Cinq changements majeurs apportés au mode multijoueur de Mass Effect (et une grande question)

Mass Effect Saga

Karrie & Kelrin - Samedi 26 Novembre 2016 à 13h50 - 0 commentaire -

Cinq changements majeurs apportés au mode multijoueur de Mass Effect (et une grande question)

Nous avons directement traduit l’article de Gameinformer sur le mode multijoueur à venir de Mass Effect Andromeda. Enjoy! 

 

La série des Mass Effect repose avant tout sur sa campagne solo, mais Mass Effect 3 y a rajouté un chouette mode multijoueur. Pari risqué mais réussi, pour un RPG très orienté sur sa narration. Beaucoup de joueurs initialement intéressés par la campagne solo se sont mis au multijoueur. 

 

Le multijoueur revient dans Mass Effect Andromeda et nous avons pu [NdlR : L’équipe de Game Informer] jouer quelques parties quand nous avons visité le studio de BioWare à Montréal. Si vous avez été satisfaits du mode multijoueur de Mass Effect 3, comme nous, vous serez probablement très contents de ce que l’équipe nous réserve pour Andromeda. Sachez cependant que ce multi 2.0 ne sera un simple recyclage des anciennes mécaniques. L’idée reste la même, mais BioWare a fait quelques changements clé pour approfondir et enrichir l’expérience pour les joueurs de tous niveaux. 

1. Moins de planque

Un des points stratégiques critiques du multijoueur de Mass Effect 3 était de repérer les points de défense stratégiques sur chaque carte, et d’y rester le plus de vagues possible [NdlR : C'est complètement faux... À haute difficulté, la mobilité est la clé, sans même parler du fait que la stratégie la plus payante est la sur-agressivité dans le multi de ME3]. Certes, plus les ennemis avançaient, plus la pression augmentait, ce donnait un vrai sentiment de danger pendant les combats, mais rester caché derrière quelques caisses pendant presque toute la partie, ce n’est pas ce qu’il y a de plus amusant pour du multijoueur. 

 

Andromeda va faire en sorte que les joueurs aient besoin de bouger davantage. Par exemple, certains ennemis ont été créés spécifiquement pour vous faire sortir de votre cachette tandis que d’autres, au contraire, vous pousseront à vous mettre à couvert. Avec ces ennemis sur la carte, il n’y aura pas d’endroit que vous pourrez fortifier facilement, donc vous devrez passer plus de temps à découvert et à repousser des ennemis pendant que vous courez. [NdlR : c'est difficile de considérer ça comme un "changement majeur" alors que ces catégories d'ennemis étaient déjà dans le multi de ME3, et ce pour toutes les factions (une fois tous les patchs sortis)...] 

 

Dans Mass Effect 3, une telle stratégie aurait signé votre arrêt de mort [NdlR : encore une fois, non, c'est tout le contraire], mais les nouveaux pouvoirs et la mobilité offerte aux joueurs dans Andromeda ont été taillés sur mesure pour ce genre de situation. Le gameplay défensif reste important, mais les joueurs ont maintenant plus d’options offensives pour plus de variété dans les scénarios de combats. 

 

Le producteur Fabrice Condominas dit “La première chose que vous remarquerez, c’est le dynamisme. Tout est plus fluide, plus rapide, ça bouge beaucoup plus. Les touches répondent plus vite. Ce n’est pas un hasard, nous avons vraiment souhaité booster le dynamisme et l’accessibilité du mode multijoueur sans négliger pour autant l’exploration de nouvelles options.” 

 

 

Capture d'écran de Mass Effect 3 

2. Le cooldown des pouvoirs

Utiliser les armes dans Mass Effect 3 était fun, mais ce qui faisait vraiment la richesse du multijoueur, c’était l’utilisation des pouvoirs: les vôtres, en combo avec ceux de votre équipe. BioWare a décidé de capitaliser sur cet aspect dans Andromeda en mettant des cooldowns individuels sur les pouvoirs, au lieu d’avoir un cooldown général. 

 

Cela n’a l’air de rien comme ça,  mais vous aurez ainsi davantage de polyvalence et de possibilités de prises d’initiative. Dans Mass Effect 3, le cooldown général vous privait de tous vos pouvoirs quand vous en utilisiez un. Du coup, certains joueurs hésitaient à utiliser un pouvoir en cas de problème, au cas où une situation plus urgente leur demanderait d’en avoir un autre à disposition un peu plus loin. Vous n’aurez désormais plus à vous en soucier puisque vous n’aurez à attendre que le rechargement d'un pouvoir bien précis. Vous serez ainsi plus libres. 

 

“Vous pouvez tout balancer d’un coup si vous voulez, ou établir des stratégies où vous pourrez les utiliser au bon moment”, dit Ian Frazier, le lead designer. “Il y aura plus de combos intéressants à voir.” 

 

Le cooldown global rendait aussi difficile l’activation de combos surpuissants sans l'aide de coéquipiers [NdlR : non... vraiment, vraiment pas !]. Avec ce handicap en moins, vous aurez accès à plus de techniques pour en faire tout seul… même si vous aurez besoin de vos compagnons pour en tirer profit au maximum. 

3. Le Jetpack

Tous les avantages auxquels vous pourriez vous attendre avec un jetpack sont présents. Vous pouvez planer au-dessus des ennemis, éviter rapidement des obstacles et bouger rapidement d’un côté et de l’autre. Il y a bien sûr des limites, mais ça reste amusant de voler (une fois que vous vous serez habitué au fait que la touche correspondante est celle pour se mettre à couvert dans Mass Effect 3 [NdlR : le retour de la célèbre "omni-touche" qui servait à mille et une actions différentes dans ME3 pourrait inquiéter, mais il n'y a plus de couvert actif, donc ça pourrait passer]). “Ce n’est pas une fusée qui vous permet de voler indéfiniment”, dit Condominas. “Il y a un début et une fin, et vous prendez un certain élan en fonction du moment où vous utiliserez le jetpack.” 

 

Cela dit, un autre aspect important lié au jetpack est la verticalité nouvelle des cartes multijoueur. Même s’il y avait différents niveaux sur les cartes multijoueur de Mass Effect 3, vous deviez vous déplacer en utilisant des rampes ou des échelles, ce qui ralentissait l’action. Le jetpack vous permettra de vous élever rapidement et facilement, ce qui rend les champs de bataille plus intéressants et imprévisibles. 

 

Dans l’une de nos parties, il y avait un centre de commandement qui était séparé des plateformes en contrebas de tous les côtés. Le côté surélevé et la potentielle couverture le rendait très alléchant, mais il n’était pas impénétrable. Nous avons lancé une singularité pour faire sortir les ennemis de leur cachettes pour pouvoir utiliser le jetpack et voler à l’intérieur pour achever ce qu'il restait (quelques troufions kett). Avec notre position avantageuse, nous avons pu mitrailler des ennemis du côté opposé. C’est difficile de décrire le sentiment de fluidité mais quand on utilise le jetpack, on se sent vraiment plus libre de ses mouvement. 

 

 

4. Aller faire son shopping

Les packs aléatoires font leur retour dans Andromeda : vous obtiendrez différentes armes, personnages et/ou objets en fonction de votre chance. Vous achèterez les packs avec la monnaie du jeu, les crédits, que vous gagnerez en jouant. Vous pourrez aussi en acheter avec votre propre argent, ce qui ne vous donne accès à aucun contenu exclusif dans le jeu. Cela dit, s’il y a une arme ou une combinaison de race et de classe particulière que vous voulez obtenir, enchaîner l’achat de packs et ne jamais avoir de chance peut être très frustrant. 

 

Andromeda offre une alternative pour éviter le farm : vous aurez désormais accès à un magasin qui vendra une sélection d’équipement limitée et qui changera régulièrement. Il y a toujours de l’aléatoire, mais au moins vous saurez ce que vous obtiendrez. 

 

“Si vous ne voulez pas être à la merci de la RNG pour les cartes, vous dépendrez toujours de celle du magasin et de ce qu’il propose à un instant T, mais ce sera plus en mode : “Oh, c’est la Veuve Noire, je la veux !” rajoute Frazier. “Vous pourrez tout acheter avec de l’argent réel mais une fois encore, ce n’est pas du tout une obligation.” Si vous souhaitez faire votre shopping dans le magasin, vous devrez dépenser des “fonds de mission” [NdlR : “mission funds” en anglais, en attendant la localisation française] : il s’agit d’une nouvelle monnaie distincte des crédits que vous utilisez pour les packs aléatoires (mais que vous obtiendrez toujours en jouant au jeu). 

5. Prestige

L’un des plus grands défis pour n’importe quel jeu multijoueur est d’accrocher les joueurs sur la durée. Les récompenses sur le long terme maintiennent l’implication, au delà de la simple satisfaction de jouer à un jeu amusant. Le support de Mass Effect 3 avait continué pendant un an après la sortie du jeu, mais malgré cela, la progression atteignait un plafond. “Si vous aimiez vraiment le mode multijoueur de Mass Effect 3, vous pouviez toujours collectionner plus de cartes et obtenir davantage d’objets, mais au bout d’un moment, vous jouiez parce que vous aimiez jouer,” dit Frazier. “Il n’y avait aucun bénéfice apporté par le système à un certain point.” 

 

Andromeda répond à cela avec le concept d’expérience de prestige [NdlR : “prestige XP” en anglais]. À mesure que vous jouez, vous accumulez de l’expérience de prestige en plus de l’expérience normale. Au lieu de l’utiliser pour faire progresser un seul personnage, l’expérience de prestige s’accumule sur un style particulier de personnages. Par exemple, les personnages qui occupent le rôle de tank au combat partagent la progression du prestige, donc à chaque fois que vous jouez l’un d’eux, vous gagnez de l’expérience pour atteindre leur prochain niveau de prestige. 

Quand vous atteignez ce seuil, vous gagnez un bonus - comme un bonus de points de vie - sur tous vos personnages (pas seulement les tanks). Plus vous jouez, plus vous variez votre style de jeu, et plus vous gagnerez ces bonus de prestige. C’est plus lent que la progression standard ; nous n’avons pas eu assez de temps de test chez BioWare Montreal pour voir les mécaniques de prestige en action, mais l’idée nous a vraiment donné envie d’investir du temps dans le mode multijoueur d’Andromeda. 

 

 

Capture d'écran de Mass Effect 3 

La grande question : le raccordement avec le solo

La question que l’on se pose tous aujourd’hui sur le multijoueur est bien sûr son rapport avec l’aventure solo. L’équipe a confirmé qu’il y aurait un lien : ce ne sera pas comme dans Dragon Age Inquisition où le mode multijoueur n’a aucun effet sur votre campagne. Cependant BioWare est conscient que beaucoup de fans n’ont pas apprécié qu’on leur ait forcé la main pour jouer au multijoueur dans Mass Effect 3 en le reliant à la préparation galactique, ce qui affectait la fin du jeu. Dans Andromeda, le lien entre multi et solo sera entre ces deux “extrêmes”. 

Voici ce que nous savons avec certitude aujourd’hui : 

Nous en apprendrons immanquablement plus sur ce qui lie les deux modes de jeu dans les mois à venir, mais pour l’heure, les fans ne pourront que spéculer. 

Source : Gameinformer  

Commentaires
Aucun commentaire Poster un commentaire