Blasto : Eternity is Forever

Mass Effect Saga

Blasto : Eternity is Forever est un mini-comic mettant en scène Blasto, le célèbre Spectre Hanari fictif. On retrouve Mac Walters au scénario et Omar Francia aux pinceaux. Le titre est paru en version digitale chez Dark Horse Comic le 7 novembre 2012, à l'occasion du N7 Day.

 

Résumé

Blasto : Eternity is Forever

Après avoir mis à mal un groupe de mercenaires Butariens décidés à dominer la galaxie, Blasto retourne sur la Citadelle pour recevoir sa prochaine mission. Un informateur Turien lui apprend que le Conseil souhaite arrêter Kronus, un scientifique fou Krogan, qui se cache dans une planque sur Virmire. Trois autres Spectres ont déjà été envoyés à sa poursuite mais sont tous décédés. Blasto, ayant déjà arrêté Kronus par le passé, n'est aucunement effrayé par sa mission. Cependant, le Turien ne veut pas perdre un autre agent et lui assigne un partenaire pour cette mission : Cerulean Star, une célèbre actrice Asari qui opère secrètement en tant que Spectre pour le Conseil.

En route, Blasto explique à Cerulean Star que Virmire est réputé pour être inhabitable à cause d'une explosion nucléaire, c'est donc le meilleur endroit pour se cacher. Les soupçons de Blasto sont confirmés quand ils découvrent une structure récemment construite.

A l'intérieur, après avoir battus une patrouille krogane, ils apprennent que Kronus est entrain de construire une machine qui peut arrêter le temps. Alors que l'Asari reste derrière pour désactiver la machine, Blasto part confronter Kronus. Le Hanari se fait alors prendre par une stase de Kronus, qui compte le garder piégé ainsi pour l'éternité. En même temps, deux Krogans apportent Cerulean Star à Kronus. Cette dernière dit que Kronus l'a sous-estimée et révèle son identité de Spectre. Elle prend rapidement l'avantage sur ses ravisseurs et libère Blasto. Dans le même temps, l'auto-destruction de la base est enclenchée. Kronus est tué par une explosion alors que Blasto et Cerulean Star se ruent hors de la structure pour échapper à l'explosion. Ils nagent ensuite jusqu'à la rive, sains et saufs. Blasto admet que Cerulean Star était plus utile qu'il ne pensait, et la remercie de l'avoir sauvé de la prison éternelle de Kronus. Cerulean répond que les Asari croient à l'embrassement de l'éternité, et Blasto réplique que s'il y a une chose pour laquelle il est doué, c'est embrasser...

 

Critique

Soyons objectifs, Blasto : Eternity is Forever n'a pas de réelle utilité, le comic n'apporte ni révélation ni approndissement sur l'univers de Mass Effect. Le titre s'inscrit dans l'aboutissement d'un délire des développeurs et de la communauté sur le personnage mythique de Blasto, ce Spectre Hanari qui ferait pâlir James Bond par son efficacité et ses nombreuses conquêtes féminines.

Ainsi, c'est avec un grand plaisir qu'on parcourt ce comic sans prétention et que l'on retrouve le célèbre Blasto avec ses répliques cultes "Enkindle this". Jouant à fond la carte du délire sur Blasto, réunissant phrases cultes, humour, scènes d'action musclées et sex-appeal, ce mini comic est un vrai petit cadeau pour les fans pour célébrer le N7 Day.