Mass Effect : Foundation #11

Mass Effect Saga

Natsumi - Jeudi 24 Juillet 2014 à 13h47 - 0 commentaire -

Mass Effect : Foundation #11 est sorti le 28 mai 2014 en version digitale sur le site Dark Horse Comic, pour le prix de 3,99$. Sans surprise, après un tome #10 mettant en scène Kasumi Goto, c'est cet fois l'autre personnage de DLC de Mass Effect 2 qui est sous les feux de la rampe, à savoir Zaeed Massani.

Niveau staff, on retrouve Mac Walters au scénario, épaulé par l'arrivée nouvelle de Jeremy Barlow (auteur du comic sur Vega dans Homeworlds), Tony Parker aux pinceaux, Michael Atiyeh à la colorisation et Benjamin Carré à la couverture.

 

Résumé intégral 

Zaeed Foundation 11Le comic s'ouvre au sein d'un complexe secret de Cerberus, qui héberge le projet Lazare. Rasa fait irruption pour s'entretenir d'urgence avec Miranda, car cette dernière l'aurait placée sous surveillance médicale pour une durée indéterminée. Très calme face à ces accusations, Miranda explique qu'elle a en effet donné cet ordre : Rasa doit rester sous surveillance pour sa propre protection. Rasa ne voit pas ça sous le même angle et se considère comme la prisonnière de Miranda.

Miranda lui demande ensuite pourquoi Rasa n'a pas finit de compléter le dossier sur la team de Shepard, ou pourquoi elle tente inlassablement d'accéder à des dossiers confidentiels sur le projet Lazare. Devant l'air choquée de Rasa, les soupçons de Miranda sont confirmés. Elle lui conseille de faire profil bas.

On plonge ensuite sans transition au sein du dossier de recueil de données sur Zaeed Massani, qui devient notre narrateur. Il nous raconte qu'il était à la tête du groupe de mercenaire les Soleils Bleu, mais qu'il a été évincé par son coéquipier qui voulait se lier avec les Butariens pour faire du trafic d'esclaves. Il nous ensuite raconte ce qu'il a traversé depuis ce jour là : devenir un mercenaire indépendant, se mettre le Courtier de l'Ombre dans la poche (Courtier de l'Ombre qui lui apparaît bien évidemment sous hologramme, dévoilant sa nature de Yagh au grand jour, n'importe quoi !). Ce dernier l'envoie en mission pour détruire le Verrikan, un vaisseau Turien de la 8ème flotte. C'est le vaisseau qui a survécu aux batailles et qui a remporté plus de victoires que n'importe quel autre vaisseau turien. Zaeed doit faire en sorte que le vaisseau se crash.

Pour ce faire, Zaeed monte une petit équipe de mercenaire en free-lance :

- Kendo Holin, un Galarien ingénieur. Un petit batard sadique mais assez intelligent pour ne pas annihiler les personnes qui le payent.

- Tristana, une ancienne probatrice Asari qui s'est reconvertie en assassin. Véritable garce au sang de glace, elle est une ancienne conquête de Zaeed.

- Jace Reyn, un humain ancien membre des Soleil Bleu. Fort comme un varren et loyal comme pas deux, et le plus grand fan de Zaeed.

- Polonis, un agent Turien infiltré à l'intérieur du Verrikan

Le plan est d'aborder le vaisseau en catimi lors de son ravitaillement sur la station Trebia. Les 4 mercenaires s'attacheront au vaisseau, puis Polonis ouvrira les portes de l'intérieur. Ils remonteront le point avant que la sécurité puisse se mobiliser, s'enfermeront à l'intérieur du poste de contrôle, crasheront le vaisseau sur le premier caillou venu, et rentreront à la maison riches. Zaeed a tout prévu. Sauf un détail : Garkko, le chef de la sécurité du Verrikan, qui devine ce que trame Polonis.

Ainsi, lorsque Zaeed, Tristana, Kindo et Jace abordent le vaisseau et pénètrent dans le sas de dépressurisation, ils s'attendent à ce que Polonis leur ouvre de l'intérieur. Mais au contraire, Garkko les expulsent du sas. Leurs câbles de sécurité tiennent, sauf pour le Galarien qui finira sa course dans le fin fond du cosmos. Autant pour l'effet de surprise. Quelqu'un de normal aurait lâché l'affaire, mais le prix de la récompense les poussa à continuer.

Ils arrivent finalement à rentrer dans le vaisseau. Ils décident de se séparer : l'Asari et le jeune humain feront diversion, pendant que Zaeed remontera le pont. Massani progresse facilement et capture un turien qui va l'aider à passer cap de sécurité. De l'autre côté, Tristana trahit Jace et le laisse à une mort certaine.

Une ellipse nous entraîne sur Imperia, une garnison de défense Turienne, dans une station où les hauts cadres militaires finissent leur jours. L'Amiral Dorian est appelé car ils ont captés un message d'appel : le Verrikan vient de rentrer en orbite, signalant qu'ils étaient attaqués. Le conseiller turien suggère d'abattre le vaisseau avant qu'il se s'écrase sur leur planète.

Pendant ce temps, Zaeed progresse grâce à son otage turien, mais finit par être pris au dépourvu quand il tombe nez à nez avec des dizaines de soldats Turiens. Heureusement Tristana choisit ce moment pour débarquer et lui sauver la mise. Elle lui explique que la récompense est 50-50, sous-entendant que Jace est mort. Zaeed est charmée par son insolence et a envie de l'embrasser sur le champ.

Mais Zaeed a toujours eu un mauvais goût pour les femmes : alors qu’il se pense hors de danger, Tristana se retourne contre lui. Elle dévoile qu'elle a été engagée par Vido Santiago pour finir le boulot. Zaeed est à sa merci, mais alors que le vaisseau entre en orbite de Imperia, la gravité fait chavirer le Verrikan. Zaeed profite de ces quelques secondes de secousses pour lui échapper. C'est à ce moment précis que la base d'Imperia torpille le vaisseau, qui s'ouvre en deux morceaux. Zaeed et Tristana s'accrochent aux débris pour éviter d'être projetés à l’extérieur par la puissance de l'air, mais Zaeed la fait lâcher d'un coup de pied dans la tête. Fallait pas le chercher. Zaeed parvient ensuite à rejoindre une navette de sauvetage, et atterrit sur la terre ferme, en vie.

Enfin, on retourne auprès de Rasa qui examine le dossier de Zaeed et qui le trouve sacrément intéressant. Puis, cette dernière laisse son datapad pour s'intéresser au tube à essai géant qui contient le clone de Shepard. Elle s'interroge sur le sort que Cerberus lui réserve... .

Rasa l'ignore mais Miranda l'épie à cet instant même grâce aux caméras de surveillance. Soucieuse, elle contacte l’Homme Trouble pour lui annoncer qu'ils ont un problème avec Rasa...

 

Critique 

C'est toujours difficile de savoir à quoi s'attendre avec Mass Effect : Foundation. En 11 tomes, il y a eu des inégalités énormes entre médiocrité, inutilité ou ingéniosité. Et cette fois-ci, nous sommes heureusement dans cette dernière catégorie, j'ai trouvé ce tome plutôt bon.

Cela est très probablement dû à la présence de Jeremy Barlow au scénario. Ce dernier apporte un souffle nouveau à la série, et donne de l'épaisseur à l'intrigue de Rasa.

Foundation #11 est à l'image de Zaeed, violent, dur, complexe. J'ai particulièrement aimé les dialogues, on entend vraiment la voix de Zaeed en lisant ce tome, l'écriture retranscrit bien sa manière de parler. Le scénario est riche et intelligent et le découpage est très dynamique. Contrairement aux tomes précédents où l'intrigue pouvait tenir sur un post-it, il y a énormément d'informations dans ce tome.

Pour conclure, si je ne suis pas très fan de Zaeed à la base, j'avoue que le tome colle bien au personnage et se lit avec plaisir.

Par Natsumi 

Commentaires
Aucun commentaire Poster un commentaire