Mark Meer, doubleur VO de Shepard (Texte)

Mass Effect Saga

Mass Effect Saga a eu la chance et l'exclusivité d'interviewer Mark Meer, un personnage que l'on ne présente plus, à savoir la voix du Commandant Shepard en VO. Il revient sur son parcours avec Mass Effect et John Shepard. L'interview est disponible en français et en anglais, enjoy !


image


Salut, Mark. Merci de prendre le temps de nous accorder une interview, cela nous fait très plaisir. Pourriez-vous tout d’abord vous présenter aux hérétiques qui ne vous connaîtraient pas encore très bien, et nous parler de votre carrière ?

Salut, merci de me recevoir. Je m’appelle Mark Meer, je suis un acteur, écrivain canadien et je fais aussi de l’improvisation. Je suis probablement surtout connu pour mon rôle du commandant Shepard dans les jeux Mass Effect de Bioware. Je joue également un certain nombre d’autres personnages de Mass Effect, comme la totalité des vortchas et des hanaris (y compris Blasto le Spectre hanari), plusieurs volus (dont le Dieu biotique Niftu Cal), et plein d’autres. À part le doublage dans le jeu vidéo, je fais de la télé au Canada dans une série appelé Caution: May Contain Nuts (NdT : Attention : peut contenir des noix) and Tiny Plastic Men (NdT : Petits hommes en plastique) (j’écris pour les deux) et je travaille aussi sur The Irrevelant Show (NdT : Le spectacle qui sert à rien), une série de sketchs sur CBC Radio. Je fais aussi pas mal de théâtre, particulièrement de la comédie d’improvisation avec le soap opera improvisé Die-Nasty et Rapid Fire Theatre.


Comment l’aventure Mass Effect a-t-elle commencé pour vous ? Aviez-vous déjà travaillé dans l’industrie du jeu vidéo auparavant ?


IJe travaille avec BioWare depuis 1999 - mon premier travail pour eux était pour Baldur’s Gate II: Shadows of Amn et Baldur’s Gate II: Throne of Bhaal. J’ai fait des apparitions dans la plupart de leurs jeux depuis, inclus dans la série Neverwinter Nights, Jade Empire, et la série des Dragon Age. J’ai également travaillé récemment pour Overhaul Games sur Baldur’s Gate: Enhanced Edition.


Comment incarnez-vous un tel personnage, avec tant de répliques ?


Le Commandant Shepard est un personnage intéressant à jouer, parce qu’une large part de sa personnalité et de son comportement est déterminée par la personne qui le (ou la) joue. Il (ou elle) peut être n’importe quoi, du noble héros à l’impitoyable enfoiré, ce qui en fait un vrai défi auquel Jennifer Hale (qui joue la version féminine du Commandant Shepard) et moi avons été confrontés. Chaque jeu a pris plusieurs mois à enregistrer, considérant la quantité de dialogues.


En tant que doubleur, comment trouvez-vous la voix qui fera une performance inoubliable, puisque vous ne pouvez pas utiliser votre corps pour donner votre identité à votre personnage ?

Je travaille avec mes directeurs de plateau pour trouver une voix spécifique pour chaque personnage. Je présente généralement plusieurs options, et mon directeur de plateau, ainsi que les consignes de BioWare, m’aident à trouver ce qui convient le mieux.


Comment avez-vous trouvé la voix de Shepard, qui est si différente de celle de Jon Grissom ?

A vrai dire, aucune de ces voix n’est très éloignée de ma vraie voix. Ce sont des voix comme celles des vortchas, hanaris, ou volus que je joue qui me donnent un peu plus de fil à retordre.


Nous sommes très curieux par rapport à votre rôle dans la saga. Vous avez pu choisir votre personnage ? Avez-vous pu influencer l’écriture de certaines répliques ?

Comme je l’ai dit, c’est surtout le joueur qui détermine la personnalité de Shepard. La seule constante, d’après moi, est que Shepard est un officier militaire habitué à donner des ordres dans des situations extrêmes. Les répliques doivent essentiellement rester les mêmes, puisque Jennifer Hale (FemShep) et moi devons dire la même chose.


Avez-vous joué au jeu avant d’avoir doublé le personnage ?

Eh bien non. Le jeu n’existait pas encore ! Cela dit, j’ai joué à Mass Effect avant de travailler sur Mass Effect 2, et j’ai joué à Mass Effect 2 avant de travailler sur Mass Effect 3.


Quelle est votre journée typique en tant qu’acteur principal de Mass Effect ?


Les sessions d’enregistrement ne peuvent pas être plus longues que quatre heures, car il est important que la voix ne se fatigue pas. Ces quatre heures peuvent se passer avec mon directeur de plateau et les techniciens pour enregistrer les dialogues, et boire beaucoup d’infusions ou de thé au citron. On travaillait sur les voix additionnelles (comme les Vortchas par exemple) pour la fin de la session.


Comment travaillez-vous avec Jennifer Hale, votre alter ego féminin ?

Jennifer et moi avons travaillé séparément, puisqu’elle vit à Los Angeles et que je vis à Edmonton. Mais j’ai fini par avoir le plaisir de la rencontrer at EXPCon en Floride, et j’étais déjà très fan de son travail dans les jeux et les dessins animés même avant que nous travaillions ensemble. Nous avons réussi à nous retrouver depuis à plusieurs événements à Los Angeles et Edmonton.


Comment était-ce de traverser une telle saga, qui a commencé il y a plus de 5 ans ? Comment étaient vos relations avec le reste des doubleurs ?

Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de rencontrer la majorité du casting en travaillant sur le premier jeu. Je suis basé à Edmonton au Canada (là où est basé Bioware) et une grande partie des autres acteurs étaient à Los Angeles ou à Londres. Cela dit, depuis, j’ai eu le plaisir de rencontrer Jennifer Hale, Martin Sheen, Seth Green, Raphael Sbarge et Courtenay Taylor. Ce sont des gens formidables, et je suis honoré d’avoir pu travailler avec eux. Le premier de mes collègues de casting que j’ai pu rencontrer, c’était Lance Henriksen, en 2008. On a été présentés par mon ami Nathan Fillion au Dragon*Con à Atlanta. J’ai été un grand fan de Lance pendant des années, donc j’étais très heureux de le rencontrer.  Il a été très sympa et nous avons longtemps parlé de doublage. Je vais rencontrer Steve Blum pour la première fois en Mars 2013, où nous serons tous deux invités au MomoCon à Atlanta.


Comment travaillez-vous avec les doubleurs à l’étranger ?


Nous utilisons un système appelé VADA, avec lequel nous pouvons entendre leurs répliques pendant que nous enregistrons les nôtres. Même si nous ne venons pas du même pas, nous travaillons tout de même ensemble, d’une certaine façon.


Quelle est votre relation avec John Shepard ? Quel type de Shepard jouez-vous ?


D’habitude je fais deux parties, une en pragmatique et l’autre en conciliation. Je joue le pragmatique en premier, comme ça j’ai l’impression de me repentir quand je joue en conciliant.


Mass Effect est un univers si immersif, n’avez-vous aucun problème avec votre identité quand vous jouez ?

Je suis un acteur, donc je pense que j’y suis habitué...


Quel était votre moment favori dans la trilogie Mass Effect ?

Difficile de n’en choisir qu’un seul... J’ai vraiment aimé les interruptions pragmatiques, ceci dit.


Quelle aurait été votre fin parfaite ? Auriez-vous souhaité aller sur la plage avec votre romance, vos enfants ?

Je suis très satisfait de la nouvelle fin Contrôle du DLC (NdT : l’Extended Cut), où Shepard devient un dieu Moissonneur tout-puissant et immortel... Aussi, j’ai pu faire la voix off pour cette fin-là.


Quelle a été votre scène favorite à jouer et a contrario, quelle était la plus difficile ?

Je crois que la dernière scène avec Anderson sur le Creuset fait partie de mes scènes favorites à jouer. Faire une scène comme ça avec Keith David fut un véritable honneur pour moi.


Vous saviez avant tout le monde quel serait le destin tragique de Shepard. Comment vous êtes-vous préparé à faire vos adieux à votre héros et à vos companions ?

Eh bien, puisque nous sommes toujours en train d’enregistrer des DLCs de temps en temps (NdT : l’interview a été réalisée avant la sortie de Citadelle), je n’ai pas encore eu à lui dire au revoir...


Est-ce que vous reviendriez faire une cameo dans le prochain jeu ou dans les films ?

Bien sûr !


Comment en êtes-vous venu à l’idée de jouer Jon Grissom dans Red Sand ? Quelles ont été les réactions des fans, qui voyaient peut-être le visage derrière la voix de leur personnage préféré pour la première fois ?

Le fan-film de Mass Effect Red Sand était un projet de classe réalisé par des étudiants de l’Université de Technologie Avancée d’Arizona. Leur professeur, Paul DeNigris, est entré en contact avec moi à travers mon agent et m’a envoyé le script, écrit par Caleb Evans. Je l’ai apprécié, et ils étaient disposés à attendre que j’aie du temps dans mon planning pour descendre en Arizona quelques jours. Je pense que les étudiants ont fait du bon travail ! La réponse des fans a été très positive, mais oui, certains ont été étonnés d’entendre la voix de Shepard sur mon visage.


Quelle a été la réaction des fans de Mass Effect que vous avez rencontré et qui vous ont reconnu après un moment ? Avez-vous des anecdotes amusantes à nous raconter ?

Je vous invite à regarder cette vidéo de moi dans mon armure du Commandant Shepard, dans la parade de la Dragon*Con 2012 :




Quels sont vos prochains projets ?

J’enregistre actuellement la nouvelle saison de The Irrelevant Show pour CBC Radio in Canada, et j’aide à éditer les quelques derniers épisodes de mon nouveau show télévisé, Tiny Plastic Men, pour Super Channel. A l’instant où j’écris ceci, je suis en Angleterre où je me prépare pour le London Improvathon 2013, un spectacle de comédie improvisée de 50 heures auquel beaucoup d’acteurs impliqués participent sans dormir (moi inclus). Je fais aussi un peu d’écriture pour Overhaul Games sur un nouveau projet dont je ne peux pas encore parler.


Est-ce que vous pourriez dire un dernier mot à notre communauté française ?


I should go. (NdT : Je ne traduirai PAS cette phrase.)


Merci encore pour avoir pris le temps de nous répondre. Nous adorons votre travail ici, et nous espérons vous revoir sur d’autres projets ! Bonne chance et Keelah se’lai, commandant !

Merci de m’avoir reçu !

*

*******************************

*

Hi, Mark. Thank you for your time, we are very proud to interview you. So first, would you please introduce yourself for the heretics who do not know you much, and tell us more about your career?

Hello - thanks for having me. I'm Mark Meer, and I'm an actor, writer, and improvisor from Canada. I'm probably best known for playing the male version of Commander Shepard in the Mass Effect video games from Bioware. I also play a number of other characters in the Mass Effect trilogy, including all members of the Vorcha and Hannar species (including Blasto the Hannar Spectre), several Volus (including the Biotic God Niftu Cal), and many others. Besides voice work in video games, I appear on Canadian television in the TV shows CAUTION: May Contain Nuts and Tiny Plastic Men (both of which I also write for) and on CBC Radio’s sketch comedy program, The Irrelevant Show. I also do quite a bit of live theatre, specifically improvised comedy with the improv soap opera Die-Nasty and Rapid Fire  Theatre.


How did the Mass Effect Adventure begin for you ? Had you ever worked in the videogame industry before?


I’ve been working with Bioware since 1999 – my first job for them was in Baldur’s Gate II: Shadows of Amn and Baldur’s Gate II: Throne of Bhaal. I’ve appeared in most of their games since then, including the Neverwinter Nights series, Jade Empire, and the Dragon Age series. I also recently did some work for Overhaul Games on Baldur’s Gate: Enhanced Edition.


How do you embody such a character, with so much lines?

Commander Shepard is an interesting character to play, because so much of his (or her) personality and behavior is determined by the person playing the game. He (or she) can be everything from a noble hero to a ruthless bastard, so that's a challenge that both Jennifer Hale (who plays the female Commander Shepard) and I faced. Each game took many months to record, given the amount of dialogue.


As a voice actor, how do you find the voice that will be an unforgettable performance, since you can’t use your body to give your identity to your character?

I work with my directors to find the specific voice for each character. I’ll usually bring several options, and my director, along with input from Bioware, will help me find what fits best.


How did you find the voice of Shepard, which is different from the voice of Jon Grissom?

Well, neither of those voices is too far away from my real voice. It’s voices like the Vorcha, Hannar, or Volus that I play that are a bit more challenging..


We are very curious about your role in the saga. Did you choose your character? Were you able to modify some lines?

As I mentioned, it is the player of the game who determines much of Shepard’s character. The one thing that was constant from my point of view is that Shepard is a military officer who is used to giving orders under extreme conditions. The lines must usually stay as written, because both Jennifer Hale (FemShep) and I have to say the same thing.


Did you play to the game before doing the voice acting?

Well, no. The game did not exist yet! However, I played Mass Effect before recording Mass Effect 2, and played Mass Effect 2 before working on Mass Effect 3.


What is your typical day as the main voice actor of Mass Effect?

Recording sessions were never more that four hours long, because it’s important that your voice not become tired. These four hours would be spent working with my director and technicians to record the dialogue, and drinking plenty of hot water or lemon ginger tea. We’d save any additional characters besides Shepard (like the Vorcha, for example) for the end of the session.


How do you work with Jennifer Hale, your female alter ego?

Jennifer and I did our work separately, since she lives in Los Angeles and I’m in Edmonton. But I did eventually have the pleasure of meeting her at EXPCon in Florida, and I was a big fan of her work in games and cartoons even before we worked together. We’ve managed to meet up again since then at various events in Los Angeles and in Edmonton.


How was it to go through such a saga, that has started over 5 years ago? How were the relationships with the rest of the voice cast?


I didn’t get to meet most of the cast during recording of the first games. I’m based in Edmonton in Canada (where Bioware has their offices), and many of the other actors were in Los Angeles or London. However, since then, I’ve had the pleasure of meeting Jennifer Hale, Martin Sheen, Seth Green, Raphael Sbarge and Courtenay Taylor. They’re all great folks, and I’m honored to have worked with them. The first of my cast mates I ever met was Lance Henriksen, back in 2008. We were  introduced by my friend Nathan Fillion at Dragon*Con in Atlanta. I’ve been a big fan of Lance’s for years, so I was thrilled to meet him. He was very friendly and we had a good chat about voice acting. I'm going to be meeting Steve Blum for the first time in March 2013, when we're both guests at MomoCon in Atlanta.


How do you work with the foreigner voice actors?


We use a system called VADA, in which we can hear the other actors saying their lines while we record ours. Even though we might not be in the same country, we still get to act together, in a sense.


What is your relationship with John Shepard? What kind of Shepard do you play?

I usually do two playthroughs, one as Renegade and one as Paragon. I play Renegade first, so that I can feel like I’m redeeming myself on the Paragon playthrough.


Mass Effect is such an immersive universe, don’t you have some troubles with your identity when you play?

I’m an actor, so I think I’m used to it...


What was your favorite moment in the Mass Effect trilogy?

A single favorite moment is hard to pick… I really liked Renegade interrupts, though.


What would have been your perfect ending? Did you wish to go with your love interest on the beach, with your kids?

I’m pretty happy with the new DLC Control Ending, where Shepard gets to become an all-powerful, immortal Reaper God… Also, I got to do the voiceover for that particular ending.


What was your favorite scene to play and on the other hand, what was the most difficult one?

I think the final scene with Anderson on the Crucible was one of my favorites to play. Getting to do a scene like that with Keith David was a real honor for me.


You did know before anyone else the tragic fate of Shepard. How did you prepare yourself to say farewell to your hero and your companions?


Well, since we still record new Mass Effect downloadable content every now and then, I haven’t had to say goodbye quite yet…


Would you come back for a voice cameo in the next game, or in the movies?

Of course!


How did you come out with the idea to play Jon Grissom in Red Sand? How were the reactions of the fans, who might have seen the face beneath the voice of their favorite character for the first time?

The Mass Effect fan film Red Sand was a class project by students at the University of Advancing Technology in Arizona. Their instructor, Paul DeNigris got in touch with me through my agent and sent me the script, written by Caleb Evans. I enjoyed it, and they were willing to wait for me to have time in my schedule to come down to Arizona for a few days. I think the students did a great job! The response from fans has been very positive, but yes, some are confused to hear Shepard’s voice coming out of my face.


What are the reactions of the Mass Effect fans that you meet and who recognize after a while ? Do you have funny facts to tell us?

I will refer you to this video of me wearing my Commander Shepard armor in the 2012 Dragon*Con parade (video attached):




What are your next projects?

I’m currently recording the new season of The Irrelevant Show for CBC Radio in Canada and helping edit the last few episodes of my newest TV show, Tiny Plastic Men, for Super Channel. As I type this, I’m in England preparing for the 2013 London Improvathon, a 50 hour-long improv comedy show that many of the actors involved perform without any sleep (including myself). I'm also doing some writing for Overhaul Games on a new project which I can't speak about yet.


Could you tell us a final word that would go to the French community?


I should go.


Thank you a lot for a time, once again. We are great fans of your work here, and hope to see you again in other projects ! Good luck and Keelah se’lai, commander !

Thanks for having me!

Interview : Hadès

Traduction : Kelrin et Karrie