Asari

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
Asari

Asari

Auteur : Layla Archer
Catégorie : Espèces et Cultures - Codex
Date de création : Samedi 27 Octobre 2012 à 14h55
Dernière modification : Dimanche 16 Fevrier 2014 à 13h15
Nombre de consultations : 5522
Tags associés : Asaris Mass Effect 1 Mass Effect 2 Mass Effect 3 Romans Autres oeuvres Lévo-aminé Organique Concilien Siégeant au Conseil

Les Asari, originaire de la planète Thessia, sont souvent considérées comme l'espèce consciente la plus puissante et la plus respectées de la galaxie connue. Ceci est en partie dû au fait que les Asari furent la première race après les Prothéens à avoir inventer le vol supraluminique et ensuite découvrir et utiliser les relais cosmodésiques et pour finir, pour avoir été la première race à découvrir et habiter la Citadelle.

Race mono-genre d'apparence féminine et très maternelle, les Asari sont connus pour leur élégance, leur talent diplomatique et leur capacité biotique. Leur espérance de vie d'une durée d'un millénaire et leur physiologie unique leur permettant de se reproduire avec un partenaire de tout genre ou espèce leur donnent une attitude conservatrice, mais conviviale envers les autres races. Privilégiant la coopération et le compromis au conflit et à la violence, les Asari ont jouées un rôle prépondérant dans la fondation du Conseil de la Citadelle et sont, depuis, au cœur de la société galactique.

 

Biologie 

Une Asari typique à une peau allant du bleu au pourpre. Par exemple, la géante gazeuse Sharblu a été nommée d'après une célèbre soprano Asari dont la pigmentation de la peau était similaire à la couleur de l'atmosphère de la planète. Certaines Asari peuvent avoir une peau plus verdâtre allant sur le bleu sarcelle, mais cela semble être rare, de même que pour les tons allant sur le pourpre. Certaines Asari ont des marques faciales dont la couleur et la disposition est unique à chaque individus. On ignore si ces marques sont des tatouages ou sont naturelles. Certaines de ces marques peuvent être assimilées à des sourcils par les Humains, mais les Asari ne font pas ce rapprochement. En lieu et place des cheveux, les Asari possèdent des excroissances semi-flexible à base de cartilage qui se développent en forme de crêtes recourbées qui se rejoignent et ayant l'apparence de "tentacules". Ces structures sont rigides et ne peuvent que s'étirer et non pas se mouvoir comme des tentacules comme certains le croient. Les Asari ont un système de régénération cellulaire très développé. Bien qu'elles ne guérissent pas plus vite que les autres espèces, elles ont une grande espérance de vie. Les Asari sont en effet connues pour vivre au moins 1000 ans, voir plus. Le sang des Asari est de couleur mauve.

Les Asari sont également connue pour être plus qu'attirante aux yeux de nombreuses races. Au bar de l’Éternité, une conversation a lieu entre un Humain, un Galarien et un Turien qui regardent une danseuse Asari. Les hommes débattent sur le fait de savoir à quelle race les Asari ressemblent le plus. Lorsque chaque participant dit que les Asari ressemblent à sa propre espèce, l'Humain émet l'hypothèse que les Asari utilisent une forme d'influence mentale pour paraître séduisante aux yeux de toutes les espèces. Il est plus probable que les trois mâles se concentraient simplement sur les caractéristiques que partagent leur propres races avec les Asari : la morphologie pour les Humains, la pigmentation de la peau pour les Galariens et les crêtes crâniennes pour les Turiens. Pour finir, les trois hommes complimentent la grâce et l'agilité de la danseuse et de sa race. Cette conversation implique que les Asari sont considérées comme attrayantes pour de nombreuses espèces, ce qui s'avère utile compte tenu de leur mode de reproduction. Mordin Solus suppose que l'attirance des autres espèces à l'égard des Asari est de nature neurochimique, comme l'utilisation de phéromones par exemple.

Il y a quelques informations contradictoires concernant le genre des Asari. Bien qu'elles possèdent tout les attributs féminins d'une Humaine, les Asari ne sont réellement des femmes et ne font aucune différence entre les sexes. Liara dit que son espèce est "mono-genre", que les genres "féminin et masculin n'ont aucune réelle signification pour les siennes" et, si demandé, elle dira qu'elle n'est pas "précisément une femme". Toutefois, le Codex des jeux indiquent que les Asari sont une race exclusivement féminine. Le "Codex Galactique : Édition Complète de 2183", présent dans la version collector de Mass Effect dit que "Bien que les Asari n'ont qu'un seul genre, elles ne sont pas asexuées comme les formes de vie unicellulaires par exemple, elles sont toutes sexuellement des femmes". En l'état actuel des connaissances et du débat, on peut dire que les Asari sont des "femmes capable de se reproduire avec un partenaire de n'importe quelle espèce ou sexe".

Bien que les Asari n'ont qu'un sexe, elles ne sont pas asexuées pour autant. Une Asari a besoin du matériel génétique d'un partenaire pour procréer et ce, qu'elle que soit l'espèce ou le sexe du "père". Le résultat de cette union est toujours une Asari et dans le cas ou les deux parents sont des Asari, le "père" est celui qui ne donne pas naissance. Ce procédé de reproduction unique est appelé "Fusion" ou encore "l'Union".

Durant la Fusion, une Asari harmonise volontairement son système nerveux avec celui de son partenaire, envoyant et recevant des impulsions électriques à travers la peau. Une expression couramment utilisée avant la Fusion est "Embrasser l’Éternité", sans doute pour aider à focaliser l'esprit du partenaire. En effet, l'Asari et son partenaire unissent temporairement leur système nerveux durant le processus, ce qui peut paraître déroutant. Ce moyen unique de reproduction est la raison pour laquelle toutes les Asari sont des biotiques talentueuses. Leur capacité innée à contrôler parfaitement leur influx nerveux est très similaire à celui apprit dans la formation des biotiques. Le partenaire peut être une autre Asari ou bien un non-Asari de toute race ou sexe. Cependant, depuis que les Asari ont rencontrées d'autres espèces conscientes, les partenaires non-Asari sont préférés pour la diversité génétique qu'ils apportent. Ce processus de reproduction peut conduire à une certaine confusion chez les non-Asari qui s'attendent à une progéniture "hybride". Toutefois, cette progéniture est toujours à 100% Asari car ce n'est pas l'ADN qui est "extrait" du partenaire, mais plutôt le "schéma" pour compléter et harmoniser les gènes manquants de la progéniture.

La capacité de Fusion des Asari s'étend également à une connexion mentale que Liara décrit comme étant "la véritable Union entre une Asari et son partenaire". Elle permet à l'Asari d'explorer le patrimoine génétique de son partenaire et sélectionner les traits désirés pour sa descendance. Au cours du processus, l'Asari et son partenaire partagent leurs souvenirs, leurs pensées et leurs sentiments. Il est également possible pour une Asari de fusionner avec un autre dans le seul but de partager des pensées et pas pour se reproduire. Cette technique est utilisée par Liara et Shiala avec un succès variable : si Shiala y parvient sans difficulté visible, Liara quant à elle, trouve le procédé très intense et épuisant.

Les Asari ont leur vies divisées en trois stades, marquées par des changements biochimiques et physiologiques :

-Le stade de la Demoiselle commence à la puberté et est marquée par une grande envie d'explorer et d'expérimenter. La plupart des Demoiselles sont curieuse et très encline au divertissement en tout genre, notamment sexuel. La plupart des mercenaires asari sont souvent des Demoiselles, leur envie d'expérimenter les poussant à explorer toutes les voies professionnelles possibles, surtout les plus "divertissantes"

-Le stade de la Matrice commence aux alentours de 350 ans, même si il peut arriver plus tôt si l'individu fusionne souvent. Cette période est marquée par un désir de s'établir dans un lieu et de fonder une famille.

-Le stade de la Matriarche commence à environ 700 ans ou plus tôt si l'individu fusionne rarement. Les Matriarches deviennent pour leur communauté l'équivalent des sages et des conseillères, distribuant leur sagesse acquise par des siècles de vie. Leurs fonctions dans la société asari peuvent être l'une des raisons pour lesquelles les Matriarches sont rare en dehors de l'espace asari.

Toutefois, il convient de noter que chaque stade peut débuter à chaque fois qu'une Asari sent qu'elle a atteinte la maturité nécessaire pour le faire. Bien que chaque stades de la vie des Asari est marqués par de fortes tendances biologiques, les individus font parfois des choix de vie inattendus. Par exemple, il existe des Demoiselles qui préfèrent se sédentariser plutôt qu'explorer, des Matrices qui préfèrent travailler plutôt que de fonder une famille ou encore des Matriarches qui n'ont que faire de conseiller la communauté.

 

Histoire 

Origine : 

Les Asari sont apparues sur Thessia, un monde fertile avec d'importantes quantités d'élément zéro dans son sous-sol, ce qui causa l'apparition d'espèces animales et végétales totallement biotique, un cas unique dans la galaxie en raison du grand nombres de ces espèces biotiques. La montée en puissance de la civilisation asari est dûe à l'intervention des Prothéens. Après avoir découvert les Asari, les Prothéens endossèrent le rôle de la divinité Athamé, une déesse bienveillante qui offrit aux Asari la sagesse et les bases de la civilisation via à travers ses guides : Janiri et Lucern. Cette tromperie permit aux Prothéens d'accélérer grandement le développement des Asari. Les Prothéens ont également génétiquement modifiés la race asari dans son ensemble afin de lui donner ses capacités biotiques qui provoqua par la suite, l'apparition leur méthode de reproduction unique. Toutes informations concernant la méthode de reproduction des Asari d'avant cette modification génétique sont inconnues, mais ils semblent logique qu'elles avaient une reproduction sexuée, impliquant de fait l'existence "d'Asari mâle" dont la raison de leur disparition vis à vis des femelles est également inconnues. Les Prothéens ont également sauvés les Asari à au moins deux reprises : En détruisant un astéroïde qui se dirigé sur Thessia et empêchant l'invasion de la planète par les Oravores, une civilisation spatiale existant durant l'époque de l'Empire Prothéen.

Lorsque les Prothéens quittèrent Thessia, ils laissèrent aux Asari une balise unique autour de laquelle, les Asari ont construit plus tard un temple majestueux dédié à la déesse Athamé. Cette balise abritait Vendetta, une IV prothéenne qui, aux cours des siècles, délivra aux Asari de nombreuses informations et connaissances qui permirent aux Asari de devenir l'une des civilisations les plus puissantes de la galaxie et la plus puissante de l'Espace Concillien. L'existence de la balise devint le secret d'état le plus défendue du gouvernement asari car l'existence de cette balise mettrait à bas la croyance universelle selon laquelle les Asari sont parvenue au sommet de leur puissance de leur propre moyen. De plus, leurs propres lois exigeaient que toute technologie prothéenne soit partagée avec le reste de l'Espace Concillien. En 2186, seules les plus hautes autorités gouvernementale asari étaient au courant de l'existence de la balise et du rôle que les Prothéens ont joués dans le développement des Asari.

La Fondation du Conseil de la Citadelle : 

Les Asari furent la première race contemporaine à inventer le vol spatial supraluminique et à avoir découvert les relais cosmodésique. Quand elles ont découverte la Citadelle aux alentours de 580 avant notre ère, les Asari ont rencontrées les Veilleurs dont l'aide muette leur ont permise de remettre rapidement la station en service et d'en apprendre le fonctionnement basique. 60 ans plus tard, les Galariens font le premier contact avec elles et les deux races décident peu après de fonder ensemble le Conseil de la Citadelle.

Les Asari ont par la suite poursuivie leurs explorations. Aux environ de 200 avant notre ère, les Asari établirent le premier contact avec les Elcors et ont jouées un rôle clé dans leur ascension dans la communauté galactique. On sait qu'elles ont également cartographiées le système Gorgone dans le secteur Argos Rhô durant le 17ème siècle sur Terre.

L'Invasion Moissonneur :
 

Au cours de l'Invasion Moissonneur de 2186, les Asari refusèrent dans un premier temps d'aider les autres races dans l'effort de guerre, voulant utiliser leurs ressources pour la défense de leurs propres mondes. Malgré cette précaution, les Moissonneurs perçèrent facilement les défenses asari et débutèrent l'invasion de leur espace. Les tactiques de guerre éclair et d'attaque-repli des Asari permirent de ralentir l'avancée des Moissonneurs dans leur espace, mais pas de la stopper.

Les Moissonneurs attaquèrent également le Monastère Ardat-Yakshi de Lessus afin d'en kidnapper les occupantes pour les transformeer en zombie synthétique connu sous le nom de Furie et qui servait en tant que troupe d'élite biotique pour leurs armée terrestre.

Désespérée, le gouvernement asari autorisa à sa Conseillère de révéler au Commandant Shepard l'existence de la balise prothéenne cachée dans le Temple d'Athamé sur Thessia dans l'espoir qu'elle fournirait les informations nécessaire à l'achèvement du Creuset, le seul espoir de la galaxie si elle voulait vaincre les Moissonneurs. Lorsque Shepard tenta de récupérer la balise, Thessia était en train de se faire attaquer par les Moissonneurs. Le monde natal des Asari était attaqué par une race étrangère pour la première fois depuis la Guerre Rachni et chuta très rapidement alors que Shepard ne put récupérer la balise, volée sous ses yeux par Cerberus malgré ses efforts pour l'empêcher. La Chute de Thessia fut considérée pour beaucoup dans la galaxie comme étant le début de la fin.

Sans d'autres options, les Asari se joignèrent finalement à l'effort de guerre, offrant de nombreuses ressources tant matériel que militaire afin de terminer le Creuset et de renforcer les flottes alliées. Lors de la Bataille pour la Terre, les forces asari, en compagnie des autres armées coalisées, se jettèrent avec furie dans la bataille finale contre les Moissonneurs.

 

Culture 

En raison de leur longue durée de vie, les Asari ont tendance à avoir une "vision à long terme" qui n'est pas courante chez les autres espèces. Quand elles rencontrent une nouvelle espèce ou situation, les Asari sont plus à l'aise avec une longue période d'observation et d'étude plutôt que l'action immédiate. Elles sont imperturbable dans leurs décisions ou investissements, même si les résultats ne se verront pas avant des décennies ou des siècles. Les décisions des Matriarches semblent souvent complètement incompréhensible de prime abords, mais leurs clairvoyances devient évidente lorsque leurs plans soigneusement dressés depuis des siècles se concrétisent. Dans les relations interstellaires, cette vision à long terme sous-entend la raison de leur politique centriste. Les Asari cherchent instinctivement à maintenir un équilibre stable que ce soit politique, économique ou militaire.

Traditionnellement, les Asari étendent leur influence à travers la domination culturelle et la supériorité intellectuelle. Elles invitent toutes nouvelles espèces technologiquement avancée de rejoindre la communauté galactique, sachant que leur idéaux et croyances influenceront inévitablement ces nouvelles cultures. Les Asari tendent également vers un communautarisme consensuelle entre elles. Par exemple, elles préfèrent vivre dans des cabines partagées dans les vaisseaux, même si il y a des alternatives disponible.

Les Asari croient que leur progéniture acquiert les meilleures qualités du "père" ayant fusionnés avec elles, mais les preuves sont anecdotiques. Certaines désapprouvent les conceptions interraciales car pour elles, les traits génétique et les connaissances culturelles obtenus à partir de ces accouplements "souillent" le patrimoine génétique et culturelle des Asari. Elles considèrent également ces genre de rapport comme étant du gaspillage car les Asari peuvent tout aussi bien se reproduire entre elles. Les résultats de l'union de deux de ces Asari "conservatrices" sont surnommés "Sangs-Purs", une grande insulte pour l'Asari contemporaine. La maladie génétique rare connue sous le nom de Ardat-Yakshi, qui fait que l'Asari atteinte détruit l'esprit de son ou sa partenaire lors de la Fusion est uniquement diagnostiquée parmi les Asari "Sang-Purs".

Les Asari sont bien consciente qu'elles ont tendance à être très attrayante et sont à l'aise sur le fait d'exprimer leur sexualité comme on peut le constater dans des endroits comme l'Antre de Choras et l’Au-Delà où travaillent de nombreuses strip-teaseuses Asari et uniquement Asari. Les jeunes mâles de toutes les races ont tendance à avoir une fascination pour les Asari. Par exemple, Kaidan Aleko mentionne que la vue de la Matriarche Bénézia dans sa tenue en cuir noir ressemble à quelque chose tout droit sortie d'un site Extranet fétichiste. David Anderson admet que, lorsqu'il est question des Asari, malgré leurs prouesses politique et militaire, leurs moeurs font qu'il est difficile pour lui d'accepter qu'il s'agisse d'une des races les plus puissantes de la galaxie. Il dit que ce n'est pas de sa faute, mais que c'est du à des milliers d'années de préjugés culturels chez les Humains.

En raison de leur sensualité naturelle et de leur capacité à se reproduire avec n'importe quelle espèce, les rumeurs sur les Asari et leur goût pour la promiscuité et la sexualité sont très répandue. Ces rumeurs sont pour la plupart du temps les conséquences d'une désinformation ou d'une pensée perverse. En fait, les Asari savent que si elles décident d'avoir une relation avec une personne qui n'est pas de leur espèce, elles vont presque inévitablement survivre à leur partenaire à l'exception notamment des Krogans qui ont une espérance de vie similaire que celle des Asari. Par conséquent, ils ont dû mettre leurs philosophie de "vision à long terme" de côté dans ce genre de relations, savourant ainsi chaque moment qu'elles passent avec leurs partenaires plutôt que de se concentrer sur leur pertes inévitable. Sur la Citadelle, une Asari et son compagnon turien sont en train de discuter pour se décider sur un souvenir à acheter et tandis que le Turien estime qu'un poisson à une espérance de vie trop courte pour faire un bon souvenir, l'Asari répond qu'ils doivent "profiter du temps qu'ils auront avec le poisson". De même sur Illium, au kiosque des Souvenirs d'Illium, une Asari et son beau-père galarien sont en train de discuter sur quel souvenir acheter à sa mère où on apprend qu'en raison de la différence d'espérance de vie, beaucoup d'Asari doivent élever leurs filles seules, surtout si le "père" appartient à une race qui n'a pas une espérance de vie élevée. Malgré la mort de leur partenaire, une partie de ce dernier vit toujours en elles.

Les Asaris célèbrent les Rituels de fertilité printanier de Janiris, qui marque le début de la nouvelle année. Durant cette périodes, elles fabriquent des couronnes de fleurs et les offrent à leurs proches. Comme c'est le cas avec les vacances de certaines espèces de la Citadelle, la Fête de Janiris a été adoptée par d'autres races de l'Espace Concilien.

Quelques Asaris choisissent d'abandonner tout ce qu'elles ont pour devenir des Probatrices, un ancien ordre asari adhérant à un Code strict. Les Probatrices agissent à l'intérieur des frontières asari où elles corrigent les injustices souvent par des moyens agressifs, y compris le meurtre. Il est rare pour une Probatrice de quitter l'espace asari car leur mode d'action expéditif pourrait causer un incident diplomatique avec d'autres espèces.

Économie : 

Les Asari possèdent la sphère d'influence économique le plus vaste de la galaxie. Elles effectuent des échanges massifs et ont de nombreux contacts sociaux. Des grandes corporations telle que celle des villes de Serrice ou d'Armali possèdent un quasi-monopole dans le domaine des technologie de pointe concernant la biotique, notamment les implants biotiques. Compte tenu de leur influence politique et économique, un embargo de la part des Asari auraient des conséquences désastreuses pour l'Alliance ou les autres races conciliennes.

Religion : 

Le courant panthéiste religieux des asari est le "Siarisme", terme qui peut se traduire approximativement par "Tout est un". Les fidèles s'accordent sur certaines vérités dites fondamentales : L'Univers est conscient et est lié à toutes les formes de vie qui l'habite et qui appartiennent donc à un ensemble bien plus vaste qu'elles ne peuvent concevoir. La mort est vue comme la fusion de son âme et de son énergie spirituelle avec la grande conscience universelle. Les Siaristes ne croient pas spécifiquement en la réincarnation, elles croient que l'énergie spirituelle qui retourne à la conscience universelle après la mort peut être éventuellement réutilisée pour occuper une nouvelle enveloppe mortelle. Cela ne concerne pas l'âme elle-même, mais l'énergie qui l'accompagne.

Le Siarisme est devenu populaire après que les Asari aient commencées à explorer la galaxie et découvert leur capacité à "fusionner" avec presque n'importe quelle forme de vie. Cette capacité est considérée comme la preuve que toute la vie dans l'Univers est fondamentalement identique. Les prêtresses Siaristes voient leur rôle comme la promotion de l'unité entre les éclats disparates de la grande conscience universelle.

Avant l'avènement du Siarisme, les religions Asari étaient aussi diverses que leurs opinions politiques. La plus forte religion asari actuelle qui date de cette époque est la religion monothéiste adorant la déesse Athamé. Comme les Asari, Athamé possèdent trois "avatars" correspondant au stade de vie des Asari, c'est à dire un avatar "Demoiselle", un avatar "Matrice" et un avatar "Matriarche". Les Asari jure souvent en disant "par la Déesse". La Déesse en question n'est autre qu'Athamé. Cela est davantage un héritage culturel plutôt que le reflet de la croyance de l'individu à l'instar de l'expression "mon Dieu" chez les Humains.

 

Gouvernement 

La structure gouvernementale asari, connue sous le nom des "Républiques Asari" est relativement récente, les Asari ayant appliquée tardivement le concept de "gouvernement mondial". Pendant des siècles, leur monde natal de Thessia étaient parsemés de confédérations fondées autour de grandes cités républicaines. L'équivalent le plus proche sur Terre serait les Cité-États méditerranéenne et notamment grecques de l'Antiquité. Puisque la culture Asari prônait le consensus et l'hébergement pour toutes, les Asari n'étaient guère encouragées à former de plus grandes entités territoriales. Plutôt que d'amasser les ressources ou de voler celles des autres, les Asari ont toujours échangées librement. Plutôt que d'attaquer l'autre pour des points de vue commerciaux, philosophiques, ou religieux, elles ont cherchées à se comprendre. Ce n'est que lors de l'ère de l'information où les Cité-États cessèrent d'être indépendantes alors que la communications massive sur Internet les unifièrent sous la forme d'une "démocratie électronique" mondiale.

En dehors de leur représentante au Conseil, les Asari n'ont pas de système politique à base d'élection ou de représentant, mais un systèmes où toutes les Asari peuvent avoir un mot à dire sur la politique des Républiques Asari. Les débats politiques ont lieu à toutes heures de la journée dans des salons de discussions ou des forums officiels gérés par des Intelligences Virtuelles spécialement programmée. Tous les aspects de la politique asari sont ouvert à un plébiscite à tout moment. Dans tous les débats proposés, les Asari ont tendance à prêter plus de crédibilité aux opinions émise par les Matriarches présentes, s'en remettant presque toujours à l'expérience des ces "femmes sages" presque millénaire.

Dans les temps modernes, les Asari agissent normalement comme étant le bras diplomatique du Conseil de la Citadelle. Au fil de leurs explorations, les Asaris découvrirent plusieurs races. Aux environs de l'an 200 avant notre ère, les Asari firent le Premier Contact avec les Elcors et les aidèrent à trouver le relais cosmodésique le plus proche de leur monde ainsi que dans l'établissement d'une route commerciale régulière avec la Citadelle. En 2184, le croiseur asari Azedes rencontra la civilisation pré-stellaire des Ralois qui fut officiellement accueillie dans la communauté galactique une année plus tard.

 

Doctrine Militaire 

L'armée asari ressemble à un ensemble de bandes de guerrières tribales sans structure centralisée. Chaque communauté organise sa propre unité comme ses habitants l'entendent et élisent un chef pour la commander. Les unités des grandes villes sont importantes et bien équipées tandis que celles des petits villages agricoles ne comptent que quelques femmes avec des armes légères. Il n'y a pas d'uniforme, tout le monde porte ce qu'elle souhaite. Cependant, l'armée asari n'est pas une milice irrégulière, c'est une véritable armée de métier où servent des professionnels à temps plein.

La chasseresse asari moyenne décide de s'engager lors de son stade de Demoiselle et à consacrée 20-30 ans de sa vie à étudier les arts martiaux. Les Asari choisissent d'être des soldats à un jeune âge et leur éducation est à partir de ce point entièrement consacrée à aiguiser leurs esprits et leurs corps à cette seule fin. Au moment de leur fin de carrière, elles sont toutes de redoutables guerrières.

Les chasseresses combattent individuellement ou en duo, en fonction des tactiques préférées de leurs unités. En un contre un, une chasseresse est pratiquement imbattable, possède un sérieux sens tactique, une vision de prédatrice et la grâce et la rapidité d'une danseuse. Toutes les Asari étant des biotiques, c'est un sérieux avantage pour une armée. Toutefois, pour devenir chasseresse, il faut faut disposer d'un certain niveau de puissance que la plupart des biotiques des autres races ne pourront que rêver d'avoir.

Bien que fluide et mobile, les Asari ne peuvent pas résister sous un déluge de feu comme le ferais un Krogan, un Turien ou un Humain. Leurs unités, petites et ne disposant généralement ni d'armure lourde, ni d'arme de soutien, sont presque incapable de mener une guerre de front conventionnelle et en particulier dans une optique défensive. En conséquent, les unités asari entreprennent généralement des missions d'opérations spéciales. Comme une armée de ninjas, elles sont des maîtresses dans l'art de l'embuscade, de l'infiltration et de l'assassinat ; démoralisant ainsi leurs ennemis qui se voient contraint de mener des actions anti-guérillas qui sont aussi épuisante qu'infructueuse. Les chasseresses asari furent parmi les premières personnes à être choisis comme Spectres et ont jouées un rôle clé dans la Rébellion Krogan.

Comme le dit un dicton populaire turien, " les Asaris sont les meilleurs soldats de la galaxie. Heureusement, il n'y en a pas beaucoup". Toutefois, contrairement à ce que dit ce dicton, l'armée asari à des effectifs très important.

Les Asari possède une des flottes les plus puissantes de la galaxie. La flotte asari possède 21 cuirassés en 2183, incluant le Destiny Ascension, un vaisseau incroyablement puissant ayant presque à lui seule la puissance d'une flotte asari compléte et qui est le vaisseau amiral de la Flotte du Conseil. Malgré la puissance considérables de ses nombreux cuirassés, les Asari préfèrent utiliser des flottes mobiles de chasseurs et de frégates, incarnant mieux leurs tactiques d'attaque rapide-repli sous la forme d'essaims agiles plutot que d'utiliser des flottes de monstres aussi énorme que puissant et lent.

Les armes élaborées par les Asari comprennent le pistolet lourd Acolyte et le fusil à pompe Disciple. L'Acolyte est trés efficace sur barrières biotiques et les boucliers cinétiques, mais moins performant sur les blindages, les capacités biotiques des chasseresses asari sont sensées compenser cette lacune. Le Disciple utilise des munitions composées de billes microscopiques qui se répandent au tir et pouvant faire lourds dégâts que la cible soit blindés ou pas.

En 2186, les effectifs de l'armée asari comportent au moins six flottes complètes, plusieurs cuirassés dont le Destiny Ascension, une équipe de recherche, plusieurs croiseurs dont le Cybaen et le Nefrane, un Corps du Génie, plusieurs Commandos, plusieurs vaisseaux de recherches, l'Unité de Sniper d'Armali, la Garde de Serrice et l'Ordre des Probatrices.

Fiches similaires

Extra