Adjudant

Mass Effect Saga

Recherche par tags

Espèces
Zones
Périodes
Oeuvres
Adjudant

Adjudant

Auteur : Natsumi
Catégorie : Espèces et Cultures - Codex
Date de création : Mercredi 05 Decembre 2012 à 11h44
Dernière modification : Dimanche 16 Fevrier 2014 à 13h10
Nombre de consultations : 2589
Tags associés : Autres espèces Pré-prothéene Mass Effect 3 Autres oeuvres Synthétique Hostile Espèce et Cultures

« Adjudant » (adjutant en VO) est le nom de code de Cerberus pour les créatures créées dans un complexe secret au-delà du relais Omega-4.

Ces êtres ont été conçus grâce à la technologie des moissonneurs. Les adjudants d'Oméga ont la capacité d'infecter n'importe quelle forme de vie pour en créer un nouveau. Ils sont de redoutables chasseurs en meute. Ils restent et observent leur proie tout en faisant diversion avec des murmures.

Lorsqu'ils attaquent une cible dans une embuscade, ils envoient des projectiles chargés qui créent un champ gravitationnel très instable sembable à une singularité, provoquant une grande confusion chez la cible ce qui l'empêche de se défendre. Les muscles améliorés des adjudants leur permettent de sauter sur de grandes distances pour approcher et infecter rapidement leurs victimes.

L'origine de cette créature ne semble appartenir à aucune espèce connue. Les xénobiologistes soupçonnent les moissonneurs d'avoir créé et implanté le virus plusieurs cycles avant l'extinction des Prothéens et qu'ils posséderaient encore des traces génétiques de leurs hôtes d'origine. Si cette hypothèse est exacte, alors les adjudants, comme les Récolteurs, sont tout ce qu'il reste d'anciennes espèces, dont l'existence et le combat contre les moissonneurs ont été oubliés.

 

Mass Effect 3 

Oméga  

Aria et Shepard traversent un des laboratoires où des recherches sur les adjudants étaient menées. Les logs vidéos permettent d'en apprendre plus sur leur conception par Cerberus : « La première génération d'adjudants a été transférée vers la zone de confinement afin d'être équipée d'implants. Les précédents lots ont été traités et transférés dans la zone de stockage. Nous pouvons maintenant contrôler où et quand les adjudants convertissent leurs victimes. Des tests préalables sur plusieurs espèces ont démontré la capacité d'adaptation infaillible du virus, quel que soit l'hôte. Maintenant que la situation civile est contenue, nous devrions entreprendre la phase suivante du projet dans les temps. Avant de contrôler l'hôte, nous devrions commencer à fixer les implants de contrôle dans le système nerveux du sujet. Si nous maintenons notre taux de réussite, nous pensons être en mesure de surpasser la demande de 300 ».

Fiches similaires

Extra