David Anderson

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
David Anderson

David Anderson

Auteur : Neil & Liirha
Catégorie : Personnages - Codex
Date de création : Lundi 15 Octobre 2012 à 17h08
Dernière modification : Jeudi 07 Novembre 2013 à 04h23
Nombre de consultations : 3716
Tags associés : Humains Mass Effect 1 Mass Effect 2 Mass Effect 3 Romans Autres oeuvres Amicaux Politique Militaire

Le Capitaine David Edward Anderson est un héros de guerre humain et le capitaine originel du SSV Normandy SR-1. Anderson est né le 8 juin 2137 de Ursula et Paul Anderson, respectivement infirmière et mécanicien de vol et est le cadet de trois enfants du second mariage de ses parents. Anderson est un des membres des forces spéciales de l'Alliance et le premier à avoir réussi le Programme N7 à la Station Arcturus. Il servit également avec honneur durant la Guerre du Premier Contact.

 

Histoire

Mass Effect: Revelation :

En 2157, David Anderson est le soldat le plus prometteur du Programme N7. Il est personnellement félicité pour ses efforts par Jon Grissom à la remise de son badge N7 avant de l'informer qu'une force extra-terrestre a été aperçue près d'un relais cosmodésique. Grissom est impressionné par l'esprit tactique du jeune Anderson et prévient qu'il doit se préparer pour le combat. Plus tard, Anderson servit avec distinction durant la Guerre du Premier Contact aux côtés de Jill Dah.

En 2165, le Lieutenant Anderson sert en temps que commandant en second de la frégate SSV Hastings,. Quand le Hastings répond à un signal de détresse émit par une station de recherche située sur Sidon, Anderson mène l'équipe sol et découvre que l'installation de Sidon a été attaquée à cause d'un traître. De retour à la Citadelle pour récupérer après la mission, Anderson reçoit le jugement définitif d'une cours de justice concernant sa femme, Cynthia qui demande le divorce en raison des trop longues absences d'Anderson durant ses missions. Anderson suit alors la « tradition » humaine sur les divorces : il se rend dans l'Antre de Choras, près de son appartement, afin de noyer son chagrin dans l'alcool.

Après avoir convoqué Anderson dans son bureau, l'ambassadrice Anita Goyle révèle que l'installation sur Sidon faisait des recherches illégales sur l'Intelligence Artificielle et lui demanda d'enquêter discrètement, les conséquences seraient en effet désastreuses pour l'Alliance si le Conseil apprenait l'existence de ce genre de recherches. Anderson, avec l'aide d'un courtier en information galarien, parvient à avoir accès aux dossiers de la seule personne travaillant au centre de Sidon et qui était absente durant l'attaque, Kahlee Sanders. Il découvre également qu'elle est la fille de Jon Grissom. Il se rend ensuite sur Elysium sous couvert d'une permission et part à la rencontre de Grissom. Le général à la retraite essaye alors de chasser Anderson, prétextant qu'il envoie Kahlee en sécurité loin des Systèmes Terminus, mais Anderson n'est pas convaincu et et commence à surveiller la maison à distance.

Son instinct s'avéra correct quand un Krogan nommé Skarr, à la recherche de Kahlee, se dirige vers la maison de Grissom. Anderson et Grissom auraient probablement été tué par Skarr si Saren Arterius, un Spectre Turien, n'était pas intervenu pour mettre le Krogan en déroute. Saren interrogea Kahlee sur les installations de Sidon. Bien qu'il semble croire son mensonge sur le fait que c'était un laboratoire d'étude sur la biotique, Anderson et Kahlee décident de quitter Elysium et d'enquêter sur la Dah'Tan Manufactury Company sur Camala, où le Docteur Shu Quan, le chef des installation de Sidon, avait obtenu son matériel de recherche. L'un des contact de Grissom modifie l'apparence de Kahlee et lui donne une fausse identité afin de lui faire quitter discrètement la planète. Avant le départ, Grissom fait jurer à Anderson de veiller sur sa fille.

Une fois arrivé sur Camala, Anderson découvre que la Dah'Tan Manufacturing Company a été détruite et est en flammes. Il rencontre de nouveau Saren qui a découvert la vérité sur les installations de Sidon et est furieux qu'Anderson lui ait menti. Saren conseille à Anderson de ne pas faire confiance à Kahlee, déclaration partiellement prouvée plus tard, lorsque Kahlee avoue connaître l'identité du traître de Sidon, le Docteur Qian lui même. Elle donne à Anderson un DSO avec la preuve qu'il transmet par la suite à Anita Goyle. Alors que Kahlee est évacuée furtivement de Camala par l'Alliance, Skarr la retrouve et parvient à la capturer grâce à des informations données secrètement par Saren. Goyle contacte rapidement le Conseil et le persuade de laisser Anderson accompagner Saren lors de la mission de sauvetage, afin d'évaluer la candidature de ce dernier parmi les Spectres, mais l'Humain et le Turien se détestent déjà l'un l'autre et la mission tourne rapidement au vinaigre. Saren décide alors de faire cavalier seul et commence à détruire la raffinerie d'élément zéro où Kahlee était retenue.

Anderson ne se posa pas de question sur les véritables motivations de Saren lors de la mission, cherchant les dossiers du Docteur Qian sur un mystérieux artefact, en effet il se focalisait sur le sauvetage de Kahlee pour qui il développa une certaine attirance. Avec son aide, Anderson tue Skarr avant que les deux Humains parviennent à s'échapper à temps de la raffinerie. Bien que Kahlee soit sauvée, de nombreux innocents périrent à cause des actions de Saren. Cependant, Saren rejeta la faute sur Anderson, affirmant que le lieutenant avait alerté les gardes, l'obligeant à agir de la sorte. Vrai ou pas, cela fut suffisant pour radier la candidature d'Anderson parmi les Spectres.

Après la mission, Anderson et Kahlee se séparèrent. Anderson retourne à la vie militaire tandis que Kahlee est transférée à un poste classifié. Une histoire confuse de ce qui se passa à la raffinerie filtra finalement sur la Citadelle, selon laquelle Anderson fut le premier Spectre humain, mais que sa première mission se passa si mal qu'il fut renvoyé du groupe ; une rumeur qu'Harkin ne se fatigue jamais de répéter.

Mass Effect: He Who Laughs Best :

Les Capitaines David Anderson et Dillard, représentants de l'Alliance et le Général Invectus, représentant de la Hiérarchie Turienne, se retrouvent tous les trois à la Station Arcturus d'où ils superviseront les essais en vol du SSV Normandy SR-1, récemment terminé. Dillard se plaint à Anderson à propos de la méfiance de la Hiérarchie Turienne. Il pensait que l'Alliance pouvait faire les essais du Normandy toute seule et qu'ils aurait été effectué une semaine plus tôt, mais ils ont dû attendre l'arrivée d'un superviseur turien depuis que le Projet Normandy était en collaboration avec la Hiérarchie Turienne. Anderson réplique que l'envoi d'un général Turien sans escorte chez les Humains, qui plus est dans leur quartier général gouvernemental et militaire, doit être considéré comme une grande marque de confiance.

Avant le début des essais, un pilote inconnu détourna le Normandy et s'enferma dans le cockpit à la consternation d'Anderson et des autres observateurs. Dillard ordonne à la patrouille militaire la plus proche de forcer le Normandy à revenir à la Station Arcturus ou si contraint, de neutraliser l'appareil en détruisant ses moteurs. Anderson n'est pas enthousiaste à l'idée de tirer sur le vaisseau, mais Dillard souligne que jusqu'à ce qu'ils en sachent plus, ils doivent supposer le pire et empêcher que le Normandy et sa technologie top secrète ne tombent entre les mains de l'ennemi.

Le voleur se révéla à Anderson de lui-même comme étant le pilote de l'Alliance Jeff "Joker" Moreau. Bien que la patrouille tenta de neutraliser le Normandy, Joker parvint à échapper à ses attaques avant de ramener le Normandy à la Station Arcturus en parfait état. Quand Joker est appréhendé, Anderson lui demanda les raisons qui l'ont poussé à voler la frégate la plus avancée de l'Alliance. Joker répond qu'il voulait prouver qu'il était le meilleur pilote de l'Alliance et qu'il était né pour piloter le Normandy. allant même jusqu'à dire qu'il était amoureux de ce vaisseau et que la seule chance d'avoir pour le piloter, c'était de le voler. Dillard informe Joker que son acte lui coutera un passage devant la cour martiale et un emprisonnement.

Malgré cela, le Général Invectus a été impressionné par les compétence de Joker en matière de pilotage, ce qui l'amena à prendre sa défense et à insister pour qu'il soit le pilote attitré du Normandy. Anderson accepte, disant que même si Joker devrait être puni pour son acte, il ne ferait pas confiance au timonier du Normandy si ce poste était confié à quelqu'un d'autre.

Mass Effect :

Anderson reste dans l'armée de l'Alliance, gagnant une excellente réputation et est finalement promu capitaine. Pendant un temps, il fut le commandant du SSV Tokyo, un croiseur de l'Alliance. Le Navigateur Pressly et le Docteur Chakwas vantent la bravoure et les compétences en leadership d'Anderson à plusieurs reprises. Pour cette raison et à cause du caractère secret et sensible du voyage inaugural du SSV Normandy SR-1, l'Alliance lui confie le commandement de la frégate prototype et lui permet de choisir personnellement son équipage. Il choisit le Commandant Shepard en tant que commandant en second et devient rapidement son mentor.

La première mission du Normandy est la récupération secrète d'une balise prothéenne sur Eden Prime. Un Spectre Turien, Nihlus Kryik, est affecté à la supervision de la mission et à l'évaluation de Shepard en tant que candidat potentiel chez les Spectres. Nilhus entend accompagner Shepard sur plusieurs autres missions pour évaluer les capacités du Commandant afin de donner ou pas sa recommandation au Conseil concernant l'intégration de l'Humain(e) parmi les Spectres. Toutefois, la situation se compliqua sérieusement lorsque la colonie fut attaquée par des Geth accompagnés d'un gigantesque vaisseau et que Nihlus est tué dans l'opération.

Après que Shepard fut assommé(e) par son contact avec la balise, Anderson apprend d'Ashley et de Kaidan, l'équipe accompagnant Shepard sur Eden Prime, que l'attaque avait été menée par nul autre que Saren, qui assassina Nihlus de sang froid. Anderson croit que son vieil ennemi travaille en collaboration avec les Geth pour exterminer la race humaine toute entière et est déterminé à l'arrêter. Mais il ne pouvait faire que peu de chose pour arrêter Saren, leur passé commun mouvementé compliquant l'audience avec le Conseil. L'Ambassadeur Udina demande à Anderson de se retirer de l'affaire et de laisser Shepard mener l'enquête, afin que le Conseil ne rejette pas les accusations de l'Alliance sur la trahison de Saren qu'il pourrait croire basées sur de vieilles rancunes. Anderson offre par la suite à Shepard quelques explications sur son histoire avec Saren et l'aide à trouver des pistes pour son enquête. Enfin, une fois que Shepard apporte au Conseil la preuve de la trahison de Saren et qu'il/elle a été nommé(e) Spectre, Anderson quitte son poste de commandement du Normandy, le remettant à Shepard. Il admet que ce n'était pas la façon dont il imaginait sa fin de carrière, mais il se montre ravi de donner la relève à son/sa protégé(e).

Anderson reste sur la Citadelle, aidant et donnant des conseils à Shepard en cas de besoin. Il a tendance à se montrer plus favorable envers Shepard que l'Ambassadeur Udina lors des débriefings. Si Shepard lui pose des questions sur Armistan Bane, Anderson est surpris d'entendre le Commandant prononcer ce nom et souligne que l'Amiral Kahoku pourrait apporter des réponses. Tout au long de la mission, Anderson reste l'une des rares personnes qui croit que la vision de Shepard transmise par la balise porthéenne est vraie et comprend l'ampleur de la menace des Moissonneurs pour la galaxie. Anderson pense que le Canal est une sorte d'arme prothéenne que Saren à l'intention d'utiliser contre la galaxie. Lorsque Shepard rassemble finalement assez de preuves concernant le rôle de Saren et du retour imminent des Moissonneurs dans la galaxie, Anderson se rend compte que le Conseil et Udina pourraient utiliser les allégations de Shepard, se basant sur une vision, comme étant une excuse pour justifier la mise à pied du Commandant et la mise sous scellés du Normandy, mais il ne put pas avertir Shepard à temps.

Concoctant un plan, Anderson invite le Commandant à le retrouver à l’Électron Libre et propose son aide pour débloquer les systèmes du Normandy. Shepard avertit Anderson qu'il pourrait être arrêté pour trahison, mais Anderson ne se soucie que de permettre à Shepard de récupérer le vaisseau afin qu'il/elle aille sur Ilos pour arrêter Saren. Il propose qu'il peut soit se rendre à la tour du contrôle du SSC pour déverrouiller directement les systèmes du Normandy, mais il se ferra tirer dessus par les patrouilles du SSC. Soit, il peut se rendre dans le bureau d'Udina afin d'envoyer depuis son ordinateur l'ordre de rompre les scellés du vaisseau, assommant Udina dans le processus. Anderson parvient à réaliser son plan, permettant à Shepard et son équipage de voler le Normandy et de fuir la Citadelle. D'une certaine manière, Anderson parvient à survivre à l'assaut de la Citadelle lorsque Saren met son plan en action. Après que Sovereign est détruit, Anderson dirige l'équipe de sauvetage dans la salle du Coneil à la recherche de l'équipe de Shepard.

Selon la sauvegarde ou le destruction du Conseil, Anderson peut être l'un des deux candidats, avec Udina, que Shepard peut soutenir. Soit en tant que premier conseiller humain si le Conseil survit, soit le président d'un Conseil contrôlé par l'Homme ou alors exclusivement humain si le Destiny Ascension est détruit, provoquant la mort du Conseil. S'il est choisit, Anderson accepte, honoré. Soit il jure d'aider à l'unification des races concilliennes contre les Moissonneurs si le Conseil est sauvé, soit il jure d'utiliser son expérience militaire pour renvoyer les Moissonneurs dans l'Abîme si le Conseil est sacrifié.

Mass Effect: Ascension :

Après leur mission ensemble quelques années plus tôt, Anderson dépose un document classifié décrivant le lien de parenté entre Kahlee Sanders et Jon Grissom. Ce document tomba finalement dans les mains du groupe extrémiste Cerberus. Un de leurs agents, le Docteur Jiro Toshiwa, qui est alors en relation avec Kahlee en 2183, lit le dossier, puis utilise ce fait pour se rapprocher davantage de Kahlee. Kahlee réalisa alors qu'elle n'avait jamais parlée à Jiro de son père et que cette information ne se trouvait que dans un document classifié, cela fit sauter la couverture de Jiro et il fut arrêté.

Anderson est également mentionnée par Kahlee plus tard, quand elle, Hendel Mitra, Paul Grayson et sa fille Gillian sont poursuivit par Cerberus. Elle suggère qu'il peut les protéger, mais Hendel rejette cette idée, craignant que Cerberus puisse intercepter le message avant qu'il n'arrive à Anderson.

Mass Effect: Paragon Lost :

Anderson et l'Amiral Hackett félicite l'Escouade Delta pour ses actions héroïques et désintéressés contre les mercenaires des Berzerkers qui attaquaient la colonie de Fehl Prime. Anderson félicite le Lieutenant James Vega pour son leadership dans « l'enfer de la bataille » qui les attendait.

En 2185, après que l'attaque récolteur sur Fehl Prime fut défait aux prix de la mort des colons et de la destruction de toute l'infrastructure, Anderson félicite le Lieutenant Vega encore une fois. Anderson affirme que les actions de Vega ont données des renseignements vitales à l'Alliance sur les Récolteurs qui peuvent non seulement leur donner un avantage tactique sur leurs adversaires, mais également leur permettre d'améliorer leur technologie militaire. Après que Hackett l'ait promu au grade de Lieutenant-Commandant et ait épinglé une médaille sur son uniforme, Anderson donne de nouvelles instructions à Vega. En voyant les efforts de Vega à suivre les traces de Shepard, Anderson lui dit qu'il peut avoir l’opportunité de travailler avec le Commandant un jour, les rumeurs de sa mort s'étant en fait révélées prématurées.

Mass Effect 2 :

Selon le choix de Shepard, Anderson peut soit être le premier Conseiller humain avec Udina en tant qu'assistant et conseiller, soit être promu amiral et servant de conseiller et d'assistant au Conseiller Udina, a leur grand mécontentement mutuel. Après avoir entendu des rumeurs disant que Shepard était vivant(e) et aux commandes d'un nouveau vaisseau, Anderson envoya un message à Shepard, demandant à venir le voir à la Citadelle. Si Anderson est conseiller est que le Conseil à survécu, Anderson organise une réunion avec ce dernier et les persuadent de donner à Shepard une chance de retrouver son statut de Spectre. Si le Conseil meurt, le nouveau Conseil refusera de voir Shepard, mais Anderson est capable de redonner à Shepard son statut de Spectre si le Commandant le désire. Dans les deux cas, Udina arrive et est contrarié qu'Anderson ait arrangé les choses dans son dos. Anderson continue de soutenir Shepard comme toujours, envers et contre tous, bien qu'il avoue que sa position actuelle n'est pas la façon dont il imaginait passer ses vieux jours. Il se méfie de Cerberus et montre un léger ressentiment à ce que Shepard travaille pour eux, même si le Commandant dit qu'il ne fait pas confiance à Cerberus.

Si Anderson est rencontré avant la mission sur Horizon, Shepard peut lui demander ce qu'est devenu Kaidan Alenko/Ashley Williams, en fonction de celui qui est mort sur Virmire en 2183. Anderson mentionne que l'ancien(e) coéquipier(ère) de Shepard était sur une mission « classifiée » et qu'il ne peut pas divulguer de détails. Si Anderson est rencontré après la mission sur Horizon, Shepard peut mentionner qu'il/elle a vu Kadan/Ashley et accuse Anderson de trahison. Anderson rejette l'accusation, disant qu'il n'avait pas d'autre choix pour enquêter sur les rumeurs inquiêtantes qui disent que Shepard travaillait pour Cerberus. Anderson explique que l'Homme Trouble est un maître dans l'art de la manipulation et qu'il cache beaucoup de choses à Shepard. Anderson autorisa la construction d'un dispositif de défense sur Horizon et y envoya Ashley/Kaidan pour superviser les opérations. Anderson révèle aussi que, même s'il n'a toujours pas confiance en Cerberus, le rapport d'Ashley/Kaidan sur Horizon confirme l'histoire de Shepard selon laquelle, les Récolteurs étaient les responsables derrière la disparition des colonies humaines. Enfin, Anderson indique que Ashley/Kaidan n'avait pas trouvé assez de preuves pour convaincre le Conseil de l'existence des Moissonneurs.

Mass Effect: Retribution :

Peu après la défaite des Récolteurs, Anderson poursuit son rôle sur la Citadelle en menant des négociations commerciales entre l'Alliance, les Elcors, les Volus et les Turiens. Toutefois, ses ressentiments sur son travail se poursuivent et il se montre de plus en plus frustré par la lenteur et la difficulté de faire avancer les chose dans la vie politique, additionné à la nostalgie de l'époque plus heureuse et directe de sa vie de soldat.

Après avoir reçu un message de sa vieille amie Kahlee Sanders lui demandant de l'aide, Anderson laisse Udina terminer les négociations commerciales et convainc l'ambassadrice turienne, Oriana, de l'aider à trouver Paul Grayson, qui a été enlevé par Cerberus. En utilisant les informations que Grayson avait envoyé à Kahlee, l'Ambassadrice Oriana parvint à mettre sur pied une force d'action turienne qui partit à l'assaut de différentes bases de Cerberus pour s'en emparer. En parallèle, une seconde force d'action turienne captura un certain nombres d'agents de Cerberus sur la Citadelle elle-même. Provoquant une tempête politique, Anderson autorise un assaut militaire conjoint entre l'Alliance et les Turiens pour leur permettre de frapper les installations de Cerberus dans l'espace humain tout en les encourageant à s'emparer de deux bases de Cerberus située dans les Systèmes Terminus, violant les Conventions de la Citadelle dans l'opération. Frustré de son travail et conscient que ses actions peuvent lui coûter son poste, Anderson démissionne et accompagne Kahlee dans les installations où Grayson est maintenu captif pour l'aider à décoder les fichiers de recherches de Cerberus s'y trouvant.

Malheureusement, l'Homme Trouble avait fait une alliance avec Aria T'Loak, la Reine Pirate d'Oméga et lui demanda de reprendre l'installation et de capturer Kahlee en particulier, de façon à attirer Grayson, qui s'était échappé durant l'attaque et avait été amélioré par les implants moissonneurs que Cerberus lui implanta pour test, afin de le tuer. Les mercenaires d'Aria tuent les soldats et les scientifiques turiens qui s'étaient emparés de la base et capturent Anderson et Kahlee. Aria persuada Kahlee d'envoyer un message à Grayson pour l'attirer afin qu'elle puisse le capturer vivant. Après avoir convaincue Sanak, un des lieutenants d'Aria qu'il peut convaincre Kahlee à se montrer plus « coopérative , Anderson se libère et parvient à neutraliser Sanak et l'abat pendant que Grayson massacre le reste des forces d'Aria grâce à ses implants cybernétiques. Alors qu'Anderson et Kahlee s'échappent de l'installation avec l'aide l'agent de Cerberus Kai Leng, Anderson neutralise Leng avant de l'amener avec lui et de lui voler son vaisseau.

Anderson rejoint ensuite l'Académie Grissom après que Kahlee lui dit que ça sera la prochaine destination de Grayson et enfile une combinaison spatiale pour activer la rampe d'accostage afin que Kahlee puisse avertir le personnel de l'Académie de l'incursion de Grayson. Alors que Sanders prévient le personnel, Anderson traque Grayson, le blessant sérieusement avec un tir de fusil à pompe avant d'être projeté contre un mur par une explosion biotique qui lui le blessa grièvement et l'assomme.

Malgré cela, Anderson parvient à trouver Grayson, soumis aux Moissonneurs via ses implants et capturant Kahlee. Malgré ses blessures, Anderson parvient à tuer Grayson et sauve l'Académie. Durant le combat, Kai Leng parvient à se libérer et propose un choix à Anderson : Soit le laisser partir, soit regarder Nick Donahue, un étudiant de l'Académie mortellement blesser par une attaque de Grayson, mourir sous ses yeux parce qu'il est focalisé sur lui alors que Kahlee est partie chercher une trousse de secours. Anderson choisit de sauver l'étudiant, utilisant sa main valide pour faire pression sur la blessure de Nick pour l'empêcher de perdre trop de sang, mais pas avant de tirer dans les jambes de Kai Leng avec son fusil à pompe quand ce dernier commence à fuir, afin de le ralentir.

Après que l'Académie et l'étudiant soient sauvés, Anderson est amené à l'infirmerie de la station où il apprend que Kai Leng est parvenu à s'échapper malgré ses blessures. Il convainc Kahlee de quitter l'Académie avec lui afin d'étudier le corps de Grayson afin de comprendre le fonctionnement de ses implants et de peut-être trouver un moyen de lutter contre les Moissonneurs. Une fois seuls, Kahlee et Anderson s'échangent un baiser.

Mass Effect: Deception :

En 2185, Anderson se trouve sur la Citadelle avec Kahlee Sanders et Nick Donahue afin de présenter les preuves au Conseil que les Moissonneurs étaient derrière l'attaque de Paul Grayson sur l'Académie Grissom. Même après avoir montré le corps de Grayson modifié par les implants moissonneur, le Conseil n'est pas convaincu et affirme que Cerberus est le seul coupable. Par la suite, Anderson et Sanders découvrent que Nick à disparu et qu'il a probablement rejoint un groupe suprématiste biotique nommé le « Biotic underground ».

Mass Effect: Conviction :

Après les évènements du Système Bahak , l'Amiral Anderson arrive sur Oméga à bord du Normandy SR-2 pour recruter le marine de l'Alliance James Vega pour une tâche particulière. Anderson et son escouade de soldats trouvent Vega au milieu d'une bagarre avec un groupe de Butariens à l'extérieur d'un bar. Pendant qu'il accompagne Vega jusqu'au Normandy, Anderson lui révèle sa mission, à savoir devenir le garde exclusif d'un prisonnier spécial : le Commadant Shepard.

Mass Effect 3 :

David Anderson est présent sur Terre lors de l'Invasion Moissonneur de 2186. Si Anderson a été choisit comme étant le premier Conseiller Humain après la Bataille de la Citadelle, il démissionne de son poste quelques temps après que Shepard ait contré(e) les Récolteurs, car il était incapable de vivre une vie sans action.

Au début de l'invasion des Moissonneurs, il est en réunion avec l'Amiral Hackett au sujet d'une force inconnue qui se répand rapidement dans l'espace de l'Alliance. Anderson se dirige ensuite vers Vancouver, sur la Terre, où Shepard est actuellement détenu(e) suite à la destruction du système Bahak si Mass Effect 2 : L'Arrivée a été fait, ou alors, en raison de son association avec Cerberus. Anderson conduit Shepard à une réunion avec le Comité de Défense afin de trouver un moyen d'arrêter ce mystérieux ennemi qui semble bel et bien être les Moissonneurs. Malheureusement, à peine la réunion commencée, les Moissonneurs attaquent la Terre, détruisant la salle de réunion. Shepard et Anderson sont les seuls survivants et tentent alors de se frayer un chemin jusqu'au SSV Normandy SR-2 en cours de rénovation. Après avoir atteint le vaisseau, Anderson choisit de rester sur Terre, réalisant que l'Humanité ne pouvait lutter seule contre les Moissonneurs. Il exhorte Shepard de convaincre le Conseil d'envoyer de l'aide, de lui forcer à ouvrir les yeux si nécessaire, alors qu'il reste sur Terre pour mener les survivants. Anderson lance ensuite à Shepard ses nouvelles dogtags, réintégrant de fait son/sa protégé(e) dans l'armée de l'Alliance.

Tout en menant la résistance sur Terre, Anderson maintient le contact avec le reste de la galaxie grâce à des ansibles de communication quantique, faisant périodiquement des rapports à Shepard sur la situation sur Terre et lui donnant à l'occasion quelques conseils. Shepard et Anderson abordent quelques fois des situations plus personnelles, comme lorsque Anderson lui parle de Kahlee Sanders après que Shepard ait sauvé l'Académie Grissom. Après la tentative de coup d'état de Cerberus, Anderson est consterné d'apprendre qu'Udina avait conclu un accord avec Cerberus. Il savait qu'Udina était toujours avide de pouvoir, mais il ne s'attendait pas à ce qu'il essaye de tuer le Conseil et de s'emparer de la Citadelle. Il est également très préoccupé par le fait que Kai Leng était impliqué.

Anderson contacte de nouveau le Normandy suite à une conversation précédente avec l'Amiral Hackett. Anderson et le reste de la résistance ont été surpris d'apprendre que Shepard a formé(e) une alliance impossible entre les Krogans et les Turiens et espère que cela ne soit pas l'équivalent de se tirer une balle dans le bras, en raisons des antécédents entre ces deux races. Avant de mettre fin à la communication, Anderson avertit Shepard de ne pas sous-estimer Kai leng et qu'il fallait désormais prendre en compte ce « salaud vicieux » dans l'évaluation de la menace au même niveau que les Moissonneurs.

Après la chute de Thessia, Anderson essaie de réconforter Shepard qui fut battu(e) par Leng. Il affirme que beaucoup de membres de la résistance savent que la situation est désespérée, mais qu'ils se battront tout de même jusqu'au bout.

Finalement, Shepard parvient à coaliser la galaxie et lançant cette armée non seulement pour reprendre la Terre, mais également la Citadelle, transportée en orbite autour de la planète par les Moissonneurs pour empêcher que le Creuset ne s'y amarre et donc, qu'il puisse être utilisé. Shepard et cette armée parviennent à revenir sur Terre au pont de rendez-vous avec Anderson et le reste de la résistance terrestre, à Londres, au Royaume-Uni. Ils unissent leurs forces pour attaquer le Canal Moissonneur, le seul point d'accès à la Citadelle, mais en raison de l'intervention de l'Augure pour le défendre, seulement Anderson parvient à rejoindre le Canal, suivit peu après par Shepard, grièvement blessé(e) par l'attaque de l'Augure. Les deux personnes se retrouvent transportées sur la Citadelle, mais ils sont séparés. Ils se retrouvent dans la salle de contrôle où ils rencontrent l'Homme Trouble qui les paralyse avec ses implants moissonneurs. L'Homme Trouble affirme qu'il est préférable de contrôler les Moissonneurs plutôt que de les détruire, mais Anderson lui dit qu'il a été endoctriné et refuse de le croire. L'Homme Trouble, dans une démonstration de puissance, force alors Shepard à tirer sur Anderson dans l'estomac. L'Homme Trouble ramasse alors l'arme d'Anderson et s'apprête à tuer Shepard. Si Shepard parvient à tirer sur l'Homme Trouble en premier ou s'il/elle parvient à le convaincre de son endoctrinement, provoquant son suicide, le Commandant s'allonge à côté d'Anderson qui lui dit que ça a été un honneur de combattre aux côtés de son/sa protégé(e). Après avoir avoir dit à Shepard qu'il était fier de lui/elle, il meurt des suites de sa blessure.

Quand Shepard hésite sur la manière d'employer le Creuset, Anderson peut être vue dans une vision incarnant le choix de détruire les Moissonneurs. Anderson est vu plus tard dans les flashbacks de Shepard quand il/active le Creuset, avec sa romance et les amis du Commandant mort au cours de l'Invasion. Finalement, le nom d'Anderson est ajouté sur le mémorial présent dans le Normandy par l'équipage avant d'en faire de même pour Shepard.

Mass Effect 3: Citadelle :

Alors que l'Amiral Hackett ordonne à Shepard de prendre une permission à la Citadelle pendant la révision du Normandy, il lui suggère d'aller à l'Avenue Stellargent où se trouve l'appartement d'Anderson. Une fois là, Shepard parvint à prendre contact avec Anderson via une communication vidéo qui lui donne l'appartement, prétextant que Shepard se devait d'être en pleine forme pour remplir sa mission tout en rajoutant que même s'ils battaient les Moissonneurs, il ne pourra pas revenir à la Citadelle avant un bon moment à cause de la reconstruction.

Dans l'appartement, Shepard trouve plusieurs enregistrements audio d'Andersonprit lorsque ce dernier se préprarer à écrire son autobiographie. Le Commandant peut également entendre une interview d'Anderson faite par Khalisah Bint Sinan al-Jilani, enregistrée peu avant le début de l'Invasion Moissonneur.

Fiches similaires

Extra

Accueil > Codex > Personnages - Codex > David Anderson