wrex »), Grunt en feu dans une voiture du SSC… euh, à peu près tout le DLC Citadelle… et tant, tant, tant d’autres choses.

 
Que Jennifer Hale et Pascale Chemin soient bénies sur dix générations pour le boulot qu'elles ont fait sur Shepard. (Sans oublier Mark Meer et Boris Rehlinger)
 

Et puis un jour, en décembre 2012, j’ai brièvement échangé avec celle que j’allais finir par appeler  « notre Natsumi chérie » sur un forum bien éloigné de Mass Effect… même si on s’est rencontrées dans le topic dédié au jeu. Elle m’a encouragée à rejoindre un forum appelé Mass Effect Saga, même si je connaissais déjà ce nom à l’occasion d’une vidéo tournée à la Paris Games Week 2012, où cette voix suave et délicate m’a accueillie d’un grand :

« WAOUH UNE FEMSHEP, EH C’EST BON CA ! »

C’était la première fois que j’entendais parler Hadès, et c’était glorieux. Voyez donc, retour en arrière d’un an…

 

Vu que je désespérais du Bioware Social Network, je me suis inscrite sans tarder sur Mass Effect Saga - en plus eh, des fans français de Mass Effect, y en avait pas assez sur le BSN ! Je n'ai pas été déçue. Sitôt arrivée sur le forum, j’ai été agréablement surprise par la façon si positive dont j’ai été accueillie. Aussi bien sur le forum, que sur la chatbox, que sur le Teamspeak, et bien sûr, et surtout, quand on s’est rencontrés pour de vrai.

Me voici, quasiment un an plus tard, membre de la rédaction de Mass Effect Saga, en collaboration sur des projets dont je n’aurais même pas pu rêver il y a encore un an. J’ai rencontré des gens exceptionnels, y compris des gens du cast du jeu qui sont de véritables trésors de gentillesse et de disponibilité. Je me suis fait plein de copains. Je ris et j’échange avec vous quasiment tous les jours, aussi bien sur Mass Effect que sur le reste. Voilà, mon plus beau souvenir de Mass Effect, hormis Mass Effect lui-même au final, c’est vous. Donc, merci.

Oh yeah. 

Maintenant si vous voulez bien m’excuser, je vais m’extraire la licorne en barbe à papa que j’ai dans le cerveau, je dois y aller.

Et vous ? Vos meilleurs moments Mass Effect, c'est quoi ?