Mass Effect : Galaxy

Mass Effect Saga

Mass Effect : Galaxy est un jeu mobile spin off édité par EA pour iPhone et iPod touch, réalisé le 22 juin 2009. Il s'inscrit à la fois dans la catégorie jeu de tir et RPG. Sa réalisation graphique est très imprégné du style cartoon, et le gameplay utilise l'accéléromètre pour les déplacements et les fonctions tactiles pour les choix.

L'histoire s'articule autour du personnage de Jacob Taylor, qui, épaulé par Miranda Lawson, va déjouer un complot butarien et sauver la Citadelle.

J'en vois déjà parmi vous froncer des sourcils... Un spin-off pour mobile basé sur le personnage de Jacob Taylor, le coéquipier le plus inutile de la saga ? Et bien oui ! Il faut savoir que Mass Effect : Galaxy a fait son entrée sur les portables avant la sortie de Mass Effect 2, et Jacob Taylor ne souffrait pas encore de sa réputation de the priiiiiiiiize. Si l'on en croit même le niveau de développement du personnage, il était destiné à être un protagoniste important, et c'est tout naturellement qu'il s'est vu attribué le rôle principal dans ce spin-off.

Avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que je n'ai pas joué au jeu (paradoxal je sais). En effet, Mass Effect : Galaxy n'est plus disponible en téléchargement sur l'App Store depuis février 2012. Je base ainsi ma critique uniquement sur le visionnage du gameplay sur la chaîne youtube de Temuho. Une vidéo valant mieux que 1000 mots, je vous invite ainsi à aller jeter un oeil à la bête pour vous forger votre propre avis.

Si parmi vous se trouve quelqu'un qui a eu l'occasion de tester le jeu de ses propres mains, n'hésitez pas à me contacter pour faire parvenir votre review.

Mass Effect Galaxy

Résumé intégral de l'intrigue :

Jacob est en vacances à bord du Jade Arcturian lorsque le vaisseau est attaqué par des terroristes Butariens. Après avoir combattu les Butariens et avoir sauvé l'équipage et les passagers, Jacob atteint la Citadelle où il rencontre son ancien commandant, le Major Derek Izunami. Izunami révèle à Jacob qu'un complot Butarien menace d'attaquer la Citadelle. Ce complot provient de l'Abysse Néméenne, où seuls quelques rares humains se sont déjà rendus. Cependant, Izunami connaît un informateur qui pourrait aider Jacob, et l'envoie le rencontrer sur la station Cartagena.

L'informateur est une certaine Miranda Lawson. Elle lui explique que des extrémistes Butariens ont projeté d'assassiner leur propre ambassadeur, Jath'Amon, qui travaille actuellement sur l'amélioration des relations entre les Butariens et la Citadelle. Miranda a plusieurs pistes qui pourraient révéler ce complot : un dealer d'arme Turien nommé Illo Nazario, qui a travaillé pendant des années avec les Butariens sur la Tortuga - la planète Bekke où l'armée butarienne se rassemble - et la rumeur disant que les Butariens ont kidnappés plusieurs scientifiques qu'ils retiennent sur la plate-forme orbitale Ahn'Kedar.

Jacob va alors enquêter sur ces différentes pistes. Il découvre que les scientifiques enlevés - dont une chercheuse Asari nommée Batha et un humain nommé Dr Hendricks- ont été forcés de travailler sur un remède contre la peste butarienne. Ce remède exige de grandes quantités d'élément zéro.

Jacob trouve ensuite les stocks d'ezo butarien sur Bekke. Ces stocks sont mal conservés, et le contact avec l'ezo va lui causer des effets secondaires douloureux, mais dans le processus, il gagne une augmentation de ses capacités biotiques.

Enfin, il réussi également à retrouver Illo Nazario, grâce à un informateur Galarien nommé Ish (que l'on rencontre dans une mision secondaire de Mass Effect 2). Le Turien a été infecté par ce fléau butarien. Illo lui révèle que la peste est une arme biologique que les terroristes Butariens ont planifié de jeter sur la Citadelle, et que l'ambassadeur Jath'Amon est le chef des terroristes. L'objectif du complot initial ne visait donc pas Jath'Amon, mais le Conseil.

Jacob se rue jusqu'à la Citadelle, pour trouver les Butariens qui ont déjà infiltrés le SSC et sont déjà en train de mettre leur plan à exécution. Jacob réussi à atteindre Jath'Amon lors de son audience avec le Conseil ; ce dernier essaye de négocier avant de finir par attaquer Jacob. Après avoir perdu son combat, l'ambassadeur Butarien est placé en détention. L'Asari Batha commence à travailler sur un remède pour ceux qui ont été exposé à la peste butarienne.

Jacob retourne sur le Jade Acturian, où il est rejoint par Miranda, et ils célèbrent leur victoire avec une bouteille de champagne.

Critique :

Le jeu s'ouvre sur une cinématique qui donne le ton de l'ensemble : cartoon et cheap. Le design cartoon ne laissera pas indifférent : on accroche ou on accroche pas. Pour ma part, j'avoue avoir eu un peu de mal au début, mais finalement le design des races est plutôt bien respecté (excepté pour les Butariens qui ressemblent à des vers géants à 4 yeux). Quant à l'animation des cinématiques, je ne sais si c'est lié au format compressé ou aux restrictions budgétaires, mais c'est vraiment cheap... Heureusement, l'ambiance Mass Effect est tout de même au rendez-vous grâce à la BO qui reprend les thèmes cultes de Mass Effect 1, les bruitages d'excellentes qualité, et les doubleurs qui livrent une performance admirable : on apprécie de retrouver Adam Lazarre-White et Yvonne Strahovski au doublage de leurs personnages respectifs.

Mass Effect Galaxy Jacob Miranda

D'autres éléments qui ont fait le succès du jeu sont au rendez-vous : la carte de la galaxie permettant de se déplacer dans plusieurs endroits de l'univers, des personnages secondaires bien écrits (je pense notamment au duo Nax et Batha, malgré leur apparition de moins de 5 minutes au total). On retrouve également le système de roue de dialogue, avec des options de réponses plus variées que les traditionnelles conciliante / neutre / pragmatique.

Concernant le scénario, l'idée de base est plutôt bonne, et le retournement de situation final assez inattendu. Malheureusement, 1 heure de jeu ne permet pas d'avoir le temps nécessaire d'approfondir les dessous de l'histoire et les événements s'enchaînent trop rapidement pour que l'on profite pleinement des rebondissements scénaristiques.

Là où Mass Effect : Galaxy pèche véritablement, c'est son gameplay. Ne l'ayant pas eu en main je ne saurais trop me prononcer, mais d'après ce que j'en ai vu ça a carrément l'air d'être injouable. Le joueur fait évoluer Jacob (entouré de vert) dans des maps minuscules et très répétitives, devant abattre tous les ennemis présents sur la map (facilement reconnaissables à leur couleur rouge). La caméra en vue de dessus lors des phases de combat rend le tout très brouillon, l'animation est saccadée. Et la jouabilité déjà entamée ne semble pas s'arranger avec le système de tir et de pouvoirs biotiques. Bref, esthétiquement c'est moche, les combats n'ont rien de dynamique, il n'y a ni couverture ni stratégie, c'est du tir pur et dur.

Mass Effect Galaxy Gamepaly

Ainsi, Mass Effect : Galaxy, peut-être pas trop mauvais pour l'époque, a plutôt mal vieilli aujourd'hui. Son seul intérêt est d'introduire les personnages de Jacob et Miranda, au coeur d'une mission qu'ils mentionnent dans Mass Effect 2. Enfin, les joueurs seront récompensés de leur achat par un bonus inédit dans Mass Effect 2 en important leur partie : ils ont droit à une cinématique de récompense lors d'une mission secondaire sur Oméga. Shepard fait la rencontre d'Ish, et si Jacob et Miranda font parti du commando, un mini dialogue inédit se déroulera entre eux, relatant les événements de Mass Effect : Galaxy. Rien d'exceptionnel mais le clin d'oeil est sympa, voici la vidéo (en VO) :

Par Natsumi