4/ Mass Effect : Dissimulation

Mass Effect Saga

Mass Effect : Dissimulation 

Mass Effect : Dissimulation (Deception en VO) est le 4ème roman Mass Effect et fait directement suite à l'intrigue de Mass Effect : Rétorsion. Il est sorti aux USA le 31 janvier 2012.

 

Résumé :  

L'univers est en état de siège. Tous les 50 000 ans, une race d'anciennes machines envahit notre galaxie pour moissonner toutes formes de vie organique. Ils sont les Moissonneurs. 

Deux personnes connaissent la vérité et tentent désespérément d'arrêter le cycle : l'Amiral David Anderson et sa partenaire, Kahlee Sanders. Ils ont des preuves que la menace des Moissonneurs est réelle. Mais ils se sont ainsi exposés aux machinations de Cerberus, une organisation secrète paramilitaire, et de son mystérieux chef : L'Homme Trouble. David et Kahlee sont en danger de mort, car Cerberus ne reculera devant rien pour protéger ses secrets. 

Au cours de leur périple, ils trouveront une alliée inattendue en la personne de Gillian Grayson, une jeune femme avec d'extraordinaires pouvoirs. Ancien sujet d'horribles expériences scientifiques, Gillian est maintenant libre, et est devenue maître des ses habilités à tuer. Mais après avoir appris que Cerberus était responsable de la mort de son père, Gillian jure de se venger de l'organisation et de l'Homme Trouble, menaçant de faire échouer tout ce pourquoi Kahlee et David se battent. 

 

Drew Karpyshyn ayant définitivement quitté Bioware, c'est l'auteur William C. Dietz qui a repris le flambeau. Et quelle erreur ! L'auteur ne connaissait que vaguement l'univers et avait dû lire les tomes précédents à l'arrache... Il en découle des incohérences monstrueuses par rapport à l'univers et des erreurs que même un néophyte trouve grossière.

Le livre a ainsi reçu un véritable tollé sur les réseaux sociaux, à tel point que Bioware a fait son mea culpa en retirant le livre de la vente. Dissimulation devait ensuite être soumis à des corrections et reparaître dans une version épurée de toutes ses incohérences.

La sortie française chez l'éditeur Milady est ainsi en suspens, attendant les corrections du livre original. Malheureusement, nous n'avons plus aucune nouvelle de cette fameuse correction VO depuis deux ans, ce qui laisse à pense que la version corrigée ne verra jamais le jour...

 

Nous vous proposons ci dessous la traduction de la liste des erreurs contenues dans ledit livre. Cette liste peut paraître tatillone, mais les auteurs ont voulu répertorier toutes les incohérences , même les plus infimes.

- Les erreurs en rouge sont les erreurs majeures 

- Les erreurs en bleu sont les erreurs substancielles mais ayant tout de même une répercussion sur le folklore
 

- Les autres erreurs sont en format classique.

 

 

I – Les Erreurs 

 

A) Le folklore 

1. La Citadelle est décrite « en forme d’étoile » - Bien que la citadelle possède cinq bras agencés autour d’un anneau, lorsqu'elle est totalement ouverte, les bras ne sont pas sur le même plan que l’anneau central : elles sont donc plus orientées vers l’avant.

 

2. Il y a une ambassade Butarienne sur la Citadelle – L'ambassade butarienne a été fermée suite à à l'alliance entre le Conseil et l'Alliance interstellaire, lors des conflits concernant la colonisation dans la Bordure Skylienne. Il n'y a depuis aucune information laissant penser que leur ambassade a été ré-établie sur la Citadelle. 

 

3. Kai Leng se rend à l’Antre de Choras – L’Antre de Choras a été fermée après l’attaque de la Citadelle par Sovereign, elle n’a jamais ré-ouvert.

 

4. La Citadelle est entourée d’étoiles - La Citadelle se trouve au milieu d’une Nébuleuse avec une seule étoile –la Veuve- proche et nettement visible. Quelques autres sont faiblement visibles à travers le gaz de la Nébuleuse.

 

5. Kai leng tue un Krogan en tranchant à l’arrière de son cou, sectionnant sa colonne vertébraleLa biologie d’un Krogan ne fonctionne pas comme cela : 

1) Il y a une large bosse rendant l’accès à l’arrière du cou difficile. 

2) La plupart des lames (sauf les lames moléculaires) ne peuvent pénétrer l’épaisse peau couvrant l’arrière du cou. 

3) Même si la colonne était sectionnée, il ne mourrait pas, étant donné que les Krograns sont équipés exclusivement d’organes redondants. Au lieu d’un système analogue comme celui du système nerveux humain, ils ont un second système de circulation doté d’un fluide électriquement conductible. 

 

6. Dissimulation prétend que les Asaris ont trouvé la Citadelle en premier et qu’elles ont par la suite appris à utiliser la technologie prothéenne – Les Asaris n’auraient pas pu atteindre la Citadelle sans utiliser la technologie prothéenne, à savoir les relais cosmodésiques.

 

7. Les Asaris sont dites asexuelles – dans Mass Effect 1, Liara décrit les Asaris comme mono-genre, une espèce femelle.

 

8. L’Asari du Conseil qui dit « Mon Dieu ! » - Les Asaris ne croit en aucun cas en un Dieu de forme masculine. Leur courant religieux est un système de croyance panthéistique appelé « Siari », lequel postule que tout être vivant dans l’Univers est une seule et même essence. L’analogie la plus proche du « Dieu » monothéiste est la foi en la déesse Athame. L’exclamation correcte est « Par la déesse ! ».

 

9. Kai Leng se rend dans un hôtel des ventes sur le monde natal des Butariens, Khar’Shan – Les Butariens vivent se sont imposés l'exil dans leur monde natal. Cette doctrine extrême d’isolement a mené l’Hégémonie (le gouvernement Butarien) à interdire ses citoyens de voyager en dehors de l’espace butarien. Cet embargo sur les voyages s'applique dans les deux sens : les Butariens ne peuvent quitter librement l'espace butarien pour d'autres territoires. De même, Kar’Shan et toutes ses colonies associées sont aussi fermées aux races étrangères – et particulièrement les Humains que les Butariens haïssent. (Il faut aussi noter qu’une Asari, un Turien, et un autre humain étaient aussi présent dans cet hôtel des ventes, avec un Volus comme commissaire-priseur...) 

 

10. Les pirates butariens lancent une attaque d’esclave sur le monde natal des Turiens, Palaven – Même si ce n’est pas impossible, c’est incroyablement irréaliste par rapport à la nature militaire de la société Turienne : Tous les Turiens font leur service militaire au sein de la Hiérarchie turienne dès leur 15 ans. De même, les Turiens possèdent une des plus grande flotte militaire de la Galaxie. Il serait donc très stupide pour les Butariens de lancer un tel raid sur Palavan, car ils auraint fait face à une force militaire écrasante.  

 

11. Le public est autorisé dans la salle du Conseil de la Citadelle – Dans le premier jeu Mass Effect, Avina déclare que très peu de personnes obtiennent l’accès à la salle du conseil. Certainement pas comme l’affluence de personnages décrits dans Dissimulation.

 

12. La visite de Gillian à l’Afterlife – L’Afterlife est le bar le plus populaire sur Oméga et les gens attendent des heures et des heures avant de pouvoir y entrer (Rétorsion, Mass Effect 2). Dans Dissimulation, Gillian entre immédiatement et sans problèmes avec les videurs.

 

13. Les vêtements des Quariens – Les Quariens portent des combinaisons environnementales scellées afin de protéger leur faible système immunitaire. Ils ne portent pas de « collection bigarrée de vêtements, tenus ensemble par une variété de sangles et de fermeture en métal »

 

14. Les Quariens donnent un vaisseau d’esclaves butariens à Gillian & compagnie – Les Quariens voient leurs vaisseaux comme leurs plus précieuses ressources, ils ne seraient pas aussi disposés à se séparer d’un vaisseau totalement fonctionnel en le donnant à Gillian, particulièrement si celui-ci possède un propulseur Tantale. 

 

15. Des milliers de morts chaque jours – Le roman déclare qu’il y a chaque jour des milliers de morts sur la Citadelle, mais étant donné sa population approximative de 13 millions, c’est excessif.

 

16. Le Béryllium n’est plus toxique – A un moment donné, Gillan trouve et emporte avec elle des « limaces » de Béryllium sans aucune répercussion visible. Cela parait raisonnable du tant que le Béryllium reste sous forme de « limaces ». Si, toutefois, elle y était exposée sous forme de poudre, il se révélerait extrêmement toxique. Aussi il est bon de noter que même sous forme solide, le Béryllium est un irritant cutané pour beaucoup de personnes. De plus, la ceinture de six kilos que Gillian porte ne pourrait en contenir que 3,24 L – une quantité ridicule. 

 

17. Le Béryllium pour monnaie – Il est indiqué que les organisations criminelles sont forcées d’utiliser le Béryllium (entre d’autre) comme forme de monnaie car les crédits peuvent être tracés. Ce n’est en aucune façon indiqué dans d’autres supports ou dans les jeux eux-mêmes. Toutes les transactions faites jusqu’à présent ont été réalisées en utilisant presque exclusivement des crédits. Bien qu’il soit certainement possible que le Béryllium puisse être une denrée estimé, cela reste douteux qu’il y ait une quelconque sorte de taux d’échange propre... On pourrait toujours utiliser les crédits « physiques » pour payer face à face si l’autre voulait éviter toute trace écrite.

 

18. Des vaisseaux Quariens se rendent à Oméga régulièrement et y tiennent un entrepôt – La Flotte Nomade voyage en permanence de systèmes en systèmes car les Quariens sont encore techniquement en guerre avec les Geth. Les vaisseaux Quariens s’arrêtent occasionnellement sur une planète ou un monde relais pour échanger des ressources, mais ils ne n’entretiennent pas d’avant-postes ou d’entrepôts. En fait, de part la taille de leur flotte et de leur dépendance à l’extraction minière, une quantité importante des ressources Quariennes sont acquises comme « cadeaux » donnés pour les dissuader de rester dans une zone de l’espace pour de longues périodes. Dans Mass Effect 2, Tali’Zorah mentionne l’existence de l’entretien de zones de largages sécurisées par les Quariens, mais Oméga ne peut être une de ces endroits, étant donné que la majorité des Quariens évitent Oméga ; et s'il y avait eu une telle zone de largage ou entrepôt sur la station Oméga, alors Kenn n’aurait pas eu tant de difficultés à la quitter dans Mass Effect 2. 

 

19. « Non » à une ambassade Quarienne – La Conseillère Asari s’oppose à une ambassade Quarienne « Parce que cela implique l’existence d’un gouvernement cohésif », malgré le fait que les Quariens ont un gouvernement très bien structuré depuis des siècles. 

 

20. Shella est décrite comme une mercenaire engagée par Kai Leng sur Oméga, qui ne connaissait pas sa véritable identité – Shella était un membre à part entière de Cerberus et c’est elle qui appela l'Homme Trouble pour signaler la capture de Paul Grayson. En fait, l’équipe entière était composée de membre de Cerberus.

 

21. Shella déclara plus d’une fois qu’elle ne savait pas que Kai Lang allait tuer Liselle - Kai Leng ordonna à l’équipe entière d'éliminer l’Asari avant d'envahir l'appartement. Et Dissimulation montre clairement que Shella n’essait pas juste de mentir pour couvrir son implication.

 

22. L'Homme Trouble ignore qui est Shella – Comme mentionné ci-dessus, elle était un membre de Cerberus qui a rapporté directement l'Homme Trouble la capture de Paul Grayson.

 

23. Kai Leng est décrit comme ayant fait parti de la Corporation des Marine de l’Alliance – Lorsqu’il était dans la marine de l’Alliance, il n’y avait pas de Corporation des Marines. Ce n’est pas une branche séparée des services de l’Alliance.

 

24. Kai Leng était un soldat de l’Alliance de rang « N6 » - Kai Leng était désigné comme un soldat de rang « N7 » par les systèmes militaires de l’Alliance (Alors que « N » désigne un soldat appartenant aux Forces Spéciales, « 7 » est le plus haut niveau d’aptitude qu’un soldat peut obtenir) 

 

25. Anderson pense que l'attaque de la Citadelle par Sovereign s'est déroulée avec tant de succès, qu’ils étaient encore en train d’en réparer les dégâts – Dans les jeux, il est clairement dit que Shepard et son équipe ont évité que le plan de Sovereign réussisse totalement. Les dommages de la Citadelle résultent majoritairement de la destruction de ce dernier. 

 

26. Un Hologramme montrant Grayson lors de l'implantation de la technologie moissonneur dans son corps, décrit de larges câbles l’attaquant, se frayant un chemin dans son corps, et lui suppliant de mourir – Dans Rétorsion, il lui implanta chirurgicalement la nanotechnologie Moissonneur (laquelle construit des câbles petit à petit sur un longue période), et était incapable de parler durant toute la procédure, encore moins possible pour lui d’implorer la pitié. De plus, il n’a plus parlé à ses ravisseurs de Cerberus une fois l’implantation terminée. 

 

27. Deux volus sont décrits comme portant des masques ne couvrant pas totalement leurs visages – Cela résulterait à la mort instantané pour un Volus, étant donné qu'ils portent une combinaison environnementale entièrement hermétique qui leur fournit à la fois une atmosphère riche en ammoniac et une haute pression qui sont essentielles pour leur survie. 

 

28. Anderson est désigné de manière répétée comme engagé par le Conseil – Il démissionne dans Rétorsion sous des circonstances plutôt dramatiques – circonstances qui ne sont jamais mentionnées dans Dissimulation. 

 

29. Gillian est censée être uniquement autorisée à participer à la défense d’Idenna parce qu’elle a 18 ans et n’est donc pas mineure – Dans Mass effect 2, Han’gerrel se rappelle avoir été une recrue sur un vaisseau de guerre avec Rael‘Zorah malgré son jeune âge, et avoir participé à un combat sur ce vaisseau lors d’un raid Butarien. Lui et Rael, par la suite, furent exclus de leur Pèlerinage du fait des résultats de leurs actions. De plus, les Quariens ne déterminent par la majorité par l’âge, mais plutôt par la réalisation du Pèlerinage. 

 

30. Les Quariens transfèrent les esclaves secourus sur l’Idenna sans aucune procédure de décontamination – Même après une décontamination (du vaisseau et du personnel) et une préparation (via des anti-biotiques et d’autres suppléments), les Quariens n’enlèvent pas leurs combinaison en dehors de l’environnement stérile de la Flotte à moins de circonstances très spéciales. La décontamination d'un groupe d’anciens esclaves se révélerait donc impensable, particulièrement pour des personnes aussi crasseuses que des esclaves. 

 

31. La Citadelle est décrite comme ayant un « quartier rouge » et un « quartier bleu » - ceux-ci n’ont jamais été mentionnés et ne correspondent à aucun des plans établis des quartiers de la Citadelle.

 

32. La description de « L’Etoile Noire » est inexacte – Il est dis que le club est situé au 28ème étage d’un immeuble générique, et qu’il a une excellente vue sur le Présidium. De plus, il est dit que c’est un endroit calme, remplit de personnes en vêtements formels et de machines à sous, pas le genre d’endroit où l’on peut croiser un « petit » employé. En réalité, il se trouve au 28ème niveau du Quartier Zakéra, n’a aucune vue sur le Présidium, et c’est une boîte de nuit bruyante sans jeux d’argent où l’on peut parler à des gens de toute la population, me^me des ouvriers ou des salariés.

 

33. Il est indiqué qu’Anderson et Kahlee ont « rejoint les forces pour combattre le Spectre nommé Saren » - Ils ne l’ont pas fait : à aucun moment ils ne se sont battus directement avec Saren. Anderson travaillait en collaboration avec lui pendant une bonne partie de Révélation. Le plus proche fait se rapprochant d’un combat avec Saren est le suivant : Anderson essaya de l’attraper une fois dans une argumentation contre ses méthodes. Cela n’avait pas marché.  

 

34. La surface d’Oméga – A un moment, Leng doit retourner à la « surface » d’Oméga. Oméga est une station spatiale construite sous un astéroïde, elle n’a pas de « surface » propre. 

 

35. L’Homme Trouble s'est retourné contre Grayson – Quand il parle au Conseil, Anderson dit qu'il « a la preuve que Paul Grayson, l’homme qui s’évada de l’Académie et assassina plusieurs membres de l’administration, était un membre de Cerberus lors de ces événements. Puis, pour des raisons obscures, l’Homme Trouble s'est retourné contre lui » . C’est illogique, le « nous » se réfère à Anderson et Kahlee, ce dernier savait que Grayson s'était retourné contre l’Homme Trouble en premier.

 

36. L’Influence des Moissonneurs sur Grayson – A la réunion du Conseil, Anderson dit qu'« il est difficile de dire exactement l’influence que les Moissonneurs ont eu sur Grayson, mais nous pensons que c’est en expansion ». Il dit ceci alors que la femme qui parla directement avec les Moissonneurs à travers Grayson est assise à côté de lui.

 

37. Les Saints Turiens – Aux enchères sur Kar’Shan, un des objets mis en vente sont « les larmes d’un Saint Turien ». La religion Turienne n’a pas de Saints.

 

38. L’ézo d’Oméga – Dissimulation déclare qu’Oméga est encore une source d’élément zéro, alors que les mines sont épuisées depuis longtemps. Après vérification par nos soins suite à la remarque d'Isi, ctte erreur n'en est pas une, dans le DLC Oméga les mines d'ézo sont toujours en activité, et l'on gagne 300 points d'ézo de ressources de guerre à kla suite dui DLC. 

 

39. Le jour et la nuit sur la Citadelle – Dietz déclare dans Dissimulation que la Citadelle entière simule le jour et la nuit, alors que ceci n’est vrai que pour le Présidium.

 

40. Oméga a des cycles d’éclairages de journées artificielles – Similaire à l’erreur ci-dessus, Oméga n’a jamais eu recours à des éclairages artificiels pour simuler la lumière de la journée.

 

41. Un homme nommé Leng – Lorsqu’il est en train de mourir, Nick parle de Kai Leng comme s'il ne le connaissait pas. Or, Kai Leng fut présenté à la Résistance Biotique maintes fois avant ça, et dans Rétorsion Kai Leng le manipula afin qu'il se tire une balle dans le ventre ; Anderson était présent lors de cet incident. 

 

42. La signification de l’expression Quarienne « Keelah se’lai » - Selon Dissimulation, la traduction de l’expression Quarienne « Keelah se’lai » est « Comme nos ancêtres le voudrait », mais dans Mass Effect 3, Tali’Zorah déclare que la plus proche traduction est « Par la planète mère que j’espère revoir un jour ». (Cette erreur peut être dû au fait que Dissimulation est sorti avant Mass Effect 3, malgré qu’il n’y ait eu aucune vérification entre Bioware et Dietz, la traduction de ce dernier comparé aux traductions supposées avant la sortie de Mass Effect 3 est plutôt bonne). 

 

 

B) Chronologie 

1. Il est dis que Hendel ne s’est jamais rendu sur Oméga auparavant – Hendel était sur Oméga dans Ascension le temps de 3 chapitres.

 

2. Hendel connaît Anderson et sait aussi que Anderson et Kahlee sont ensembles, mais aussi où ils vivent sur la Citadelle – Hendel n’a jamais rencontré Anderson avant ce livre, Kahlee et Anderson ont été réunis seulement dans Rétorsion, des années après qu’Hendel soit parti à bord de l’Idenna. Dans Rétorsion, Kahlee n’a jamais été en contact avec ce dernier ou avec Gillian depuis la fin d’Ascension. 

 

3. Gillian et Nick ont 18 ans dans Dissimulation – Ils allaient tout deux vers leurs 13 ans dans Ascension, qui prend place un peu moins de 3 ans avant Dissimulation ; dans Rétorsion, lequel prend place quelques mois avant les événements de Dissimulation, Nick avait juste 15 ans. 

 

4. Aria apprend que Cerberus a tué sa fille, mais elle continue de travailler pour eux dans Invasion – Cerberus est capable de trouver un arrangement avec Aria dans Rétorsion car ils lui promettent des informations sur l’assassin de sa fille. Dans la bande dessinée Invasion, qui prend place après Dissimulation, Aria continue de travailler pour Cerberus et les autorise même à accéder au Relais Oméga 4. Si on se réfère à Dissimulation, avant les événements de Invasion donc, elle découvre que Kai Leng est celui qui a tué sa fille, et fais le vœux de ne plus jamais travailler pour Cerberus. 

 

5. Ugho est en charge de la défense contre les esclavagistes Butariens – Il décéda dans Ascension lors de l’attaque de Cerberus sur l’Idenna. 

 

6. Problèmes de chronologie – Lors des 3 ans écoulés depuis Ascension, Nick et Gillian ont grandi de 6 ans. De plus, il est dit que l’attaque de la Citadelle a pris place 2 ans plus tôt, alors qu'elle a eu lieu 3 ans auparavant. On note de nombreuses autres erreurs de chronologie. 

 

7. Gillian a reçu un pendentif venant de son père avant qu’il ne quitte l’Académie Grissom, contenant des données de Cerberus – C’est une double erreur : Gillian est partie avec Paul Grayson dans Ascension. Idem dans Dissimulation. Grayson aurait donc envoyé son cadeau juste avant que Cerberus ne le capture… soit deux ans après que Gillian ait quitté l’Académie. En d’autres mots, le pendentif doit être capable de voyager dans le temps. 

 

C) Technologie 

1. Les Quariens sont appelés les « Suceurs de gaz » - Leurs masques ressemblent à des masques à gaz, mais leur réelle fonction est le filtrage de l’air. Bien que ce terme soit utilisé de manière péjorative, le fait que les Quariens utilisent une combinaison environnementale n’a jamais source de moqueries dans le passé, rendant cela étrange. Une insulte raciale plus largement acceptable aurait pu être « tête de sceau ».

 

2. Un propulseur Tantale sur un vaisseau butarien – Le propulseur Tantale est un propulseur expérimental secret, utilisé pour la première fois sur le SSV Normandy. Il est de ce fait douteux qu’un vieux vaisseau butarien en possède un ; de plus, un propulseur pareil coûte à lui seul l’équivalent d’un vaisseau de type Croiseur. 

 

3. Les Biotiques sont soudainement classés par leur niveau de pouvoir – Les biotiques sont continuellement décrit par leurs niveaux : «  Niveau 1 », « Niveau 2 » et « Niveau 3 », le 3ème étant supposément le plus fort. Or, il n’existe aucune classification de ce type dans les jeux, il semblerait que cela résulte de la confusion avec la désignation des implants (notamment L2 et L3) et leur potentiel spécifique. Cette erreur serait dû au fait que dans Mass Effect 1, il est dit que les biotiques ayant des implants L2 pouvaient avoir des meilleurs résultats que les implants L3, étant donné que les implants L2 permettent une utilisation plus élevée des pouvoirs biotiques.  

 

4. Les armes de poing tirant à « des vitesses relativistes » - Une vitesse relativiste décrit une vitesse proche ou approchant de la vitesse de la lumière. Ce terme est habituellement utilisé lorsque l’on parle de vitesse supérieure à 10% de la vitesse de la lumière (approximativement plus grand que 29.979.246 mètres/seconde). Si l’on considère qu’un grain de sable tiré a une telle vitesse aurait un impact équivalant à 90kg de TNT, et que le canon principal d’un cuirassé de classe Everest tire environ 1,3% de la vitesse de la lumière, on peut dire que la vitesse relativiste est un peu surestimée...

 

5. Pas de barrières cinétiques – Dans les jeux Mass Effect, tout comme dans les précédents livres, toutes les armures comportent des barrières cinétiques (aussi appelés Boucliers) qui protègent l'utilisateur des impacts des tirs.

 

6. Des personnages dans Dissimulation utilisent leurs pouvoirs biotiques répétitivement – Dans toute l’œuvre Mass effect, l’utilisation des pouvoirs biotiques est décrite comme extrêmement fatigante, requérant de longues périodes de repos après les avoir utilisés plusieurs fois successivement, ainsi qu’une brève interruption entre chaque utilisation.

 

7. Gillian obtient de nouveaux implants biotiques après quelques heures d’opérations dans un centre non-médical  - Les implants biotiques interagissent directement avec le système nerveux et l’opération pour les remplacer est considérée comme extrêmement dangereuse, au point que même les biotiques ayant des effets secondaires handicapant à cause de leurs implants ne souhaitent habituellement pas courir le risque de dommages cérébraux et autres effets délétères permanent. 

 

8. Les personnages utilisent des pouvoirs biotiques avancésd sans aucun entraînement préalable – Après avoir changé ses implants, Gillian est capable d’utiliser la charge biotique et de détruire quelque chose avec ses pouvoirs. De même, Hendel crée une singularité gravitationnelle avec aisance, malgré le fait qu’il n’ait jamais eu ce pouvoir et fut surpris que Gillian elle-même l’ait utilisé dans Ascension.

 

9. La terminologie biotique – En plus des autres erreurs liées aux implants biotiques, Dietz confond constamment les implants avec les amplificateurs biotiques, lesquels sont une toute chose. 

 

10. Des « Air Kisses » Asari – A un moment, Gillian et un autre biotique se font des « asari air kiss » qui ont pour conséquence de faire crépiter l’air autour d’eux grâce à leur pouvoir biotique. Rien de tel n'a jamais été mentionné dans l'univers.

 

11. Gillian « ressent » le potentiel biotique de deux Asari – Les habilités biotiques ne peuvent être ressenties, de plus, toutes les Asari sont de nature biotiques, il n'y a donc pas besoin de sentir leur puissance biotique pour savoir qu'elles sont biotiques.

 

12. Anderson affirme qu’Oméga ne diffuse pas de bulletins d’informations publiques – Mass Effect 2 affirme le contraire. 

 

13. Les Quariens attendent les Esclavagistes – Quand les Quariens détectent pour la première fois les esclavagistes Butariens, l’alarme est déclenchée pendant environ une heure. Plutôt que de passer immédiatement en vitesse supraluminique les rendant alors indétectable pour leurs ennemis, ils ne bougent pas et attendent simplement que le plus puissant vaisseau les atteignent.

 

14. Il est dit qu’il est « impossible de voir quoi que ce soit » en SLM – Ce n’est pas vrai ! Pour citer le codex : « Tandis que la vitesse subjective augmente dans le champ gravitationnel, les objets à l'extérieur paraîtront décalés vers le rouge, pour finalement n'être visibles qu'aux yeux des radiotélescopes. Les puissantes sources électromagnétiques normalement invisibles à l'oeil nu seront visibles dans la partie supérieure du spectre bleu, à la limite de l'ultraviolet. Si la vitesse continue d'augmenter, les rayons X, gamma et cosmiques deviennent également visibles. Les étoiles sont remplacées par des pulsars, des accrétions de trous noirs, des quasars ou des sursauts gamma. »

 

15. Postes de Contrôles du SSC – Dans Dissimulation, Kai Leng passe au travers d’un poste de contrôle du SSC grâce à un fausse puce d’identité et des lentilles colorées pour contourner le scan oculaire. Il est pourtant mentionné dans Mass Effect 2 que les postes de contrôles utilisent des systèmes de détection de l’ADN très avancé, extrêmement sensible et littéralement impossible à tromper, même avec des modifications génétiques.

 

 

D) Les personnages  

1. L’autisme de Gillian n’est jamais évoqué – Le livre mentionne uniquement d'elle était une adolescente instable à ses 12 ans et qu'elle avait du tempérament. Ceci n’est pas présenté comme un handicap, mais plutôt comme une phase adolescente sur laquelle elle a largement repris le dessus. 

 

2. Les noms des Quariens – Dietz confond les noms des Quariens et le nom de leur vaisseau. Par exemple, un Quarien nommé « Fothar vas Maynar », sera souvent raccourci en « Maynar », ce qui signifie que l’on s’adresse à lui par le nom de son vaisseau, et non par son propre nom (un peu comme si on appelait Tali « Neema ou Normandy »). Cette erreur est répétée pour beaucoup de Quariens.

 

3. L’amitié de Gillian et Nick – Gillian n’interagit avec Nick une seule fois (durant Ascension), lorsque ce dernier essaye de s’en prendre à elle. Nick fut par conséquent lancé a environ 6 mètres dans les airs et atterrit sur une table autour de laquelle Gillian déchaîna une puissante singularité. C’est très difficilement une définition de l’amitié.

 

4. Gillian sachant pour son adoption – Rien ne le suggère dans Ascension ou même dans Rétorsion. En fait, Grayson avait pour ordre strict de la part de l'Homme Trouble de prétendre être son véritable père. Il n’a jamais révélé à Gillian sa véritable identité.

 

5. Gillian déclarant que les autres enfants de l’Académie l’ont tourmentée – Rien ne le mentionne dans les livres, au contraire, les autres enfants lui accordent très peu d'attention et l'évitent. L'incident avec Nick est le seul à avoir été rapporté.

 

6. Aria T’Loak n’utilise jamais ses pouvoirs biotiques, qui en plus n’ont jamais été mentionné – Aria est une très puissante biotique, mais dans Dissimulation elle n’utilise jamais ses pouvoirs, et il est sous-entendu qu’elle a besoin de ses gardes du corps « Adeptes de niveau 3 » pour placer des barrières et contrer des assaillants biotiques.

 

7. Hendel Mitra est décrit comme un reluqueur de strip-teaseuse Asari – Un passe-temps très hétérosexuel, alors qu'il se présente comme homosexuel dans Ascension. 

 

8. Les noms des Quariens (suite) – Aucun Quariens dans Dissimulation n’a de nom de clan lequel est apparenté à un nom de famille ou à un surnom (précédents exemples provenant des jeux : Tali’Zorah, Han’Gerrel, Daro’Xen, Shala’Raan, …)

 

9. Udina non désigné comme le membre Humain du Conseil – Dans le contexte de l’univers de Mass Effect, Udina est le représentant humain du Conseil, mais Dietz refuse d’utiliser le nom d’Udina pour le Conseiller Humain à travers tout le roman (malgré le fait que la personnalité du personnage est clairement présentée comme celle d’Udina, et qu’il ne peut pas y avoir un autre individu dans ce rôle d’après les événements de Rétorsion et Mass Effect 3).

 

10. Référence à Aria par « T’Loak » et de Kai Leng par « Leng » - Dans les précédentes œuvres, ces personnages sont tous deux appelés par leur prénom ou leur nom complet ( « Aria veut vous parler ») mais ici les subordonnés appellent Aria simplement « T’Loak ». Cela ne figure pas non plus dans Invasion, par conséquence ça ne peut pas être simplement de nouveaux subordonnés faisant référence à elle par son nom. 

 

11. Il n’y a pas de famille « T’Loak » - Aria assiste aux funérailles de sa fille sur Thessia où elle est rejoint par les membres de la famille T’Loak. Quoi qu’il en soit, Aria T’Loak est un pseudonyme, du fait qu’elle fuit de vieux rivaux, des créanciers et la loi. C’est extrêmement peu probable qu’elle retourne sur Thessia, la planète d’origine des Asari, où il serait bien plus facile de la traquer. Enfin, personne ne savait que Liselle était sa fille, on imagine mal Aria réunir toute sa famille pour l'enterrement. 

 

12. Kai Leng sait qui est Liselle – Dans Rétorsion, l’identité de Liselle est tenue secrète, et Kai Leng ne connaissait pas du tout son nom. Dans Dissimulation, il sait exactement qui elle est.

 

13. Aria ne reconnaît pas Kai Leng malgré le fait qu’elle l’ait déjà vu auparavant – Dans Rétorsion, Kai Leng facilite l’accord entre l'Homme Trouble et Aria. Durant cette réunion, Aria l’examine de près, notant même son tatouage (tatouage qui n'est jamais mentionné dans Dissimulation). 

 

14. Kai Leng passe un bon moment en regardant une danseuse Asari, allant même jusqu’à lui faire un clin d’œil – Kai Leng est physiquement repoussé par les extraterrestres. Dans Rétorsion, il est complètement désintéressé de la nudité de Liselle, il pense que les Asari sont toutes des prostitués, et trouve les objectifs de l’Afterlife repoussants. 

 

15. Durant Rétorsion, Anderson et Kahlee débutent une relation – Il n’en est rien. Ils sont attirés mutuellement et ont parlé de la possibilité d'une relation, mais ne se sont jamais mis ensemble avant Mass Effect 3. 

 

16. Hendel reçoit le titre « Hendel Vas Idenna » par les Quariens – Le nom d’un vaisseau Quarien est uniquement donné lorsqu’un Quarien présente le cadeau rapporté de son Pèlerinage au capitaine du vaisseau sur lequel il souhaite servir.

 

17. Le volus Barla Von est décrit comme un proche ami d’Anderson – en réalité, les deux personnages ne se sont jamais rencontrés, que ce soit dans les jeux ou dans les précédents romans. Anderson est vaguement conscient de la réputation de Barla Von et de sa supposée relation avec le Courtier de l’Ombre dans Mass Effect 1.

 

 

II/ Les Incohérences 

 

A ) Le folklore  

1. La planque de l'Homme Trouble : Dans Rétorsion, il est écrit que l'Homme Trouble se cache dans une station spatiale qui se déplace après le départ de chaque visiteur, même des opérateurs de grande importance comme Kai Leng. Dans Dissimulation, l'Homme Trouble réside sur une planète, où il reste même après la visite de Leng. Il est même explicitement indiqué qu'il s'agit là de son foyer.  

  

2. Failles de sécurités à l'Afterlife : Dans Rétorsion, Aria utilise une porte cachée pour entrer et sortir de l'Afterlife sans être remarquée. De façon similaire, elle dispose d'un certain nombre de pièces cachées pour les conversation privées. Dans Dissimulation, elle conduit une limousine jusqu'à l'entrée principale, croisant plusieurs ennemis qui pourraient vouloir la tuer, et prend un appel de l'Homme Trouble dans son salon principal.   

  

3. L'équipement de Kai Leng est inapproprié : Dans Rétorsion, Kai Leng utilise un commando de six hommes pour éliminer Paul Grayson, un non-biotique. Plus tard il utilise une myriade d'équipements de surveillance pour enregistrer les allées et venues d'Aria. Dans Dissimulation, il se lance dans une opération en solo pour éliminer Gillian, qui est connue pour être une puissante biotique, et utilise un fusil de précision pour surveiller l'entrée principale de l'Afterlife. Cette méthode le force à uriner dans un vase afin de ne rien rater.  

  

4. Une Galarienne mercenaire : Une mercenaire Galarienne apparaît à un moment donné dans Dissimulation. Il est bien connu que 90% des Galariens sont des mâles, et qu'en conséquence, les femelles restent habituellement sur leur monde d'origine, en tant que détentrices d'un pouvoir politique significatif. En dépit de cela, sa présence dans un petit groupe de mercenaires sur Oméga n'est pas du tout considéré comme atypique. Elle est simplement là pour faire de la figuration dans une scène.  

  

5. Aria permet à Cerberus de garder une base d'opération sur Oméga au moment de l'invasion, en dépit de la découverte que Cerberus est responsable de la mort de sa fille : Aria sait que Kai Leng est un agent de Cerberus (voir 59), mais dans Dissimulation, après avoir appris qu'il est responsable du meurtre de sa fille, elle autorise Cerberus à continuer ses opérations sur Oméga. (Mac Walters à établi précédemment que le roman Dissimulation prenait place avant la série de comics Invasion dans la chronologie de Mass Effect)   

  

6. Kahlee dit au conseil que Grayson "était fou" de Gillian : Grayson ne voyait que rarement sa fille adoptive, et était la définition d'un père absent. Il l'aimait, mais il ne portais PAS grand attention à elle.   


7. Il est dit d'un Galarien qu'il à de "gros yeux lumineux" : Les yeux d'un Galarien ne brillent pas, et n'ont pas plus une coloration permettant à cette expression d'avoir un sens.
 
 

  

8. Des veilleurs étrangement absents : En dépit de grandes parties du roman se déroulant sur la Citadelle (incluant des scènes dans les niveaux bas de l'infrastructure), les veilleurs ne sont jamais rencontrés ni même mentionnés. Dans le canon de Mass Effect, ils sont omniprésents sur la station.  


9. Kai Leng se rend à une enchère pour acquérir une arme chimique configurée sur l'ADN de l'Homme Trouble : Puisque l'Homme Trouble est, pour le moins que l'on puisse dire, un homme discret et très secret dont l'emplacement et la véritable identité sont connus de très peu de gens, il est peu probable que qui que ce soit, même un agent de haut niveau de Cerberus puisse s'arranger pour créer une telle arme. Le livre n'explique à aucun moment d'où viens l'arme, et abandonne totalement le sujet après le prologue.
 
 

  

10. Kai Leng envoyé servir sur la prison Misery par punition d'avoir tué un Krogan sur la Citadelle : Tout d'abord, l'Alliance ne soutiendrait jamais ouvertement une telle prison meurtrière, un établissement sans cellule ni garde (gardes qui observent les prisonniers s'entretuer pour le plaisir), où les prisonniers s'adonnent à un système brutal Darwiniste d'auto-gouvernement (les tribus de prisonniers se combattent et s'entretuent dans une guerre perpétuelle)... Il est de plus ridicule que l'Alliance envoie un officier N7 dans un tel endroit afin de le punir.  

  

11. Le coucher de soleil sur Eden Prime : Anderson et Kahlee observent le coucher de soleil sur Eden Prime : la planète ayant un cycle de journées de 64 heures, cela prendrait un certain temps.  

  

12. Les amplificateurs HMBA : Gillian retire ses vieux implants biotiques pour les remplacer par des implants HMBA à "Hu-Town". Non seulement on ne retire jamais soit-même ses implants, mais de plus, les implants de HMBA sont listés comme de l'équipement pour les Spectres de la Citadelle, uniquement accessibles via des réquisitions effectuées par des officiers habilités. Il est improbable qu'un vendeur lambda d'un ghetto comme "Hu-town" puisse les vendre.   

  

13. Mauvaise sécurité à la Citadelle : La sécurité que Kahlee et Anderson traversent durant leur visite au Conseil est incroyablement primitive comparée à la sécurité à traverser pour accéder aux secteurs durant Mass Effect 2. Il est d'ailleurs dit dans Mass Effect 2 que toute la sécurité sur la Citadelle a été renforcée suite à l'attaque de Sovereign.  

  

14. Les Grim Skulls : Dans Révélation, Saren a exterminé la majeure partie des mercenaires Grim Skulls, alors qu'ils semblent à peine diminués dans Dissimulation  

  

15 Boîtes de munitions : Les boîtes de munitions sont mentionnées dans Dissimulation, cependant cela ne peut se rapporter aux cartouches thermiques.  

  

  

B) Les Personnages :   

1. Se préoccuper de Gillian : Le texte mentionne que "la première émotion qu'a ressenti Gillian était une profonde et constante peine. Elle fut coupée pour toujours de la seule personne qui n'ait pas été payée pour se préoccuper d'elle". Alors qu'à ce moment là, Gillian était sur un vaisseau Quarien où tous étaient attentifs à elle sans avoir été payés pour cela, incluant Hendel, qui a tiré un trait sur sa vie passée pour prendre soin d'elle.  

  

2. Les personnes sur qui Gillian peut compter : Suivant la scène précédente, la narration indique que "la peine de Gillian commença à se transformer en colère quand elle pensait à ce qui lui avais été prit. La seule autre personne que Hendel sur qui elle pouvait compter" et ce, en dépit du fait qu'elle est sur un vaisseau remplit de Quariens qui ont accepté de prendre soin d'elle alors qu'elle était au plus profond de son désespoir, et dont elle vient de sauver les vies.   

  

3. Kai Leng et le curry Galarien : A un moment, Kai Leng mange un curry Galarien, ce qui semble étrange si l'on considère qu'il haït tout ce qui peut avoir un rapport avec les aliens. De plus, le curry est une épice terrienne, ce qui est étrange pour un plat galarien.  

 

Merci à tous les lecteurs anglophones qui ont établi la liste suivante et à tous les traducteurs de Mass Effect Saga qui ont planché sur cette traduction 

 

Par Natsumi